Chiang Mai De-ci De-là – Le Guide

Infos pratiques, date des fêtes et festivals, où dormir, où manger, que faire et que visiter, culture et bons plans. Tous nos conseils récapitulés ici !

ChiangMaiPhotoClub
© Facebook. Crédit : Dararath Kikseiko Tawinno et source : ChiangMai Photo Club.

Chiang Mai – Ville et province

Faut-il visiter Chiang Mai lors de votre premier séjour en Thaïlande ? Notre réponse ! Et le guide Lonely Planet d’affirmer en 2018 qu’il s’agissait de l’une des 10 destinations à visiter en Asie. Voici donc 6 raisons d’y venir.


Infos pratiques

Décembre 2019, il y a du nouveau en matière de visa thaïlandais. Et si vous désirez faire un saut de puce avec votre compagne thaïlandaise, découvrez dans quels pays elle peut voyager sans visa et que vaut votre propre passeport : Foin de visa !

Partir vers Chiang Rai ou comment rejoindre Chiang Rai depuis Chiang Mai ?

SANTÉ :


Fêtes et festivals

Les deux fêtes à ne manquer pour rien au monde :

D’autres festivités incontournables ici à Chiang Mai :

  • La Fête des Fleurs (Flower Festival), organisée annuellement sur 3 jours le 1er week-end du mois de février et son grand défilé avec, en tête, Miss Chiang Mai. Une fête précédée du bucolique Festival des Ombrelles qu’organise le village de Bosang le 3e week-end du mois de janvier.
  • De même que le Festival de l’Inthakin, généralement en mai. L’Inthakin se situe au cœur du Wat Chedi Luang, un des temples les plus visités avec son immense chedi endommagé.
  • En juin se déroule la Lanna Expo, une foire qui regroupe tout le dynamisme de quatre provinces du Nord, avec des shows permettant de voir, entre autres, de belles danses traditionnelles, de même que des stands animés par les membres des diverses ethnies minoritaires (Unseen Lanna, foire semblable mais plus restreinte, a lieu généralement en septembre).
  • Méconnu mais incontournable lui aussi, le Festival Ganesh au musée Himal Ganesh, dans la campagne, au sud-ouest. Une ferveur bouddhiste appliquée à un dieu hindouiste ! Appelé également Festival Ganpati, il se déroule généralement entre la fin du mois d’août et la mi-septembre.
  • #CMDW, c’est le sigle de la Semaine du Design, soit la Chiang Mai Design Week, événement annuel d’envergure internationale. En seulement trois éditions, c’est devenu une fête incontournable qui égaye Chiang Mai 10 jours durant au mois de décembre. Vous aurez là moult expositions, des conférences, des performances artistiques, des concerts, des marchés originaux comme le POP Market; un programme dense où le design est à l’honneur avec, entre autres, la Foire de l’Artisanat (Chiang Mai Crafts Fair) ou encore les Chiang Mai Design Award (CDA). C’est bien simple, la Semaine du Design crée une ambiance à nulle autre pareilles au cœur-même de la ville. Il faut dire qu’avec d’autres manifestations, le mois de décembre est des plus animés (#NAP Nimmanhaemin Art Promenade, marché Ping Fai, Foire du Projet Royal et, depuis 2018, le Chiangmai Winter Wonderland…).
  • En janvier, une très belle cérémonie d’offrande de riz peut être vue au Wat Ton Kwen. Le Lanna dans toute sa splendeur ! Suit le Nouvel An chinois, généralement entre mi-janvier et mi-février où tout le quartier Warorot s’anime (le Chinatown de Chiang Mai).

Autres fêtes :

  • Votre perception du fameux temple du Doi Suthep – visite incontournable ici dans la Rose du Nord – sera très différente que le commun des touristes si votre visite a lieu durant le pèlerinage annuel nocturne du Doi Suthep (le jour précédent le Vesak (Wisaka Bucha), plus importante fête bouddhiste, généralement en mai) ou alors lors de la spectaculaire ascension du Doi Suthep par les nouveaux étudiants de la CMU (2e samedi du mois de septembre). Un temple que nous vous conseillons vivement de visiter aux aurores.
  • Notez qu’un autre pèlerinage nocturne a lieu une semaine après Vesak au Wat Phra That Doi Kham, non loin du Royal Flora, en mai ou juin donc.
  • Deux fêtes où ressurgissent les splendeurs d’antan que vous ne pourrez vivre qu’en pays Lanna : celle où les descendants de la royauté du Lanna se retrouvent au Wat Suan Dok pour un culte aux ancêtres royaux (elle a lieu chaque 17 avril, au lendemain du Songkran, le Nouvel An thaïlandais) et celle dédiée à la mémoire de Chao Dara Rasmi, le 9 décembre de chaque année, princesse Lanna qui a épousé le roi du Siam, Rama V. C’est grâce à elles qu’ont été préservées les danses traditionnelles. On ajoutera encore une autre tradition du Nord : la très belle cérémonie religieuse qui a lieu tous les 1er janvier du nom de ‘Tan Khao Mai – Tan Lua Ping Fai Prachao‘ (offrande de riz et autre nourriture, avec un feu de joie en l’honneur du Bouddha). Danses et musique folkloriques au programme, dans un magnifique écrin, le Wat Ton Kwen.
  • Quant aux minorités ethniques – nombreuses dans la région – elles célèbrent naturellement la Journée internationale des Peuples autochtones du monde tous les 9 août.
  • La saison des pluies ne réduit en rien les événements organisés, d’où les nombreux  festivals et autres fêtes se déroulant au mois de septembre.
  • La communauté sino-thaï célèbre, elle, son Festival Végétarien généralement début octobre (et il est de type sanglant à Phuket !).
  • Puis, c’est l’explosion des événements culturels de fin d’année.
  • Ici à Chiang Mai, vous pouvez fêter tant Noël (24 et 25 décembre) que Nouvel An (31 décembre appelé le Countdown Festival).
  • La Saint-Valentin, le 14 février, donne également lieu à quelques événements.
  • L’éléphant, symbole national s’il en est, n’est point fêté le 12 août durant la Journée Internationale de l’Éléphant mais le 13 mars durant la Journée Nationale de l’Éléphant, occasion de participer à de gargantuesques buffets en faveur des pachydermes (l’événement est gratuit).
  • Les amateurs de montgolfières devront prendre leur mal en patience. Le TIBF, soit le Festival International de Montgolfières en Thaïlande, qui a vu 10 éditions être organisées à Chiang Mai, ne semble pas être reconduit dès l’année 2019. Il faut dire que pour diverses raisons, l’édition 2018 a fait un flop. Mais heureusement la Balloon Fiesta le supplante avec bonheur : ce festival a lieu à Chiang Rai à mi-février, de quoi ravir les couples voulant s’envoyer en l’air le 14 février, durant la Saint-Valentin.

Événements saisonniers :

En plus des fêtes et festivals, certaines attractions ne sont que saisonnières. On en passe en revue quelques-unes :

  • FLEURS. De mi-décembre à fin janvier, ce sont les cerisiers en fleur (ou thaï sakura) qui parent de rose la région. Précédés de la floraison des chrysanthèmes du côté de Samoeng de mi-octobre à mi-novembre. Puis Chiang Mai s’enjaunit à deux occasions : en février avec la floraison des cotonniers jaunes et en avril avec celle des cassiers, appelés ici rachaphruek. La fin de l’année voit l’organisation de nombreuses fêtes liées aux fleurs dont les deux principales sont le Festival Botanique du jardin botanique de la Reine Sirikit (QSBGCM), à Mae Rim. Et le parc Royal Flora avec des festivités qui s’étendent sur trois mois, de décembre à fin février (période « hivernale » propice à l’éclosion florale). Avec l’apothéose finale dont on vous a parlé ci-dessus, l’immanquable Fête des Fleurs.
Chiang Mai en jaune (en avril) © Facebook – Checkin Chiangmai

  • FOIRES AGRICOLES. L’université de Chiang Mai (CMU) organise généralement son Exposition Agricole au mois de novembre (Northern Thailand Agricultural Fair). Mais la plus grande foire est celle de l’université de Maejo, dont la faculté d’agriculture est réputée. C’est une foire agricole nationale (#NAF) qui se déroule habituellement en février (l’édition 2018 a été repoussée  en décembre en raison de la célébration des 85 ans de l’université). Autre foire du même type mais centrée sur le seul « œil de dragon », le Festival du Longane à Lamphun.
  • FOIRES D’HIVER. Elles ont lieu un peu partout durant les mois de décembre et janvier. Celle de Chiang Mai, sise à Mae Rim, voit élire chaque année Miss Chiang Mai ! On apprécie également la foire d’hiver de Lamphun. Mais la foire d’hiver à ne pas manquer est celle de Muang Kaen (ou Muang Gan Pattana, à moins de 50 km au nord de Chiang Mai, dans le district de Mae Taeng) ! Y participer vous plonge dans une ambiance rurale comme seul la région du Lanna peut vous le proposer. Elle a lieu à fin décembre, dure généralement deux semaines, à cheval sur la nouvelle année (occidentale).

L’on vous présentera bientôt cela sous forme récapitulative à l’année…


Dormir

Bientôt tous nos conseils… En attendant, vous pouvez consulter les meilleurs hôtels de Chiang Mai sur Booking.com et les conseils de TripAdvisor en matière d’hébergement à Chiang Mai.

Quelques conseils en matière d’hébergement vous sont donnés pour profiter pleinement du Loi Krathong (la Fête des Lumières, Yipeng) : lisez donc le paragraphe « Où dormir ?« 

Bandeau 1

Manger

Le Festival végétarien est organisé chaque année.

Et ici au nord, c’est une cuisine spécifique qui fait partie intégrante de la culture du Lanna. Découvrez les restos de Chiang Mai où la cuisine du nord thaïlandais est à l’honneur, notamment avec son fameux khaosoi. On rassure les filles de l’Isan, on trouve également du som tam à Chiang Mai 😏


Visiter

La place des Trois Rois située au cœur de la Cité historique et ses trois musées environnants. Peu visité mais ô combien charmant, le musée des maisons traditionnelles du Lanna, institution qui se transforme en musée vivant (avec des conseils pour voir de bien belles demeures en bois, en ville).

Un après-midi au calme ? Optez pour le Parc royal Rajapruek (ou Royal Flora), où vous pourrez y admirer sa très belle serre aux orchidées et son pavillon royal. Non loin, ne manquez par un témoin exceptionnel de l’architecture Lanna, le Wat Ton Kwen.

Autre endroit paisible, le lac Huai Thueng Tao, avec son imposante famille de King Kong des rizières; à fin 2018, le tout a été transformé en un parc avec d’autres sculptures de paille et une belle aire de repos au bord du lac. Au haut du Doi Pui, il y a des cerisiers en fleurs mais courte est leur floraison, de même pour les champs de chrysanthèmes qui se trouvent à Samoeng.

Chiang Mai compte de nombreux sanctuaires dédiés à Ganesh, le dieu éléphant. Le plus beau est le Ganesha Himal Museum, situé à 1 heure de route, au sud. Vous pourrez cependant vous contenter de visiter le Pikanet Chiang Mai, accolé à la gare routière Arcade.

Les familles apprécieront une sortie au zoo. La ville compte 2 parcs zoologiques : le Night Safari et le zoo de Chiang Mai, un zoo qui a accueilli les animaux du zoo Dusit de Bangkok, seul endroit en Thaïlande où voir des pandas.

Au surplus, vos guides préférés sur la Thaïlande vous renseigneront eux aussi : Le Guide du Routard (Thaïlande 2019), le Lonely Planet (Thaïlande, 13ᵉ édition, 10.2018), le Petit Futé (Thaïlande 2018), le Guide Vert Michelin (Thaïlande 2017), le Guide Voir (Thaïlande 2016) ou encore le Guide Évasion (Thaïlande, 09.2017).

TripAdvisor - Visitez Chiang Mai

Les balades d’un jour alentour

Vers l’est. Bouddha couché. Partez à la découverte d’un temple qui expose des ombrelles, symbole de l’artisanat du Lanna. Bien que l’exposition soit temporaire, l’excursion peut se faire à l’année. Une balade idéale en complément du village des ombrelles de Bosang ou des sources chaudes de San Kamphaeng.


Sortir

Vous aimez le blues, vous êtes fan de jazz ? Au-delà des divers festivals de jazz organisés dans la Rose du Nord, où donc écouter de la bonne musique à Chiang Mai ? On vous livre quelques adresses, notamment les quatre boîtes de jazz les plus populaires de la ville.


Fêtes liées au bouddhisme thaïlandais

Photo Saran Wiki - Groupe FB ‎ธรรมะของพระอรหันต์ สายหลวงปู่มั่น ภูริทัตโต
© Facebook – Saran Wiki

Quelles sont les événements marquants de l’année bouddhiste en Thaïlande ? La fête la plus importante du calendrier est le jour du Vesak (Wisaka Bucha), qui tombe généralement en mai. On y commémore à la fois la naissance, l’illumination et l’extinction définitive du Bouddha historique. Deux autres événements de la vie du Bouddha sont célébrés durant makhabucha, autre fête importante du calendrier. Cette dernière se déroule entre mi-février et début mars. L’une comme l’autre sont des jours fériés (avec interdiction de vendre de l’alcool). Ces deux fêtes donnent lieu à des cérémonies similaires : offrandes de nourriture aux moines tôt le matin et circumambulation autour d’un bâtiment sacré une fois le soleil couché, à la lueur de la pleine lune.

Autres moments moments-clés de l’année bouddhique : asanhabucha & khao phansa, la retraite monastique, appelée par erreur ou commodité « carême bouddhiste » (un jour férié, généralement à fin juillet, durant la saison des pluies). Et, trois mois lunaires plus tard (généralement en octobre, après la saison des pluies), ok phansa, la fin de cette retraite des moines. Avec, le lendemain, une cérémonie spectaculaire, tak bat thewo, des offrandes matutinales à des moines en fille indienne. Cette fin de retraite monastique est suivie par une période d’un mois où se font des offrandes de nouvelles robes aux moines, thotkathin (ou kathina avec ses cérémonies à Chiang Mai).  Ce sont là les principales fêtes en lien avec le bouddhisme Theravāda, le courant largement majoritaire au royaume.

Mais aussi


Culture

Les Luas sont considérés comme le peuple premier de Chiang Mai. On leur doit, entre autres, deux fêtes célébrées annuellement : le Festival de l’Inthakin, pilier protecteur de la ville, et Pu Sae Ya Sae, un rite cannibale.

LANGUE ET ÉCRITURE THAÏ. Pour qui s’intéresse à la langue et à l’écriture thaï, sachez qu’elles sont honorées durant la Journée nationale de la Langue Thaï tous les 29 juillet. Un article qui contient quelques conseils quant à des méthodes d’apprentissage de la langue.

ROYAUTÉ. Le 28 juillet est dorénavant férié dans tout le royaume : c’est le jour d’anniversaire du roi régnant, Rama X, qui donne lieu à beaucoup de festivités. Un roi qui honore de sa présence la cérémonie annuelle du Labour Royal sur la place Sanam Luang, à Bangkok. Notez que le jour d’anniversaire de son épouse, la reine consort Suthida, le 3 juin, est également férié depuis 2019. Feu Sa Majesté le roi Bhumibol, qui parlait français, était très vénéré en Thaïlande, de même ici au nord. Lisez donc notre article : En mémoire de feu Bhumibol le Grand, Rama IX. La commémoration de son anniversaire se fait le 5 décembre (qui marque toujours la Fête des Pères et accessoirement la Journée mondiale des sols en son honneur) et celle de son décès, qui a donné lieu à d’impressionnantes funérailles royales, se commémore le 13 octobre, jour dorénavant férié. Tous nos articles sur Bhumibol le Grand sont répertoriés sur notre page Bhumibol le Grand, le roi de Thaïlande bien-aimé (Rama IX). Son épouse, Sa Majesté la reine douairière Sirikit, devenue veuve, est née le 12 août, date où est également célébrée la Fête des Mères en Thaïlande. Y est également célébrée la Fête des Enfants, à mi-janvier. C’est dire que la destination est prisée des familles. Le 24 septembre est célébrée la médecine moderne à travers la Journée du prince Mahidol; célébrations similaires le 9 juin pour son fils, Ananda Mahidol, le roi Rama VIII. L’une comme l’autre date ne sont cependant pas des jours fériés.

NOS ARTICLES SUR LES PERSONNALITÉS
En Thaïlande :
5 héros thaïlandais en tête de lutte contre la pandémie du Covid-19 (Thailand Tatler)
Les stars vénérées par les Thaïlandais en 2017
Seub, l’icône écologiste de la Thaïlande
Silpa Bhirasri, le père de l’art moderne thaïlandais
Fahsai, Miss Universe Thailand 2019 (elle parle français !)
● Sans oublier bien sûr feu Bhumibol le Grand, le défunt roi Rama IX tant aimé de son peuple
À Chiang Mai :
Cindy, Miss Chiang Mai 2020 (et l’inoubliable Baby Bow, Miss Chiang Mai 2017)
Jenny, Miss Grand Chiang Mai 2019
RonnarOng Khampha, danseur contemporain qui magnifie la danse traditionnelle du Lanna

Miss Chiang Mai qui concoure au titre de Miss Universe Thailand ou encore  Miss Grand Thailand et sa représentante provinciale Miss Grand Chiang Mai, des concours de beauté très prisés.

Une gay pride à Chiang Mai, la ville aux 300 temples ! C’était le 21 février 2019.
Cérémonie du Wai Kru, la boxe thaïlandaise à l’honneur
Sepak takraw,  sport national thaïlandais
Journée Nationale de l’Eléphant en Thaïlande


Powered by 12Go Asia system

Ailleurs

LAMPHUNSalak Yom est l’un des plus beaux festivals de Lamphun. Autre féerie de Haripunchai – le nom premier de la ville : son festival Yipeng/Loi Krathong (avec un lâcher géant de lanternes célestes). Au Wat Doi Ti est célébrée chaque 11 juin la naissance du moine le plus vénéré du nord thaïlandais : Khruba Siwichai. Il est né dans la région où deux autres moines décédés se font changer annuellement leur robe monastique, ce qui donne lui à de singulières festivités… Sans oublier le Festival du Longane – appelé lamyai en Thaïlande – et son très beau cortège.

NOS ARTICLES SUR CHIANG RAI, LA PETITE SŒUR DE CHIANG MAI :

▶︎ Comment rejoindre Chiang Rai depuis Chiang Mai
▶︎ La splendeur du Temple Blanc (magnifiée par un festival nocturne)
▶︎ Balloon Fiesta au Parc Singha – Le Festival des Montgolfières
▶︎ Festivités du Songkran au nord de la Thaïlande (où l’on aime l’eau)
▶︎ Triangle d’Or. Dormir à la belle étoile sous une bulle, au pied des éléphants
▶︎ Le Festival Akha de la Balançoire, ancien rite de fertilité fêté à Chiang Rai

LAMPANG. Profitez de visiter Lampang lors d’un festival annuel haut en couleur avec une magnifique reconstitution historique d’une bataille menée par le roi Thipchang au Wat Phra That Lampang Luang. Avec nos conseils d’hébergement à Lampang.

SAMOENG. Deux dates à retenir pour ce district montagneux à l’ouest de Chiang Mai : en février, le Festival de la Fraise et, de mi-octobre à mi-novembre, la floraison des chrysanthèmes.

AYUTTHAYA. On vous a parlé de cette cité historique classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO à l’occasion du Festival Historique 2019 d’Ayutthaya, de même que pour la fameuse cérémonie du Wai Kru où la boxe thaïlandaise est à l’honneur.

BANGKOK. De quelques visites érotiques. Nouveau : parcourez le centre historique avec les bus touristiques « Hop On Hop Off » (tour de ville avec audio-guide). Attention : le zoo Dusit a définitivement fermé ses portes ! Et les fins becs se rueront sur les adresses gastronomiques du The Michelin Guide (en anglais donc). À ne pas manquer : le Festival du Tourisme thaïlandais qui clôt généralement le mois de janvier.


ChiangMai1erVoyageThaïlande?Photo7
© Facebook – ช่องมองภาพ โลกหลังเลนส์ (‎ChiangMai Photo Club)

Page modifiée en dernier lieu le 08.08.2020


Vous appréciez notre travail ? Produire du contenu original demande du temps, des compétences et des connaissances. Utilisez nos liens d’affiliation tant pour vos hébergements, vos déplacements que les achats multimédias. Votre soutien ne vous coûtera rien de plus et nous aidera à continuer à vous offrir les informations que vous appréciez. Un grand merci à vous 🙏


Powered by 12Go Asia system