Comment rejoindre Chiang Rai depuis Chiang Mai (et ne pas confondre ces deux villes)

A pied, en vélo, en bus, en voiture, en moto ou en scooter, en train ou encore en avion, et pourquoi pas en bateau (via Thaton), on vous dit tout de la meilleure façon de rejoindre Chiang Rai (เชียงราย) depuis Chiang Mai (เชียงใหม่), deux villes historiquement liées séparées par 190 km et qui parfois sont confondues. Nos conseils pratiques seront utiles, que vous fassiez l’aller-retour la même journée – folie de votre part à notre humble avis – où que vous séjourniez à Chiang Rai, capitale de la province éponyme, à une heure de route du sulfureux Triangle d’Or. Si tout le monde ou presque a déjà entendu parlé du fameux Temple Blanc, destination qui est souvent la justification d’un déplacement vers Chiang Rai, cet article sera l’occasion de vous convaincre de passer par Phayao, petite ville endormie au bord d’un très beau lac artificiel.

Chiang Rai - Phayao Montage photo

Wat Rong Khun à Chiang Rai – le fameux Temple Blanc – et lac de Phayao © Facebook (TAT Photograph Section) & Chiang Mai Deci-Delà


Liaison directe en train

La gare de Chiang Mai est la gare terminus de la ligne ferroviaire nord (venant de Bangkok donc). Pour le dire autrement, il n’y a aucun train qui se rend plus au nord ! Impossible par conséquent d’utiliser le rail pour rejoindre Chiang Rai (où il n’y a du reste aucune gare ferroviaire) !


Liaison routière en bus public

GreenBus LogoC’est là le moyen de transport le plus usité et GreenBus (กรีนบัส) sera votre amie. Cette compagnie a racheté tous ses concurrents de sorte qu’elle détient le monopole sur cette liaison. Ne vous inquiétez pas, elle obtient les faveurs de sa nombreuse clientèle, ravie. À Chiang Mai, vous devrez donc vous rendre au terminal 3 de la gare routière Arcade (Arcade Bus Terminal 3 en anglais, สถานีขนส่งผู้โดยสารเชียงใหม่ แห่งที่ ๓ en langue thaïlandaise) qui se trouve ici. Ne manquez pas de visiter le sanctuaire Pikanet tout proche (infos ci-dessous). Vous pouvez rejoindre le terminal 3 en tuk-tuk ou en songthaew (les fameux minibus rouges, théoriquement THB 20.- en version partagée ou selon ce que vous aurez négocié en version privatisée), et pourquoi pas en vélo partagé Mobike. Les lignes de bus B1, B2 et B3 s’y rendent également; l’arrêt se trouve face à l’entrée principale. Nouveau : la ligne des grands bus bleus R1 passent aussi par là (plan des liaisons par bus). Les guichets de vente GreenBus se trouvent sur la gauche, une fois passée l’entrée principale (facile à les reconnaître, tout est vert, d’où le nom de la compagnie).

GreenBus - Chiang Rai direct - Récapitulatif CMDCDL

Tableau en version PDF

Selon la classe choisie, le trajet de 176 km dure entre 3h10 et 3h40 et le prix oscille entre THB 129.- et 258.- par personne. Prix inférieur pour les enfants jusqu’à 130 cm et gratuité pour les gosses jusqu’à 3 ans qui n’auront évidemment pas un siège pour eux (le rabais enfant est aléatoire, nous avons obtenu plusieurs informations contradictoires à ce sujet). En principe, les bagages sont limités à 20 kg. En fonction du jour, il y a jusqu’à 25 bus quotidiennement, le premier à 6h45 le dernier à 18h (et même 19h les vendredi et dimanche). Le terminus de la ligne directe GreenBus no 166 est l’ancienne gare routière (Chiang Rai bus station 1), située au cœur de Chiang Rai. Mais peu avant, un arrêt se fait également à la grande gare routière de Chiang Rai (Chiang Rai bus station 2, สถานีขนส่งเชียงรายแห่งที่ ๒, à l’extérieur de la ville; voir ci-dessous)¹. Voici les horaires valable en 08.2018 :

GreenBus - Chiang Rai direct

Horaires en version PDF

Si on y ajoute la liaison jusqu’à Mae Sai (ligne 619) et celle vers Chiang Khong (ligne 1663), toutes les deux s’arrêtant au préalable aux deux gares routières de Chiang Rai, vous pouvez théoriquement prendre, en fonction du jour, jusqu’à 37 bus pour rejoindre Chiang Rai depuis Chiang Mai ! Mais dans ces deux derniers cas, vous devrez alors payer le prix complet du billet, même en vous arrêtant à Chiang Rai.

GreenBus Chiang Rai puis Mae Sai:Chiang Khong

Horaires des deux lignes alternatives Chiang Mai-Mae Sai (619) et Chiang Mai-Chiang Khon (1663) qui vous permettent, elles aussi, de vous arrêter à Chiang Rai si d’aventure les bus de la liaison directe devait être complets, ce qui est plutôt rare !

Chiang Rai - Temple Blanc - Montage.jpeg

Comme le bus passe devant le fameux Temple Blanc (le Wat Rong Khun, วัดร่องขุ่น) peu avant son arrivée à la gare routière de Chiang Rai, vous pouvez demander de vous y arrêter. Vous rejoindrez sans autres la ville de Chiang Rai – à 8 km de – en hélant un song thaew ou un tuk-tuk. Après le tremblement de terre de 2014 qui a vu le bâtiment être endommagé, l’entrée est devenue payante pour les étrangers. Il s’agit de constituer un fonds pour les rénovations. Vous devrez donc vous acquitter d’un prix d’entrée de THB 50.- par personne. Et vous débrouiller avec un commerçant pour lui laisser vos affaires (pas de consigne officielle au temple). Le Temple Blanc est généralement ouvert tous les jours de 8h à 17h. Notez qu’y aller en fin de journée vous permet d’admirer le temple auréolé d’un magnifique coucher de soleil. La page Facebook officielle du Temple Blanc vous permet déjà de rêver…


GreenBus Photo 1

GreenBus – Quid des différentes catégories ?

GreenBus, compagnie de transport multi-primée, offre trois classes différentes sur cette liaison, à savoir :

  • La classe VIP (V) que privilégieront les personnes exigeantes. Il s’agit de bus de 30 places, avec climatisation et WC, qui mettent 3h10 pour rejoindre les deux villes. C’est bien évidemment la classe au prix le plus élevé, THB 258.-/personne.
  • La 1ère classe (X) offre des bus de 38 places, avec là aussi climatisation et WC. Le trajet dure 3h35 et il vous sera demandé THB 166.-/personne.
  • Et enfin la classe Standard (A). Les bus sont climatisés mais il n’y a pas de WC; ils mettent 3h40 pour rejoindre Chiang Rai au prix de seulement THB 129.-/personne.

Lorsque 2 classes sont indiquées simultanément (VIP (V)/1ère (X)), il n’y a qu’un seul bus avec une répartition différente des places en fonction du prix payé. Quelle que soit la classe que vous choisirez, sachez que le rapport qualité-prix de cette compagnie est imbattable. Vous n’avez d’ailleurs pas le choix, c’est la seule qui opère sur ces lignes ! On récapitule les horaires de la liaison directe par classe :

GreenBus - Chiang Rai direct - Horaire par classe

Tableau en version PDF


12Go Asia Chiang Mai à Chiang Rai

Faut-il acheter son billet à l’avance ?

Notre réponse est nuancée. Avec autant de liaisons journalières, nous ne le préconisons pas. Cependant, plusieurs raisons peuvent justifier un achat anticipé :

  • si vous avez une obligation horaire;
  • si vous êtes nombreux, une famille par exemple;
  • selon la saison (les transports sont pris d’assaut à certaines périodes comme Noël/Nouvel An, le Nouvel An chinois (généralement en février), Songkran (le Nouvel An thaïlandais du 13 au 15 avril), ou encore Loy Kratong, la Fête des Lumières, en novembre);
  • en fonction de vos préférences (départ en matinée, vers midi ou en soirée);
  • si vous êtes du genre anxieux (les Occidentaux ont tendance à tout prévoir, mode de fonctionner étranger aux autochtones).

Comment acquérir votre billet GreenBus ?

GreenBus Photo 2Plusieurs possibilités s’offrent à vous pour l’achat de vos billets :

  • au guichet de la gare routière Arcade. Attention, il y a deux terminaux, le terminal 2 et le terminal 3. GreenBus se trouve dans ce dernier terminal, le no 3 donc; vous trouverez leurs guichets sur la gauche (où tout est vert), une fois passée l’entrée principale.
  • aux autres guichets GreenBus en ville (le dernier est théoriquement ouvert jusqu’à 22h, ce sont pour la plupart des revendeurs):
    • proche de la porte Tha Pae (กรีนบัส ราชภาคินัย), dans la cité historique (« le carré »), précisément ici. Il est ouvert tous les jours de 8h à 17h, ✆ + 66 93 125 7118;
    • non loin de la gare routière Chang Phuak (Terminal 1, กรีนบัส หน้าม.ราชภัฏ), précisément ici, ouvert tous les jours, de 8h à 20h du lundi au vendredi et de 9h à 19h les samedi et dimanche, ✆ +66 53 412 187 et +66 89 700 1524;
    • à l’est de la porte Suan Dok (กรีนบัส สวนดอก), précisément ici, ouvert tous les jours de 10h à 21h, ✆ +66 53 276 160;
    • au cœur de la cité historique, à deux pas du Wat Phra Singh (กรีนบัส วัดพระสิงห์วรมหาวิหาร), vers , ouvert tous les jours de 8h à 20h, ✆ +66 85 694 0430 et +66 53 416 244;
    • à la porte Chiang Mai, au sud du « carré » (กรีนบัส ประตูเชียงใหม่). Il s’agit en fait du Bombay Restaurant, ici, ouvert tous les jours de 10h à 22h, ✆ +66 89 637 3033, qui fait office de guichet.
    • au sud du Night Bazaar, ici, le bureau Amporn Tour vend lui aussi les billets de GreenBus. Ouvert du lundi au samedi, de 8h30 à 21h, ✆ +66 53 820 348 et 9 ou encore +66 89 999 5677.
    • Il y a beaucoup d’autres guichets en périphérie de la ville (et ailleurs au nord de la Thaïlande) : liste complète (les données sur la page en anglais de la compagnie sont plutôt aléatoires).
  • sur le web, si vous ne souhaitez pas vous déplacer. Attention, le site est principalement en langue thaïlandaise, avec quelques parties traduites en anglais (et pas vraiment mise à jour avec, de plus, un switch entre les langues qui n’est pas toujours effectif). Il est préférable d’utiliser votre carte de débit/crédit Visa ou Mastercard, où aucun frais n’est prélevé, mais vous pouvez également payer en espèces auprès d’un « counter service », soit à la caisse d’une supérette (7 Eleven ou point de vente « เคอน์เตอร์ เซอร์วิส » (Counter Service, logo d’une lune sur fond bleu foncé)), auquel cas THB 25.- de frais seront ajoutés. Vous devrez alors le faire dans les 2 heures qui suivent votre commande ! Attention : sur le web, impossible d’obtenir un prix enfant et impossible également d’acheter des billets à plus de 60 jours.
  • sur le site web 12Go Asia. Si vous n’êtes pas à l’aise avec la langue anglaise, ce site vous sera d’un grand secours puisque tout est en français.

⚠️ ATTENTION ⚠️

  • Sur le site web de GreenBus, les horaires de la page an anglais ne sont pas systématiquement mis à jour (contrairement à la page en langue thaï) ! Les horaires des tableaux ci-dessus ont été vérifiés en août 2018.
  • Par ailleurs, ni 12Go Asia ni le site web de GreenBus n’offrent la possibilité de réserver tous les bus ! Ainsi, vous aurez plus de choix en vous rendant à un guichet GreenBus (ou alors directement à la gare routière Arcade).

12Go Asia Billets GreenBus


GreenBus Photo Montage

◉ GreenBus (กรีนบัส), compagnie de bus
✆ Call center +66 53 266 480
Site web, page Facebook, Messenger, Line, applications iOS/Android.

◉ Gare routière Arcade. Il y a ici deux terminaux, le 2 et le 3, GreenBus est situé dans le terminal no 3, d’où partent ses bus vers Chiang Rai (Arcade Bus Terminal 3, สถานีขนส่งผู้โดยสารเชียงใหม่ แห่งที่ ๓).
✆ +66 53 242 664
Pas de site web, ni page Facebook, ni applications iOS/Android à notre connaissance.

Pikanet

On profite ici de vous parler du sanctuaire dédié à Ganesh, le dieu-éléphant hindou, que les Thaïlandais appellent Pikanet (ศาลพระพิฆเนศ อาเขตเชียงใหม่). Il serait fort dommage de vous rendre à la gare routière Arcade sans faire une courte visite à ce lieu de culte qui a su rallier les bouddhistes. Le bâtiment est accolé au terminal 2 de la gare, exactement ici. Les diverses statues – ici pas de Bouddha – que les adeptes adorent rituellement, vous impressionneront, plus encore si votre visite a lieu durant une des nombreuses cérémonies organisées, généralement en soirée.

La grande gare routière de Chiang Rai (Chiang Rai bus station 2, สถานีขนส่งเชียงรายแห่งที่ ๒) précède la ville de 6 km, au sud. De là, vous pouvez rejoindre le centre-ville (voir le paragraphe suivant). La compagnie de bus fort appréciée Nakhonchai Air (สถานีเดินรถนครชัยแอร์ เชียงราย) dispose de son propre terminal, à 1 km de là, vers la ville. Une autre gare routière (Chiang Rai bus station 1) est située au cœur de Chiang Rai; elle dessert des destinations plus proches, comme par exemple Chiang Khong, à la frontière du Laos, ou encore Mae Sai, à la frontière du Myanmar (l’ex-Birmanie).


Comment rejoindre le centre-ville de Chiang Rai depuis la gare routière no 2 (soit la nouvelle grande gare à l’extérieur de la ville)

La liaison de la grande gare routière de Chiang Rai (Chiang Rai bus station 2, สถานีขนส่งเชียงรายแห่งที่ ๒) vers le centre-ville (à 6 km de là) est assurée par des minibus locaux – les fameux song thaew (minibus ouverts à deux bancs), tous les jours de 7h à 17h. Il vous en coûtera THB 20.-/personne. Comptez 20 minutes de trajet.

Vous pouvez bien entendu privatiser un tel minibus, ou bien encore prendre un tuk-tuk, ce qui réduira le trajet à 10 minutes maximum. Prix à négocier (entre THB 120.- et THB 220.-, en fonction de la demande et de l’heure).

Ceci dit, si votre intention est de rallier le centre-ville de Chiang Rai directement depuis Chiang Mai, restez sans autres dans le bus GreenBus qui, après un premier arrêt à cette gare routière no 2, rejoint l’ancienne gare routière (Chiang Rai bus station 1) qui est donc située au cœur de Chiang Rai.

NOUVEAU ! Nouvelle ligne de bus flambant neufs. C’est en septembre 2018 que la compagnie qui exploite une nouvelle ligne de bus a reçu ses véhicules flambant neufs. Ils sont modernes, climatisés et offrent une connexion Wi-Fi. Le tout pour THB 20.- le trajet, de 6h à 23h20. Très utile pour ceux qui arriveront à Chiang Mai depuis l’aéroport. La ligne relie l’aéroport à la grande gare routière no 2 (en passant par la petite gare routière no 1, et donc le centre-ville). Page Facebook @CRcityBus.


Liaison aérienne

La défunte Kan Air, une petite compagnie d’aviation basée à Chiang Mai et que nous appréciions, assurait la liaison aérienne Chiang Mai/CNX – Chiang Rai/CEI le samedi. La nouvelle compagnie Wisdom, qui devait reprendre les vols de feu Kan Air, fanfaronnait en octobre dernier, promettant d’en reprendre toutes les lignes. Mais nous sommes comme sœur Anne, nous ne voyons rien venir ! A ce jour (août 2018), il n’est donc plus possible de rejoindre Chiang Rai depuis Chiang Mai en avion de ligne. Sauf à payer le prix fort en affrétant un vol privé avec la compagnie Budget Lines (site web et page Facebook).


Quid du bateau ? Thaton, vous avez dit Thaton ?

L’autoroute entre Chiang Mai et Chiang Rai qu’empruntent maintenant les bus a pratiquement rendu caduque cette option fluviale. L’itinéraire reste néanmoins prisé des aventuriers, des routards purs et durs et des touristes disposant de temps. Mais la rivière Ping (แม่น้ำปิง) coulant à Chiang Mai n’est pas la rivière Kok (แม่น้ำกก) qui coule, elle, à Chiang Rai ! Sans parler du Mékong, la mer des eaux (mae nam khong, แม่น้ำโขง), qui ne coule ni à Chiang Mai ni à Chiang Rai. La solution s’appelle Thaton.

L’on peut en effet rejoindre Chiang Rai en naviguant sur la rivière Kok depuis la ville de Thaton (ท่าตอน), située au nord, dans un district à la lisière du Myanmar. Il s’agit donc, dans un premier temps, de rejoindre cette ville depuis Chiang Mai. Cela se réalise facilement en bus depuis la gare routière de Chang Phuak (สถานีขนส่งช้างเผือก, à Chiang Mai donc correspondant au Terminal 1). Sept liaisons quotidiennes : départ à 5h30, 7h20, 9h, 10h20, 11h30, 13h30 et 15h30. Les bus de la compagnie Yanyon Nakorn Chiang Mai (บริษัท ยานยนต์นครเชียงใหม่ จำกัด, site web, ✆ +66 53 215 604) parcourent les 200 km séparant ces deux villes en 4 à 5 heures ! Les billets, au prix de THB 90.-, s’achètent au guichet sur place (il est possible de s’y rendre à l’avance).

Bus de Chiang Mai à Thaton

Horaires en version PDF

À Thaton, une embarcation publique part à 12h30, naviguant jusqu’à Chiang Rai sur la rivière Kok. Il vous en coûtera THB 400.-. Quatre heures de navigation paisible qui permet d’admirer la vie quotidienne des habitants au bord de la rivière. Ce sont souvent des membres des minorités ethniques. C’est dire que si vous désirez arriver le jour-même, vous devrez vous lever tôt et prendre le bus de 5h30 (ou celui de 7h20 au maximum, sans garantie d’arriver à l’heure toutefois). Sur place, vous pouvez également privatiser une barque (6 places) et partir quand bon vous semblera; le coût est à négocier, plus ou moins THB 2’200.- pour la barque entière. En résumé :

  • Étape 1 : Chiang Mai-Thaton en bus (en partant au maximum à 7h20, THB 90.-) puis
  • Étape 2 : Thaton-Chiang Rai en bateau (navette publique à 12h30 avec une arrivée à Chiang Rai aux alentours de 16h30, THB 400.-).

Notez que c’est une liaison fluviale qui peut être empruntée toute l’année, indépendamment du niveau de la rivière; en été cependant (soit la saison sèche de mars à début juin), le trajet prendre plus de temps (il va de soi que l’itinéraire inverse, à savoir Chiang Rai – Tha Ton, peut bien entendu être lui aussi effectué; départ de la navette depuis Chiang Rai à 10h30, au même prix de THB 400.-). La coopérative des bateaux est joignable par téléphone au + 66 53 053 727 (mais nous ne vous garantissons pas que l’anglais soit pratiqué). L’embarcadère (ท่าเรือสาธารณะบ้านท่าตอน) se trouve juste à côté de l’arrêt de bus, en aval, très exactement ici.

Si d’aventure vous deviez avoir manqué le bus de 7h20, une solution de repli s’offre à vous : partir vers Fang de cette même gare routière de Chang Phuak. Une liaison assurée tant par des bus que par des minivans (il s’agit de la même compagnie qui assure la liaison vers Thaton, à savoir Yanyon Nakorn Chiang Mai, บริษัท ยานยนต์นครเชียงใหม่ จำกัด, site web, ✆ +66 53 215 604). Une fois à Fang, vous pourrez rejoindre Thaton en taxi local que vous trouverez au  marché Fang Kallaya (ตลาดฝางกัลยา). Comptez encore une demi-heure de route (30 km).
⦿ Horaires des bus pour Fang (depuis Chang Phuak au prix de THB 90.-) : 5h30, 6h, 6h30, 7h, 8h, 8h30, 9h30, 10h, 11h, 12h, 13h, 14h, 15h,16h30, 17h, 17h30 et 19h30.
⦿ Horaires des minivans pour Fang (depuis Chang Phuak au prix de THB 120.-, et THB 150.- en version VIP) : 7h, 8h, 9h, 10h, 11h, 12h, 13h, 14h, 15h, 16h et 17h.

Thaton - Montage FB.jpeg

© Facebook – Wat Tha Ton (source; crédit : Atipan Khantalee) et navette fluviale (Tha Ton Boat Trip)

Il peut être agréable de faire étape à Thaton (ortographiée également Tha Ton), une ville endormie qui offre peu de distractions (mais l’endroit est propice à la rencontre des minorités ethniques, principalement les Akhas qui peuplent des villages de montagne alentour). La visite du Wat Tha Ton (Phra Aram Luang, วัดท่าตอน, พระอารามหลวง) sera alors une étape indispensable. La montée vers le temple se fait par des stations offrant de belles oeuvres statuaires. Une fois au sommet de la colline, la vue sur la vallée est splendide ! Comme hébergement, les plus exigeants choisiront le Maekok River Village, un resort luxueux (comptez THB 3’000.-/nuit); plus apprécié encore (et moins dispendieux), la Saranya River House vous accueille pour THB 1’350.-/nuit avec une (petite) piscine. Il y a bien entendu d’autres hébergement meilleur marché sur place, de type guesthouse bon marché. Que vous dormiez ou non à Thaton, allez donc boire un verre chez Jack’s Coffee, le café y est bon.

Et comme le bus passe par Mae Taeng, pourquoi ne pas faire halte (sur la route 107) pour visiter ce qui est devenu sans doute le plus beau complexe bouddhique du nord de la Thaïlande, le Wat Ban Den (วัดบ้านเด่น), qui se trouve précisément ici ? Vous pourrez reprendre le bus suivant vers Thaton pour y passer la nuit et repartir le lendemain vers Chiang Rai en bateau (navette à 12h30 donc).


Y aller par ses propres moyens

On ne vous parlera pas ici des 5 jours de marche qu’il faut compter pour rejoindre Chiang Rai depuis Chiang Mai, 182 kilomètres à pied donc ! En revanche, en y allant en voiture, qu’elle soit louée (dès THB 1’200.-/jour grosso modo) ou que vous disposiez d’un chauffeur, les 186 km qui séparent les deux villes du nord se parcourent en 3h30, sans compter les arrêts. En choisissant Grab – service de VTC (voiture de transport avec chauffeur), il vous en coûtera THB 2’500.- au minimum. La route est belle et de bonne qualité (carte du trajet). On vous déconseille l’auto-stop, fort aléatoire dans cette région.

Vous pouvez bien entendu effectuer ce trajet en ligne directe sans arrêt aucun mais ce serait bien dommage en raison des étapes qui le composent. C’est là un des avantages, non négligeable, du voyage indépendant avec son propre véhicule. Voici quelques arrêts – non exhaustifs – que nous vous recommandons vivement, en fonction de vos intérêts :

  • Depuis le Wat Sirattana Mongkol (วัดศรีรัตนมงคล), un temple donc, situé peu avant la petite ville de Wiang Pa Pao, vous profiterez d’une magnifique vue sur toute la vallée.
  • Au bas de la colline, faites donc une pause-café aux sources chaudes de Mae Kachan (น้ำพุร้อนแม่ขะจาน เชียงราย). Impossible de rater leurs deux geysers dégageant une odeur de soufre ! Vos pieds pourront y faire trempette (les Thaïlandais, eux, utilisent l’eau bouillante pour cuire… des œufs).
  • Un peu plus loin, vous verrez une très belle mosquée (มัสยิดแม่ขะจาน) à la coupole dorée. Mais c’est à un sanctuaire du Vénérable Kruba Sriwichai, le moine le plus vénéré ici au nord de la Thaïlande, qu’il faut vous arrêter (immense statue sombre sur votre gauche).

Les mordus désirant effectuer l’itinéraire en vélo – c’est donc que vous disposez de bien plus de temps – se tourneront vers des sites spécialisés afin d’emprunter des routes plus agréables que les autoroutes dont il est question ici.


Et pourquoi pas par Phayao, notre liaison préférée ?

Phayao rizières Marco Rugo

© Chiang Mai Deci-Delà

Si l’écrasante majorité des touristes privilégient la voie la plus directe entre Chiang Mai et Chiang Rai, à savoir l’autoroute no 118 (et ses 190 km), nous vous conseillons de notre côté une voie détournée, celle passant par Phayao, une ville fort accueillante loin du tumulte touristique. Pourquoi donc ? Pour trois raisons essentielles : en premier lieu pour l’intérêt des étapes intermédiaires, ensuite pour la joliesse de la route (soit 250 km en tout) mais surtout pour la splendeur de son lac ! Qui découvre pour la première fois la Riviera de Phayao au coucher du soleil n’a de cesse de vouloir y revenir. C’est bien sûr durant la saison verte, de juillet à octobre, que le paysage est le plus enchanteur; le contraste entre le bleu du lac et les vertes rizières est saisissant, avec un ciel azur en toile de fond.

Nous vous reparlerons de cette destination ô combien envoûtante en vous conseillant bien entendu d’y dormir au moins une nuit. Mais l’objet du présent article est de rejoindre Chiang Rai depuis Chiang Mai. Si donc vous décidez d’effectuer ce détour par Phayao, un détour qui occasionne 60 km supplémentaires – et croyez-nous, ce sont 60 km de plus qui en valent vraiment la peine.

En bus public, depuis Chiang Mai, Phayao se rejoint facilement en 3 heures de (belle) route. En fonction du jour, pas moins de 8 liaisons quotidiennes sont assurées par l’excellente compagnie GreenBus déjà évoquée ci-dessus. Vous serez délesté d’une somme entre THB 111.- et 221.- en fonction de la classe choisie. On vous conseille de prendre le bus de 8h si vous désirez avoir le temps de vous balader un brin au bord du lac et rallier Chiang Rai en fin de journée.

GreenBus Phayao direct

12Go Asia Billet jusqu'à Phayao

Depuis la gare routière, la rive du lac se rejoint aisément à pied, en moins de 10 minutes. Vous pourrez sans autres laisser vos bagages au bureau Green Bus sis à la gare routière. Une fois à Phayao, si vous désirez rejoindre Chiang Rai la même journée, vous n’aurez pratiquement que le temps de manger dans un des restaurants au bord du lac – le poisson y est roi – et de visiter, en son milieu, le Wat Tilok Aram (วัดติโลกอาราม), un temple érigé il y a plus de 500 ans. Il se rejoint en 15 minutes de bateau à rame par un embarcadère (ท่าเรือกว๊านพะเยา, วัดติโลกอาราม, ✆ 089 433 7311, ouvert de 8h à 17h) au prix de THB 30.- par personne (le rameur vous racontera l’histoire du temple… en langue thaï et avec le sourire). Comptez une heure pour la visite (30 minutes) et l’aller-retour en bateau.

Phayao Montage 1

Lac de Phayao (© Chiang Mai Deci-Delà) et Wat Tilok Aram (© Facebook – แอ่วเหนือ)

Une fois la Riviera visitée (et le très bon poisson de Phayao goûté au bord du lac), les 90 kilomètres vous séparant encore de Chiang Rai se parcourront en approximativement 1h30 via l’autoroute no 1. Plusieurs compagnies assurent le trajet depuis la gare routière de la ville, que ce soit en bus (deux catégories, à THB 69.- et THB 88.- le billet) ou en minivan.

Mais l’idéal est d’effectuer le trajet Chiang Mai-Phayao-Chiang Rai avec votre propre véhicule, que vous le louiez ou que vous choisissiez l’option d’un/e voiture/minivan avec chauffeur. Vous profiterez ainsi à fond des divers arrêts possibles : à ceux indiqués dans le paragraphe précédent, ajoutez-y

  • la cascade Thaan Thoong (น้ำตกธารทอง), sympathique arrêt (des gargotes vous proposent de quoi vous sustenter, heures d’ouverture aléatoires);
  • le superbe point de vue (จุดชมทิวทัศน์กว๊านพะเยา) qui vous donne à admirer le lac de Phayao, 30 km avant la ville;
  • le Wat Analayo Thipphayaram (วัดอนาลโย), un temple de la forêt fort original, avec son grand bouddha blanc, son immense bouddha doré, ses chédis à l’architecture moderne et son grand bouddha noir sur la colline au loin, derrière. Le temple offre lui aussi un panorama presque identique et s’y rendre en saison verte est un éblouissement assuré par les nombreuses rizières;
  • et bien entendu la visite du Wat Tilok Aram (วัดติโลกอาราม), temple submergé au milieu du lac de Phayao.

Les motards – on parle ici de grosse cylindrée – apprécieront particulièrement cet itinéraire car en quittant la route 118 pour emprunter la route 120 et ses très nombreux lacets, vous jouirez là d’un des plus beaux tronçons routiers du nord de la Thaïlande. En scooter, le plaisir sera moindre mais plaisir il y aura.

Vous quitterez Phayao par l’autoroute no 1 et arriverez à Chiang Rai 1h30 après. Avouons que ce dernier trajet, presque rectiligne, n’est pas le plus intéressant (les motards choisiront de rejoindre Chiang Rai avec un nouveau détour de 10 km, empruntant les routes 1190 puis 1020, en quittant l’autoroute 1 à hauteur de Mueang Phan par la route 1126 sur votre droite; mieux encore, en empruntant la route 1202 depuis Phayao – elle rejoint elle aussi la route 1020 – ce qui nous permettra de voir des paysages inondés par les rizières). Notez que le fameux Temple Blanc (Wat Rong Khun, วัดร่องขุ่น) se trouve 12 km avant le centre-ville de Chiang Rai, sur votre gauche (en optant pour les deux détours décrits, il vous faudra revenir quelques kilomètres). A vous de voir si vous aurez assez de temps pour le visiter le jour même – en fonction de vos arrêts précédents.

Nous consacrerons un jour un article plus complet à Phayao… De même à Chiang Rai qui mérite bien plus qu’un aller-retour à la journée !


Quid de l’aller-retour Chiang Mai-Chiang Rai à la journée en minivan ?

Il s’agit donc de circuits d’un jour, en groupe, assurés par des minivans climatisés, avec chauffeur et guide anglophone. C’est là une option prisée des routards car on visite l’essentiel à très bon marché. Avouons que nous abhorrons ces circuits où la consommation effrénée empêche tout contact avec la population – le tourisme dans toute son horreur ! Ils permettent de visiter à la journée Chiang Rai avec un retour dans la Rose du Nord en soirée. Vous partez tôt (généralement vers 7h) et revenez tard (aux environs de 21h), exténué. Différentes variantes vous sont proposées dès THB 1’000.- seulement; la plus courte se contente de la seule visite du Temple Blanc et de la Maison Noire. Certaines permettent même de « monter » jusqu’au Triangle d’Or – dont l’aura est quelque peu usurpée – avec, sainte horreur, la visite des femmes-girafes dans ce qui est un village touristique semblable à un zoo. À fuir !

Au final, on peut comprendre l’attrait de ces circuits organisés vers Chiang Rai pour qui a peu de temps et un budget limité. Jetez donc un œil à l’offre d’Amporn Tour résumée ici en français. De notre côté, nous préconisons de passer au minimum une nuit à Chiang Rai.

Autre possibilité, affréter un minivan pour vous tout seul (places limitées au nombre de siège du véhicule). Comptez THB 3’500.- pour un aller-simple et THB 4’500.- pour un aller-retour, voire THB 5’000.- si vous incluez le Triangle d’Or (véhicule, chauffeur et essence). La société de transport Aya Service assure le transfert Chiang Mai-Chiang Rai en minivan pour THB 350.-/personne (mais alors impossible de s’arrêter au Temple Blanc plus de 10 minutes !).


En conclusion, vous l’aurez compris, le plus simple pour rejoindre Chiang Rai est d’emprunter un bus de la compagnie fort appréciée GreenBus, en dormant sur place. Et si vous avez plus de temps, de faire le détour par Phayao et sa Riviera, idéalement en moto. Bon voyage à vous 😄

12Go Asia Bus Thaïlande


S’agissant d’un article pratique, les données peuvent varier au fil du temps (prix, horaires…). N’hésitez pas à nous signaler toute modification en laissant un commentaire. Merci.

¹ On remercie ici Mike Thailandee qui nous a fort utilement rectifié deux erreurs commises dans notre article initial.

Sources des images à la Une (montage) : © Facebook (แอ่วเหนือ & TAT Photograph Section)
Mise à jour le 14.09.2018

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités