Archives des étiquettes : concours de beauté

Miss Universe Thailand 2018 (#MUT)

Au Pays du Sourire, les Miss se suivent et se ressemblent, avec quelques nuances toutefois. Après l’abandon du concours de beauté Miss Thailand, les deux principales compétitions sont Miss Grand Thailand et Miss Universe Thailand (MUT). Et c’est justement la finale de cette dernière, 19e édition du nom, qui s’est déroulée au Siam Paragon de Bangkok le samedi 30 juin dernier. Un show haut en couleur avec son traditionnel défilé des miss en costume de bain. Nous aimons à suivre ces joutes télévisuelles car la beauté des filles du Lanna, l’ancien royaume du nord thaïlandais, est réputée. Durant ces concours nationaux, ce sont les miss de toutes les provinces thaïlandaises – il y en a 77 – qui concourent. Qui donc a été sacrée Miss Universe Thailand 2018 ?

L’année dernière, en 2017 donc, nous avions eu le plaisir de recevoir ici à Chiang Mai toutes les candidates. Elles ont embelli les lieux emblématiques de la ville dont le très sacré temple du Doi Suthep. Le plaisir ne s’est pas renouvelé cette année puisque la team MUT 2018 ne s’est déplacée qu’à Krabi. De quoi donner à admirer les magnifiques paysages du sud thaïlandais :

 

 

 


Les dauphines

MUTDauphinesMontage

© Miss Universe Thailand

Avant de vous dévoiler l’heureuse élue, jetons un œil à ses quatre dauphines au joli minois….  Il n’y a pas moins de trois secondes dauphines :

  • Mlle Valentina Giardullo (Ploy, MUT11), habitant Bangkok (difficile de cacher son ascendance italienne);
  • Mlle Palita Puttharassu (JubJib, MUT12). Vous la croiserez à Khon Kaen;
  • Et Mlle Praveenar Singh (Veena, MUT14). Tiens, elle est de Chiang Mai et c’était la favorite des pronostics !

Et enfin, Mlle Thitaree Kasorn (Nook, MUT10), de Bangkok, a de quoi nourrir des regrets : c’est elle la première dauphine de Miss Universe Thailand 2018. Pour le dire autrement, elle est arrivée sur la seconde place du podium. Le Top 10 en vidéo :


And the winner is…

MissUniverseThailand2018Ning3

© Facebook – Miss Universe Thailand

Sachant que votre patience a des limites, dévoilons enfin le nom de Miss Universe Thailand 2018 qui arborait le numéro de candidate 20 (MUT20 donc) ! Elle a 23 ans, mesure 170 cm, habite la capitale et s’appelle Mlle Sophida Kanchanarin, Ning de son petit nom. Nul doute qu’elle saura bien calculer ce que lui rapporte ce titre puisque elle travaille dans une banque ! Retrouvez-là sur Instagram. Elle dispose bien entendu de sa page Facebook personnelle (une autre page FB a été créée au lendemain de son élection mais nous ne savons pas si c’est vraiment elle qui la gère).

Nos félicitations l’accompagnent, de même que nos meilleurs vœux pour l’étape suivante, soit Miss Universe Thailand 2018. Ning représentera bellement la Thaïlande au concours international Miss Universe 2018. Rappelons ici qu’il s’agit d’un concours de beauté d’origine américaine qui fait partie des quatre plus grandes compétitions mondiales, avec Miss World, Miss International et Miss Earth. La finale devait se dérouler en Chine cette fin d’année mais c’est probablement les Philippines qui l’organiseront,  peut-être en novembre… Plus de 41 candidates provenant du monde entier se sont déjà déclarées.

MissUniverseThailand2018WinnersMontage

© Facebook – Miss Universe Thailand


Quid de Miss Chiang Mai 2018 ?

Si vous nous lisez régulièrement, vous savez que Mlle Watusiri Jaiklang, appelée Kitty, a été élue Miss Chiang Mai 2018. C’est donc elle qui représentait dignement la province sous le numéro 24 (MUT24 donc). Elle a 24 ans et étudie toujours à la faculté des sciences humaines de l’Université de Chiang Mai (CMU). Elle ne sera donc pas Miss Universe Thailand, ne figurant pas même dans le Top 10 (elle est arrivée 16e du classement). En revanche, elle a obtenu le titre de Khwanjai Muan Chon, soit la candidate la plus appréciée des journalistes (ce qui est plutôt bon signe pour la suite de sa carrière). Son parcours s’arrête donc là mais si vous passez par Chiang Mai, vous aurez peut-être l’occasion de croiser son regard incandescent et son sourire charmeur car son titre de Miss Chiang Mai 2018 lui permet d’animer plusieurs manifestations dans la Rose du Nord. Les curieux jetteront un œil sur sa page Facebook.

Le Choix du Public s’est porté, lui, sur d’autres candidates. Celles et ceux s’intéressant à ce concours de beauté consulteront le classement complet que nous livre, en anglais, Wikipédia.

L’obsession de la blancheur que l’on observe ici en Thaïlande – et plus généralement en Asie – amène à privilégier le métissage. On le constate encore une fois avec la présence cette année de Mlle Valentina Giardullo qui, bien que Thaïlandaise, est également Italienne. Il ne faut d’ailleurs pas remonter très loin pour voir des candidates métisses accéder à la première marche du podium : Mlle Maria Poonlertlarp, la tenante du titre remplacée aujourd’hui par Ning, s’appelle en fait Maria Lynn Ehren et est à moitié suédoise. En 2014, c’est Allison Samson, moitié Allemande et née aux États-Unis, qui a été couronnée (son nom thaïlandais : Pimbongkod Chankaew). Et en 2012, c’est Farida Waller qui a ravi le titre (elle est à moitié Autrichienne, s’appelant également Nutpimon Natthayalak). Wikipédia garde trace de tout cela (classement encore plus complet en version anglaise, et thaïlandaise bien sûr). Il faut savoir qu’en Thaïlande les Luk Krung, enfants issus du métissage, sont souvent portés aux nues. Libération, par la plume d’Arnaud Dubus, en avait déjà parlé dans cet article. Une liste de ces personnalités est même tenue à jour.

MissG-Sci2018Montage

© Facebook – Science Star Search CMRU

Ne vous a-t-on pas déjà dit que les concours de beauté pullulent ici en Thaïlande ? Peut-être parce que le pays recèle beaucoup de beautés féminines… On termine donc par un clin d’oeil à un autre concours de beauté, local et même exclusivement estudiantin : Miss G-Sci 2018 & Miss G-Sci All Star 2018. Il s’agit d’un concours – de beauté donc – organisé par la très sérieuse Faculté des Sciences de la CMRU, soit l’Université Rajabhat de Chiang Mai ! La cérémonie, qui a duré 3h30 (sic), est visible ici. On se contentera de notre côté de la bande-annonce :

Qui sait si ces étudiantes ont déjà entendu parler de la fameuse métaphore du concours de beauté qu’utilisait  l’économiste John Maynard Keynes en 1936 dans sa non moins fameuse Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie…

Et, comme bien souvent en matière de concours de beauté, on ne déshabille que les femmes, pour le plus grand bonheur des hommes, on publie ci-dessous les candidats au titre de Mister Star Thailand 2018 – des hommes donc. La finale aura lieu le 15 juillet 2018…

À peine un concours est-il terminé que s’annonce le suivant ! La finale de l’autre grande compétition nationale féminine de beauté, Miss Grand Thailand 2018, aura lieu le samedi 14 juillet. Nous vous en reparlerons bien entendu (notre page Facebook vous tient naturellement au courant).

Retrouvez MUT – Miss Universe Thailand sur le net

Site web
Page Facebook
Evénement FB (la finale)
Instagram  

C’est la chaîne TV Channel 3 qui a diffusé la cérémonie, une cérémonie que vous pouvez voir ou revoir sur YouTube :


Source de la photo à la Une : © Miss Universe Thailand. Mise à jour : 07.07.2018

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Bonne Année (thaïlandaise) ! Retour sur les festivités du Songkran 2018 à Chiang Mai

« Songkran – le Nouvel An thaïlandais – est un événement célébré sur plusieurs jours fériés dans tout le pays. Du 13 au 15 avril (avec de très légères variantes selon les régions) toute la Thaïlande est en fête, conjuguant à merveille anciennes traditions et plaisirs plus modernes et bruyants. Pour les touristes, c’est l’occasion unique d’assister à des rituels empreints de respect mais aussi de participer à de folles batailles d’eau dans les rues des villes et des villages. Pour les Thaïlandais, c’est le temps d’une belle réunion familiale où tous se rendent au temple pour faire des dons et de bonnes actions afin d’observer les traditions. Il ne fait aucun doute que c’est une superbe période pour être en Thaïlande où que ce soit. »

A cette entame rédigée par l’Office national du tourisme thaïlandais (la TAT, son sigle en anglais), nous serions tentés d’ajouter « et plus encore à Chiang Mai » ! Nous vous avons déjà parlé de Songkran mais maintenant que la fête est finie permettez que l’on vous propose quelques photos et vidéos afin que vous puissiez vous rendre compte de l’esprit qui règne durant cette période et de l’ambiance unique que vous offre Chiang Mai à cette occasion.

PhotoPop(cheminsepétillante)

© Facebook

Les jours précédant les festivités, beaucoup de Thaïlandais arborent une tenue allègre, les chemises bigarrées fleurissent dans les rues de la ville. La majorité d’entre eux profitent des jours de congé pour se retrouver en famille (un immense mouvement de population qui causent hélas beaucoup d’accidents). On nettoie à fond la maison, on s’offre des cadeaux, on procède aux ablutions pour marquer le respect aux anciens. On se rend également au temple pour y effectuer des circumambulations et y élever des pagodes de sable. C’est dire que Songkran ne doit surtout pas être résumé à cela :



 
Ici à Chiang Mai, c’est le 12 avril, jour de la création de la ville il y a 722 ans, que les festivités commencent réellement. Sur la place des Trois Rois, l’on rend ainsi hommage au roi Mengrai Le Grand (en thaïlandais : พ่อขุนมังราย, 1238-1317), fondateur du Lanna. C’est aux aurores qu’une cérémonie d’offrandes aux moines est organisée.

S’ensuivent des animations où les arts du Lanna sont à l’honneur – rappelons ici la richesse de cette culture, Chiang Mai étant considérée comme la capitale culturelle de la Thaïlande. Cette année, une magnifique danse traditionnelle – le fon leb ou danse des ongles – en a été le clou (vidéo dès la 12e minute, quelques photos ici et ) :



 
Le 13 avril marque le début du Songkran à proprement parler. C’est généralement à la Porte Tha Pae qu’une cérémonie d’offrande aux jeunes moines est organisée tôt le matin, suivie par une parade de Miss Ombrelles en vélo. Cette année, c’est sur cette même place que la cérémonie officielle a eu lieu (une cérémonie que vous pouvez revoir en vidéo). Une place très animée, avec moult stands et ateliers.

Autre événement qu’il ne faut en aucun cas manquer : la cérémonie religieuse organisée au Wat Phra Singh, temple le plus vénéré de la ville, au coeur de la cité historique (วัดพระสิงห์วรมหาวิหาร). Elle se déroule de 9h09 à 9h39 – les Thaïlandais savent être précis. La statue du Bouddha la plus vénérée de ce temple est transportée sur un chariot sacré; occasion unique de se rendre compte de la piété dont font preuve les dévots bouddhistes.

Et ce jour-là, le 13 avril donc, c’est le jour de la grande parade du Phra Buddha Singh qui s’étend tout l’après-midi de San Pha Koi au Wat Phra Singh, en passant par la route Tha Pae. De nombreux chars fleuris surmontés de diverses statues du Bouddha sont aspergés d’eau. La vidéo complète de l’événement ci-dessous (et quelques photos ).



 
Le lendemain, 14 avril, les batailles d’eau continuent d’animer toute la ville ! C’est le jour de la procession des branches sacrées de l’arbre de la Bodhi (kham salee) de l’Iron Bridge (pont en fer) jusqu’aux divers temples de la rue Thapae, durant l’après-midi.

Comme toute grande fête en Thaïlande, les concours de beauté font florès ! Et c’est ce jour-là qu’a lieu l’élection de Miss & Mister Songkran. Un Nouvel An auquel est naturellement conviée Miss Chiang Mai en invitée d’honneur. Vous pouvez revivre en vidéo cette soirée animée, avec danses et défilés. And the winner is… Onanong (no 10, อรอนงค์) est Miss Songkran 2018 et Thirawat (no 12, ฐิรวัฒน์) est, lui, Mister Songkran 2018 🤩


💦 En dehors des cérémonies officielles, beaucoup d’autres événement se tiennent au moment du Nouvel An thaïlandais. C’est notamment le cas du Songkran traditionnel qu’organise le Wat Mok Moli (วัดโลกโมฬี). Bel écrin qui vous permet d’approcher la culture authentique du Lanna (et dont la visite, durant le Songkran, nous parait indispensable).

Autre manifestation qu’on apprécie particulièrement pour son authenticité, et qui n’attire, à notre humble avis, que trop peu de personnes, habitants comme touristes, le Songkran Water Festival. Cette année, c’est le musée des Maisons traditionnelles du Lanna (Lanna Traditional House Museum, พิพิธภัณฑ์เรือนโบราณ) qui l’a accueillie. Au menu, des espaces dédiés (la cour khuang luang où des rites religieux sont effectués (comme le bain rituel du Bouddha de votre jour-anniversaire), un marché à l’ancienne kad mua, un pavillon de style Lanna où oeuvrent des artisans), de même que des spectacles avec danses traditionnelles et musique folklorique. En voici quelques photos. L’édition 2016, interrompue prématurément par la pluie et à laquelle nous avions participé, était somptueuse (la preuve en vidéo).

Le parc royal Rajapruek, qu’on appelle plus communément le Royal Flora, organise lui aussi chaque année des festivités durant le Songkran, réjouissances qui maintiennent vivantes les traditions du Lanna. Ainsi cette année, tout un chacun était invité à s’habiller de manière traditionnelle.


A Chiang Mai De-ci De-là, vous nous savez fervents de promotion culturelle. Mais avouons que la plupart des touristes qui viennent ici dans la Rose du Nord le font pour prendre part aux festivités des plus arrosées du Nouvel An. Pour eux, Songkran est surtout l’occasion de gigantesques batailles d’eau, dans la rue, durant les cortèges ou encore en des lieux organisés comme les centres commerciaux. Belle occasion de se rendre ainsi compte que les Thaïlandaises et Thaïlandais aiment faire la fête. Que disons-nous, adorent faire la fête 😆

 

Evidemment, Chiang Mai n’a en rien le monopole de la fête. C’est tout le royaume qui fête Songkran, le Nouvel an, villes comme villages. Comme par exemple à Lampang (vidéo ci-dessous) Phayao ou Lamphun, pour ne citer que ces cités du Nord thaïlandais.

Notre conseil pour votre prochain Songkran, à Chiang Mai ou ailleurs : ne programmez rien durant ces trois jours (et plus) de fête et laissez-vous porter par la grâce de l’inattendu, sans oublier au préalable de consulter le programme des festivités afin d’en profiter à fond. C’est ainsi que vous serez, vous aussi, emballé par cette fête unique en son genre qui restera sans doute comme l’un des plus beaux souvenirs de votre séjour en Thaïlande.

SongkranMemoriesMontage

Songkran, une fête célébrée depuis bien longtemps – © Facebook

Il y a bien entendu d’autres raisons de venir à Chiang Mai, surtout si c’est votre première visite. Pour ce qui a trait à l’hébergement, notre conseil habituel : ne vous faites donc aucun souci. Comme toujours en Thaïlande, on trouve de quoi se loger. D’autant que Songkran marque la fin de la haute saison touristique. En revanche, si vous souhaitez résider à une adresse précise, mieux vaut réserver au préalable, les meilleurs établissements étant pris d’assaut.

💦 Sabaidee pee mai ! Bonne Année (thaïlandaise) à vous 😄


Image à la Une © Facebook – Chiangmai Maha Nakorn News

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Une deuxième Miss pour Chiang Mai !

Nous pensions naïvement que la plus belle était Miss Chiang Mai 2018. C’était avant l’élection de Miss Grand Chiang Mai 2018 ! Vous savez en effet que la Thaïlande compte moult concours de beauté et celui-ci, Miss Grand Thailand, est un concours récent – il a été lancé en 2013 seulement – qui élit la plus belle parmi 77 Thaïlandaises, une par province. Le 31 mars dernier, s’est donc déroulée la grande finale désignant la représentante de la Rose du Nord à ce concours de beauté, soit Miss Grand Chiang Mai 2018.

Tout un chacun pouvait admirer les 20 candidates briguant ce titre convoité (d’autres photos ici); la soirée a eu lieu en plein air, sur l’esplanade du CentralFestival Chiangmai. La pluie ne s’est heureusement pas invitée. C’est la chanteuse Mum Laconics qui animait musicalement le gala. On a ainsi pu voir défiler les Miss habillées de costumes spécialement conçus pour l’occasion, costumes qui reflètent l’identité du nord thaïlandais, le Lanna.

Miss Grand Chiang Mai sur le net : page Facebook et événement FB. De même que la bande-annonce.

MissGrandChiangMai2018Photo3Yaimai

© Facebook – COMPASS Magazin

Qui donc a succédé à Miss Grand Chiangmai 2017, Mlle Thanaporn Potatip (de son petit nom Ann), elle qui pesait 56 kg pour 178 cm (33-25-38 pour les curieux) et qui étudiait les sciences politiques à l’Université de Chiang Mai (CMU) ? Notre reporter sur place a eu fin nez puisque la gagnante figurait dans le tiercé de ses Miss préférées ! Et la gagnante est donc… นางสาว อรชดา ไชยสาร, Mlle Ornchada Chaiyasarn en français, que tout le monde appelle Yaimai. Elle pèse 48 kg pour 1m74 (34-25-36, ce sont là ses mensurations américaines, en pouces donc, soit 86 centimètres de tour de poitrine, 64 centimètres de tour de taille et 91 centimètres de tour de hanches). Yaimai est née le 21 février 1998 – elle a donc 20 ans. Elle étudie à l’International College de l’Université Rajabhat (CMRU), une université qui n’a pas manqué de le faire savoir. Elle officie comme cheerleader – ça fait plus sexy que d’écrire majorette – et adore la danse. Mlle Yaimai participera bien évidemment à l’élection nationale de Miss Grand 2018, le 14 juillet prochain, un événement dont nous vous reparlerons, obvie. Précisons encore que vous pourrez peut-être la croiser ici en ville puisqu’elle habite Chiang Mai 😏

Retrouvez Yaimai, Miss Grand Chiang Mai 2018 sur Facebook et sur Instagram; son hashtag : มิสแกรนด์เชียงใหม่ (ne nous remerciez pas, c’est tout naturel). Faites plus ample connaissance avec elle :


Miss Grand Thailand est l’un des plus importants concours de beauté organisé en Thaïlande au niveau national. Chiang Mai a accueilli toutes les candidates l’année dernière, embellissant diverses attractions de la ville. Vous pouvez suivre ce concours de beauté sur le web, sur Facebook, sur YouTube et sur Instagram. Deux groupes Facebook sont animés : Miss Grand Pageant Group et Miss Grand Pageant InsiderWikipédia vous en dit plus (mais uniquement en langue siamoise).


En cadeau-bonus, on vous offre la vidéo complète (3h38 !) de la soirée d’élection de Miss Grand Chiang Mai 2018 qui s’est donc déroulée le 31 mars 2018 :


Source photographique de l’image à la une.

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer