17 mars – La ‘muay thai’ à l’honneur

Depuis 2005, la Thaïlande célèbre tous les 17 mars la Journée nationale de la Muay Thai, la fameuse boxe thaïlandaise. Ce n’est pas un jour férié mais divers événements commémoratifs sont organisés, principalement dans les stades dédiés à ce sport. A noter qu’ici à Chiang Mai, aucun des principaux stades de la muay thai – Thapae, Kawila & Chiang Mai Boxing – n’organise quoi que ce soit de particulier 😩

WorldWaiKruMuayThaiCeremony2018Photo1

© Facebook – Thailand Festival

14e cérémonie du Wai Kru Muay Thai à Ayuthya

La cérémonie annuelle du Wai Kru Muay Thai est un rendezvous incontournable pour de nombreux fans de muay thai (la boxe thaïlandaise) à travers le monde. La 14e édition de cet événement aura lieu ce samedi 17 mars dans le parc historique d’Ayutthaya. Elle y verra affluer plus de 1800 disciples de ce sport, venus d’au moins 60 pays. La cérémonie du Wai Kru Muay Thai permet aux boxeurs de rendre hommage à leur maîtres ainsi qu’à Naia Khanom  Tomlégendaire et célèbre guerrier de la période Ayutthya qui demeure encore à ce jour un héros pour tous les boxeurs thaïlandais; il est considéré comme le « père de la Muay Thai ». Dite cérémonie débutera samedi à 18h Tout le monde peut y assister et admirer ces rituels empreints de respect. Plusieurs camps et écoles de seront présents pour renseigner les personnes intéressées sur leur divers cours proposés dans tout le royaume.

WorldWaiKruMuayThaiCeremony2018Cover

© Facebook – ONT Thaïlande


Programme de la cérémonie

L’événement se déroule sur 2 jours, dès le vendredi 16 mars 2018, avec des matchs de boxe et de nombreuses animations :
  • De 14h à 18h, premier jour du Festival « Miracle Muay Thai » au Wat Langkhakhao (en face du Wat Maha That), organisé par l’Association Professionnelle de Boxe de Thaïlande (PBAT) et la TAT, l’autorité touristique thaïlandaise.
  • De 16h à 18h, exposition d’artisanat siamois, des fameux tatouages sacrés sak yant, des yantra, supports graphiques de méditation,  des armes blanches du village d’Aranyik, dont la fameuse épée, un village connu pour sa production coutelière, ainsi que des shows d’arts martiaux et d’autres sports de combat. Des stands vous permettront d’acquérir des souvenirs et de vous sustenter (nourriture locale obvie).

Le point d’orgue de l’événement se déroule le samedi 17 mars 2018, Journée nationale de la muay thai :

  • De 13h à 17h, second jour du Festival « Miracle Muay Thai » au Wat Langkhakhao.
  • De 15h à 17h, rebelote de l’exposition d’artisanat siamois, des fameux tatouages sacrés sak yant, des yantra, supports graphiques de méditation,  des armes blanches du village d’Aranyik, dont la fameuse épée, un village connu pour sa production coutelière, ainsi que des shows d’arts martiaux et d’autres sports de combat. Des stands vous permettront d’acquérir des souvenirs et de vous sustenter (nourriture locale obvie).
  • A 17h, spectacles d’arts martiaux thaïlandais, notamment combats d’épée. Rencontre de célèbres boxeurs de muay thai, dont Buakaw Banchamek, une figure de légende très populaire en Thaïlande.
  • A 17h30, procession du maître de cérémonie, suivi des maîtres de muay thai et des boxeurs vers le pavillon cérémoniel.
  • A 18h, cérémonie à proprement dite du waï kru (rendre hommage au maître, waï = saluer et kru = le maître). Où chaque participant rend hommage aux anciens rois et guerriers thaïlandais qui ont protégé la souveraineté du pays, à savoir le roi Naresuan le Grand, Phrachao Suea et Phraya Phichai Dap Hak. Une danse ‘wai kru’ est ensuite effectuée par tous les boxeurs participant à la cérémonie.
  • A 19h30, cérémonie de bienvenue (seules les personnes invitées y participent).
  • A 20h30, spectacle “Amazing Muay Thai” (fin programmée à 21h).

Les mordus peuvent consulter le site web officiel de la manifestation ou encore télécharger l’application iOS officielle.

Mises à jour :

La légende de Nai Khanom Tom

En 1760, les Birmans ont envahi l’ancienne capitale thaïlandaise d’Ayutthya (à cette époque, la Thaïlande s’appelait le Siam). Beaucoup d’habitants d’Ayutthya ont été déportés en Birmanie. Parmi ceux-ci se trouvaient un certain nombre de boxeurs, y compris un homme connu sous le nom de Nai Khanom Tom.

Selon la légende, Mangra, le roi birman, a organisé une fête religieuse avec de nombreux divertissements. Il voulait confronter la boxe birmane à la boxe siamoise. Nai Khanom Tom a été sélectionné pour représenter le Siam contre un champion de Birmanie. Nai Khanom Tom a donc exécuté le rituel traditionnel du wai kru avant le combat (cf. la vidéo ci-dessus). Une fois ce dernier commencé, le boxeur lança un barrage imparable de coups de poing, de coups de pied et de coudes qui ont écrasé son adversaire birman. Cependant, l’arbitre a invalidé ce knock-out affirmant que le concurrent birman avait été distrait par l’étrange danse wai kru. Le roi birman a demandé à Nai Khanom Tom de faire encore ses preuves. Le combattant siamois a accepté et l’histoire affirme qu’il a ensuite vaincu 9 champions de boxe birmans l’un après l’autre et sans aucun intervalle de repos entre les combats. Le roi Mangra fut tellement impressionné par ce qu’il avait vu qu’il accorda sa liberté à l’homme siamois (certaines versions de cette légende affirment que les autres prisonniers siamois furent également libérés). Le roi Mangra offrit au boxeur siamois le choix entre un prix d’une grande valeur et deux belles épouses (pourquoi deux ? l’histoire ne le dit pas !). Apparemment, Nai Khanom Tom, affirmant que la richesse était plus facile à obtenir, a donc choisi les deux femmes birmanes avant de retourner au Siam. L’histoire ne précise pas s’ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants  😏


Un enracinement culturel

WorldWaiKruMuayThaiCeremony2018Photo2

© Facebook – TAT

Véritable religion en Thaïlande, la muay thai, en plus d’être un sport spectaculaire, fait partie intégrante de l’histoire et de la culture thaïlandaises. C’est un art martial dont les origines remontent aux champs de bataille où les soldats siamois se battaient pour la souveraineté du pays.

Les diverses cérémonies qui ponctuent la boxe thaïlandaise, très codifiées, plongent leur racines dans le brahmanisme. Thibaut, du site de référence francophone Muaythai Galaxy, vous parle de la tradition du waï khru dans le muay thai.
Notez que le wai kru, soit la cérémonie de respect vis-à-vis de son maître, est une cérémonie qui se déroule dans d’autres contextes, comme par exemple dans les écoles du pays (le 16 janvier de chaque année).

InternationalAndThaiMartialArtGames&Festival20183e Festival international et Jeux des Arts Martiaux Thaïlandais

La WMO, l’Organisation mondiale de la muay thai, profite de cette journée de commémoration pour organiser pour la 3e année consécutive une manifestation sportive qui se déroule en parallèle, du 12 au 21 mars 2018 cette année. Elle a lieu au coeur de Bangkok, au stade national Nimibutr (National Stadium, สนามกีฬาแห่งชาติ นิมิบุตร, arrêt du BTS National Stadium).

Ce Festival international des Arts Martiaux inclut bien évidemment la Muay Thai où excellent des professionnels mais également moult autres arts martiaux, qu’ils soient thaïlandais (la Muay Boran pratiqué par des amateurs, le Dap Thai (combat d’épée), le Muay Keta (une sorte d’aérobic) ou encore les ‘Anges Guerriers’, combats d’enfants) ou qu’ils proviennent d’ailleurs à l’mage du karaté japonais, du jiu-jitsu brésilien, du kick boxing. En plus des compétitions, des ateliers et des séminaires complètent le programme.

Tous les détails de cette manifestations à laquelle nous vous invitons vivement de vous y rendre afin de vous frotter à la culture siamoise. WMO : page Facebook, événement FB et site web.


Vous l’aurez sans doute déjà constaté à la télévision par exemple, la muay thai est un sport spectaculaire. Le vivre en direct dans un stade dédié est une expérience qui marque généralement les touristes. Un sport qui donne lieu à des photos (officielles) émouvantes, comme ici celles du photographe Nicolas Asfouri. Nous vous en reparlerons très certainement et vous donneront les meilleurs adresses pour y participer ici à Chiang Mai (c’est possible quotidiennement).

Et encore

WorldWaiKruMuayThaiCeremonyBouquinAmazon

Cette cérémonie a déjà eu les honneurs des télévisions occidentales : No comment sur Euronews par exemple. Celles et ceux désirant aller plus loin dans la connaissance de cet art pourront visionner ce court et intéressant reportage en français et y faire la connaissance du Français Antoine Pinto, un champion ici interviewé. Autre reportage qui passionnera les aficionadosLes Secrets de la Boxe Thaïe, un documentaire diffusé par L’Équipe 21. Citons encore les deux sites de référence de la muay thai en langue française :

Et plus généralement ActuMMA.com, un site d’actualité autour des MMA (Arts Martiaux Mixtes) en France et à l’étranger.

Si le sujet vous passionne, vous lirez alors avec gourmandise l’excellent ouvrage Les coulisses du Muay Thai. Anthropologie d’un art martial en Thaïlandeun livre de référence en français qui illustre un pan significatif de la société thaïlandaise. C’est l’œuvre de Stéphane Rennesson, un docteur en anthropologie qui mène des recherches sur ce sport et son implication sociétale. Autre livre plus abordable et écrit par un auteur thaïlandais, Muay Thai : La boxe thaïlandaise authentiqueAmazon vous propose bien entendu moult autres ouvrages sur cet art martial et ses techniques de combat.

On termine par quelques images de la 13e édition du Wai Kru Muay Thai, celle de l’année dernière (2016) :


Sources rédactionnelles : site web officiel, TAT et Thaizer.
Mise à jour 26.03.2018

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

Publicités