Cérémonies ‘Tak Bat Thewo’ 2019 en Thaïlande (avec programmes à Chiang Mai et alentour)

Quand le Bouddha revient sur Terre…

Rares ont été les offrandes nocturnes tak bat peng pud aux moines bouddhistes cette année (faites en l’honneur du retour espéré de Phra Upakut). En revanche, dits moines, après les offrandes de ce matin liées à la sortie à proprement dite de la retraite monacale (Ok phansa), vont à nouveau être gâtés. Les dévots se réunissent ce lundi 14 octobre 2019, aux aurores ! C’est une occasion de réjouissance où les laïcs vont nombreux au temple offrir leur repas aux moines. Cette année plus nombreux encore puisque lundi est jour férié en raison de l’anniversaire de la disparition de Bhumibol le Grand, le précédent roi bien-aimé. Ce ne sont pas moins de 14 sites que nous vous dévoilons afin de participer à cette fête religieuse matutinale.

Prochain tak bat thewo en Thaïlande : dimanche 1er novembre 2020 (à confirmer)


La légende

Il s’agit d’une spectaculaire cérémonie bouddhiste dénommée tak bat thewo (ตักบาตรเทโว en thaï). Tak bat (ตักบาตร) signifie « présenter de la nourriture à un moine » (le bat (บาตร) étant le bol à aumône où il reçoit les offrandes). Thewo quant à lui (en thaï : เทโว) est dérivé du mot theworona (เทโวโรหนะ) qui signifie « La descente du Bouddha du monde céleste ». Dite cérémonie comprend des prières et des offrandes matutinales à des centaines de moines qui descendent des marches en souvenir d’un épisode légendaire attribué au Bouddha historique.

Cette coutume se rapporte à un épisode de la vie de Siddharta Gautama. En l’occurrence, il s’agit de son retour en gloire du ciel Tavatimsa où il avait passé sa septième vassa (une retraite monastique) à prêcher l’Abhidhamma – la dernière partie des textes canoniques – à sa mère et aux devas. D’autres sources racontent que le Bouddha a livré un démon à sa mère morte au ciel. Quoi qu’il en soit, cette fête commémore donc cette histoire légendaire où le Seigneur Bouddha, après trois mois passés à prêcher dans le monde des dévatas, redescend sur Terre, dans la ville de Sangkassa, par le triple escalier d’or, d’argent et de diamant (ou cristal, c’est d’ailleurs ce dernier qu’est censé avoir emprunté le Bouddha).


La cérémonie

Vous verrez donc cet épisode reproduit dans les temples qui disposent d’escaliers (dont les rampes sont généralement en forme de nâgas). Les représentations les plus spectaculaires réunissent des centaines de moine. Le Bouddha quant à lui est représenté par une statue. Les moines se mettent ensuite en fil indienne pour recevoir les offrandes de nourriture matutinales.


En Thaïlande

C’est en Thaïlande que ce festival perdure. Il participe du fameux tham bun (ทำบุญ), l’acquisition des mérites1, une notion chère aux Thaïlandais. Tham (ทำ) signifie faire et bun (บุญ), dérivé du sanskrit punya, peut se traduire par mérite. Dans le bouddhisme, les sources pâli décrivent trois sortes de causes produisant du mérite : la générosité (dāna), la moralité (shila) et la méditation (bhavana). Les offrandes de nourriture aux moines sont gage de générosité (dāna), leur permettant de méditer (bhavana) au sortir de cette période où ils sont censés avoir fait preuve de plus de moralité (shila). C’est dire la popularité de ce rite-ci chez les dévots.

TakBatThewo2018Montage1

Cérémonie de l’année dernière au Wat Sangkat Rattanakhiri, à Uthai Thani

Une des cérémonies les plus spectaculaires, parmi celles qui attirent le plus de monde, est organisée à Uthai Mai, dans le district d’Uthai Thani, au Wat Sangkat Rattanakhiri, érigé sur la colline de Sakaekrang, où 500 moines descendent les 449 marches de l’escalier pour recevoir l’aumône des habitants et des touristes. Jetez un œil sur le reportage de Richard Barrow in Thailand. Autres célébrations fameuses à Chon Buri, ou encore à Buri Ram où environ deux mille personnes se joignent à 199 moines afin d’acquérir des mérites (au Wat Phra Phutthabat Khao Kradong, วัดพระพุทธบาทเขากระโดง). Mais tak bat thewo est organisé un peu partout en Thaïlande (exemple ici à Suphan Buri).

Le site thaïlandais Kapook a répertorié 7 sites en Thaïlande parmi les plus populaires où est fêté tak bat thewo. On vous résume les endroits dont il est question (en cliquant sur le nom du temple (wat en thaï), vous connaîtrez sa position sur Google Maps) :

  1. Le Wat Sangkat Rattana Khiri, à Uthai Thani, dont il est question ci-dessus.
  2. Le Wat Phraphutthachai, à Saraburi.
  3. Le Wat Phutthawat Phu Sing, à Kalasin.
  4. L’Office municipal de Nakhon Songkhla.
  5. Le Wat Fai Hin, à Chiang Mai (on vous en reparle ci-dessous).
  6. Le Wat Phra Bat Phu Pan Kham, à Khon Kaen.
  7. Et enfin le Wat Phra That Cho Hae, à Phrae ici au nord (un temple que vous pouvez retrouver sur Facebook).

Notons que des cérémonies similaires sont organisées du côté de Mae Hong Son, province voisine de celle de Chiang Mai, dans le cadre des festivités du poi lern sip et.


TakBatThewo2018Montage2

Et à Chiang Mai (il faut vous lever tôt)

À Chiang Mai et alentour, vous aurez le choix car plusieurs cérémonies hautes en couleur s’y déroulent (peu ou prou aux mêmes heures). Attention, à 8h tout sera déjà fini ou presque ! On vous recommande particulièrement cinq endroits, y compris notre coup de cœur cette année :

  • l’un des plus proches et celui qui accueillera le plus de moines (666 pour être précis, chiffre de l’année dernière), le Wat Fai Hin, dans le campus universitaire au pied du Doi Suthep (no 1 dans l’énumération ci-dessous) !
  • le plus beau site, le parc royal Rajapruek, dans un magnifique écrin au sud-ouest de la ville (no 2 ci-dessous);
  • le plus original, le temple de Doi Saket, facile à reconnaître sur sa colline : les moines descendent le grand escalier accompagnant une statue de Bouddha étincelante (no 6 ci-dessous; la vidéo en début d’article représente justement ce festival). À noter cette année, un spectacle son & lumière en soirée.
  • un des plus authentiques (localement parlant et de notre point de vue), le Wat Chetawan ou Wat Nong Mu (no 11 ci-dessous) ou alors le Wat Phra Phut Tha Bat Tak Pha (no 13 ci-dessous), tous deux à Lamphun, la province voisine;
  • c’est notre temple coup de cœur cette année 2019, le nouveau Wat Phrabat Tin Nok  (no 14 ci-dessous), au nord de la ville. Il s’agit du Temple de Verre, érigé sur une colline surplombant les rizières.

Notez que les dévots sont pour la plupart habillés de blanc. La probabilité est forte que vous soyez les seuls touristes présents à ces événements. Et c’est très bien ainsi !

Bandeau 1


Voici donc les meilleures adresses pour participer à cette fête religieuse à Chiang Mai et alentour, lundi matin, 14 octobre 2019



1
. À 6h30 au Wat Fai Hin (วัดฝายหิน), sur ce qui est appelé la route culturelle, au sein du campus de l’Université de Chiang Mai (CMU). Ils n’étaient pas moins de 666 moines à participer aux célébrations l’année dernière, grandioses donc; combien seront-ils cette année ? En savoir plus (mais c’est en thaï, avec le programme précis et la bande-annonce). Notons au passage qu’il est demandé de ne pas utiliser de plastique…

TakBatThewo2019WatFaiHinCover


2. Le Pavillon Royal du Royal Flora se prête à merveille pour une telle cérémonie. Elle se déroule donc à 6h au pavillon Ho Kham Luang du Parc Royal Rajapruek (อุทยานหลวงราชพฤกษ์), au sud-ouest de la ville. Ce sont 99 moines qui vous attendent. Il est demandé de vous habiller en jaune ou en blanc. En savoir plus, en thaï, avec l’affiche de cette année; vous avez une bande-annonce de la cérémonie de l’année dernière ci-dessous :

À noter que le Wat Phra That Doi Kham tout proche (วัดพระธาตุดอยคำ) se joint à la cérémonie du Royal Flora. Il n’y aura donc pas de célébration spécifique sur les marches de ce temple érigé sur la petite colline, des marches qui pourtant s’y prêteraient à merveille. Nul doute cependant que ce temple sera fort animé durant cette journée, d’autant que lundi est férié.


3. La municipalité de Chang Phueak et le temple royal Jed Yod se sont unis afin d’offrir une cérémonie d’offrande tak bat thewo (bien qu’aucun dénivelé ne puisse être proposé ici). Une route culturelle d’une distance de 997 mètres a été « dessinée » avec, comme point d’arrivée, le Wat Jed Yod (วัดเจ็ดยอด), où nous vous conseillons d’attendre le défilé qui part à 7h de Khuang Rin Kham en passant par la route de contournement no 11.

TakBatThewo2019WatJedYodCoverMontage

© Facebook – Bowling Passawarin


4. On prend des pincettes pour vous signaler la cérémonie qu’organise à 6h du matin le Lanna Dhutanka (ธุดงคสถานล้านนา) à Mae Jo, au nord de Chiang Mai. Il s’agit en fait de la branche locale d’un mouvement sectaire décrié, le Dhammakaya. Ce sont eux qui ont lancé la mode des lâchers géants de lanternes célestes !

La cérémonie a été rebaptisée jao tak bak thewo, jao étant un terme de la langue Lanna qui remplace le kha/khap siamois. 100 moines seront là. Et bien entendu, tout le monde y est cordialement invité… Détails (en thaï).

TakBatThewo2019LannaDuthankaMontage


5. Le temple le plus vénéré du nord de la Thaïlande marque aussi le coup. On parle bien sûr du Wat Phra That Doi Suthep (วัดพระธาตุดอยสุเทพ), sis sur la montagne tutélaire éponyme de Chiang Mai. D’habitude, il n’y a que quelques pèlerins, se comptant le plus souvent sur les doigts d’une main, qui sont présents à 7h du matin pour la cérémonie d’aumônes matutinales. Et c’est justement à 7h que débutera la cérémonie du tak bat thewo. Il est fait mention de la présence de 50 moines ce jour-là; ce ne sera évidemment pas l’affluence de la spectaculaire ascension par les étudiants de l’université CMU mais il est toujours intéressant d’être là-haut au lever du soleil pour en humer la fraîcheur tout en embrassant la ville du regard.


6. Pour y avoir participé alors que nous n’étions que deux touristes présents – une Chinoise et un Occidental – nous vous recommandons fortement la cérémonie qui se déroule dès 6h30 au Wat Phra That Doi Saket (soit le temple sur la colline, à Doi Saket, เชิงบันไดนาควัดพระธาตุดอยสะเก็ด). L’année dernière, 59 moines accompagnaient la statut du Bouddha de cette cérémonie pétaradante. Affiche de cette année, avec plus de détails (bien entendu, tout est en thaï). À noter qu’un spectacle son & lumière a lieu en soirée aux abords du temple…

TakBatThewo2018Doi SaketMontage

Le temple au haut de la colline de Doi Saket se prête à merveille à cette cérémonie


7. L’original Wat Umong Suan Phutthatham (วัดอุโมงค์ สวนพุทธธรรม), au pied du Doi Suthep, connu pour ses galeries jadis peintes, met également sur pied une cérémonie tak bat thewo. Mais comme l’année dernière, nous n’avons pas d’autres informations que l’heure de celle-ci : 6h du matin.


8. Au cœur de la ville, le joli Wat Inthakhin Sadue Muang (วัดอินทขีลสะดือเมือง), accolé à la place des Trois Rois, promet la présence de 69 moines; c’est d’ailleurs sur cette place que se déroulera la cérémonie. Nul doute que les nombreux moinillons du temple y participeront. Cérémonie agendée à 7h. Détails.

TakBatThewo2019WatInthakhinSadueMuangCoverRecadré


9. Mais Chiang Mai c’est aussi une ville sur la rive gauche de la rivière Ping, là où se trouve sa gare ferroviaire. Le très important Wat Ket Karam (วัดเกตการาม) y célébrait le tak bat thewo l’année dernière, à 6h du matin, avec la présence de 29 moines. Wat Ket est le nom du quartier. D’ailleurs, le Wat Sikong (วัดศรีโขง) tout proche s’était joint au Wat Ket Karam pour fêter le retour du Bouddha sur la Terre. Hélas, nous n’avons pas réussi à trouver une quelconque information pour cette année 2019…


10. Dernier temple de la ville que nous mentionnons, le charmant Wat Lok Moli (วัดโลกโมฬี) au nord de la cité fortifiée (« le carré »). Ici le bois est roi; son ancien chedi restauré vous impressionnera. L’année dernière, la cérémonie a eu lieu à 7h mais hélas, et là aussi, nous n’avons pas obtenu d’information pour cette année 2019…

TakBatThewo2018WatLokMoliPhoto


11. Au sud-ouest de Chiang Mai, sur la route du Doi Inthanon, plus haut sommet de Thaïlande, se trouve une ville dont peu ont entendu parler : Chom Thong. Le temple de cette ville, très beau au demeurant, accueille régulièrement des méditants occidentaux. Si l’on vous en parle, c’est bien entendu parce que ce temple, le Wat Chom Thong (วัดจอมทอง เชียงใหม่) organise lui aussi son tak bat thewo à 6h30 du matin.

TakBatThewo2019WatChomThongCoverFB

C’est un temple très actif sur Facebook. C’est dire qu’il y a de fortes chances que dite cérémonie soit retransmise en direct sur leur page Facebook… Si tel devait être le cas, vous verrez alors beaucoup de moines recevoir les offrandes des fidèles bouddhistes (ils étaient 180 l’année dernière).


Les deux adresses suivantes se situent dans la province voisine de Lamphun, à moins d’une heure de route au sud de Chiang Mai, une ville et une province campagnarde dont on apprécie l’ambiance typique du Lanna (après tout, Haripunchai, l’ancien nom de Lamphun, n’est-elle pas la plus ancienne ville du Lanna, nom de l’ancien royaume du Nord).

12. La municipalité d’Umong, dans la province de Lamphun, organise elle aussi son Tak Bat Devo au temple Chetawan (วัดเชตวัน ou Wat Nong Mu, วัดหนองหมู) où sont attendus 59 moines à 7h du matin (détails). Le site a son charme, jugez-en :


13. Lieu de pèlerinage, le Wat Phra Phut Tha Bat Tak Pha (วัดพระพุทธบาตรตากผ้า จังหวัดลำพูน) a même vu feu Sa Majesté le roi Bhumibol le Grand le visiter. Érigé sur une colline, c’est un endroit idéal pour organiser le tak bat thewo. La cérémonie a lieu à 6h du matin où 199 moines descendront les 469 marches de l’escalier naga depuis le chedi érigé au sommet. En savoir plus.

TakBatThewo2019WatPhraPhutThaBatTakPhaCover


14. C’est « le petit dernier » – notre coup de cœur cette année 2019 : le nouveau Wat Phrabat Tin Nok (วัดพระบาทตีนนก), dans le district de San Sai, au nord de la ville de Chiang Mai. En empruntant la (belle) route pour rejoindre Phrao, au nord de la province, vous apercevrez une tâche blanche dans les collines. C’est précisément ce nouveau temple – le Temple de Verre – qui fait appel à la générosité des Thaïlandais pour son édification. On nous promet 68 moines qui recevront vos offrandes dès 7h09 à l’occasion de tak bat thewo. Bande-annonce :

Retrouvez ce nouveau temple, le Temple de Verre donc, sur sa page Facebook.


In fine, le tak bat thewo est aussi organisé dans… les grands centres commerciaux de la ville. Il y a deux ans, le Central Festival avait mis sur pied une telle cérémonie en présence de 99 moines. Comme quoi les affaires peuvent bien se marier au bouddhisme ! Ce sera aussi le cas cette année au centre commercial MAYA (เมญ่า). 149 moines provenant de 9 temples différents vous attendent non pas le lundi 13 octobre 2019 mais le mercredi 16, de 7h à 9h. Événement FB.

TakBatThewo2019MAYA

En Thaïlande, même les centres commerciaux accueillent des cérémonies bouddhistes


Si vous n’êtes pas à Chiang Mai en cette journée du tak bat thewo, aux aurores, vous avez tout de même la possibilité de participer aux aumônes matutinales, que que soit le jour. Elles sont en effet quotidiennes, comme partout en Thaïlande. Il suffit de vous promener aux abords du temple le plus proche, généralement avant 7h du matin. Beaucoup de dévots se rendent au pied du Doi Suthep, là où a été construit un sanctuaire en hommage au moine le plus vénéré du nord de la Thaïlande, Khruba Siwichai (apprenez-en plus sur ce moine au caractère bien trempé en lisant notre article Khruba Siwichai, le saint homme de Chiang Mai, ô combien vénéré). Autres endroits pour observer de telles offrandes aux moines : les marchés matinaux.

Notre partenaire, le Swiss-Lanna Lodge, organise avant l’aube un circuit hors des sentiers battus, que peu de touristes effectuent : vous serez là au contact du bouddhisme vécu par les Thaïlandais. C’est accompagné d’un ancien moine bouddhiste, Khun Wet, que vous assisterez à la cérémonie d’offrandes matutinales au haut du très vénéré Doi Suthep, après avoir vu le soleil se lever. Émotions garantis. En savoir plus.

TakBatThewo2017RajapruekPhoto2

Tak bat thewo au Royal Flora © Facebook

Voilà. Notre énumération n’est bien entendu point exhaustive. Elle a pour seul but de vous donner les clefs pour participer à l’une des célébrations évoquées. Vous serez là au cœur du bouddhisme, en l’espèce le bouddhisme theravāda du Nord, avec les dévots qui seront tout heureux de vous voir parmi eux aux aurores.

Édition 2019 (beaucoup de photos visibles en cliquant sur les liens). Au fil des ans, le parc Royal Flora est devenu une adresse incontournable pour la cérémonie annuelle tak bat thewo, toujours aussi photogénique. Animation au menu pour le défilé de la route culturelle menant au Wat Jed Yod avec des danses traditionnelles Lanna. L’album-photo du Lanna Duthanka démontre a l’envi l’organisation millimétrique de cette secte bouddhiste. Cette année, le temple qui porte le nom de la colline sur laquelle il est érigé, Doi Saket, a attiré beaucoup de monde (la preuve en photo); il y avait même quelques danses traditionnelles Lanna du plus bel effet. Les moines défilaient aussi au Wat Ket Karam, proche de la rivière Ping. En ville de Chiang Mai, c’était la place des Trois Rois qui accueillait la cérémonie organisée par le Wat Inthakin tout proche, un temple qui avait promis la présence de 69 moines.

Toujours autant de dévots, tout habillés de blanc, au Wat Chom Thong, un autre temple royal. Une cérémonie que vous pouvez revoir en vidéo. Quant au fameux lieu de pèlerinage sis dans la province voisine de Lamphun, le Wat Phra Phut Tha Bat Tak Pha, comme à chaque fois, ce fut une cérémonie pétaradante et très enfumée, une cérémonie de toute beauté. Sans oublier notre coup de cœur 2019, la cérémonie tak bat thewo au Wat Phrabat Tin Nok, le Temple de Verre; elle a été filmée in extenso. Et l’on termine avec les très belles photos de CM Daily Update, prise au parc Royal Flora.

TakBatThewo2019WatChomThongPhotoMontage

Tak bat thewo au temple royal de Chom Thong en 2019 © Facebook – วัดพระธาตุศรีจอมทองวรวิหาร

Édition 2018. Ci-dessous, quelques photos de la cérémonie tak bat thewo de l’année dernière, sise au Royal Flora (d’autres photos ici).

TakBatThewo2018RoyalParkRajapruekPhotoMontage2

Tak bat thewo au Royal Flora en 2018 © Facebook – อุทยานหลวงราชพฤกษ์

Et la même cérémonie matutinale en vidéo, emprunte de dévotion, mais cette fois-ci au Wat Chom Thong :

Cette cérémonie, qui n’a lieu qu’une fois par année, est suivie par les nombreuses cérémonies d’offrande de nouvelles robes monastiques aux moines bouddhistes : thotkathin. Elles durent jusqu’au Loi Krathong, appelé Yipeng ici à Chiang Mai, la Fête des Lumières, ce qui est sans doute le plus beau festival de la Rose du Nord. Pour tout savoir de ces festivités, il suffit de lire notre article Yipeng/Loi Krathong 2019 à Chiang Mai. Pour tout savoir de la Fête des Lumières.


1 Sur cette importante notion de mérite, on vous renvoie aux explication de l’historien des religions Odon Vallet dans le paragraphe ad hoc de notre article Wat Ton Kwen à Chiang Mai. Offrande de riz et feu en l’honneur du Bouddha.

Entre autres sources rédactionnelles, Wikipédia.
Source de l’image à la Une. Mise à jour de l’article le 21.10.2019.

Bandeau 1


Vous avez aimé cet article ? Produire du contenu original demande du temps, des compétences et des connaissances. Utilisez nos liens d’affiliation tant pour vos hébergements, vos déplacements que les achats multimédias. Votre soutien ne vous coûtera rien de plus et nous aidera à continuer à vous offrir les informations que vous appréciez. Un grand merci à vous 🙏


 

Publicités

Laisser un commentaire