Archives des étiquettes : Doi Saket

Les lâchers géants de lanternes célestes du Yi Peng 2018 à Chiang Mai

Pas moins de 8 lâchers géants de lanternes célestes, peut-être même 9 ! Voilà ce que vous offre le festival Yi Peng 2018 à Chiang Mai et alentour. Et oui, c’est bientôt l’heure du Loy Kratong¹. Les familles thaïlandaises – et les touristes à leur suite – déposeront comme chaque année leur kratong sur l’eau et lâcheront leur lanterne au ciel. Un spectacle qui enchante petits et grands. Vous savez déjà que la Fête des Lumières se déroulera à Chiang Mai du 20 au 23 novembre (programme officiel). Un programme festif avec, notamment un grand feu d’artifice, sans parler des autres spectacles culturels.

La carte de tous ces lâchers géants de lanternes célestes se trouve au bas de l’article

Cette fête originaire d’Inde est appelée « Fête des Lumières » en raison des bougies qui ornent les petites (et grandes) embarcations déposées sur les rivières et autres surfaces aquatiques. A Chiang Mai, le festival se confond avec une autre fête, venue de Chine beaucoup plus tardivement, le Yi Peng¹, où des lanternes célestes sont lancées au ciel, ornées elles aussi par une bougie. Et c’est la conjugaison de ces deux fêtes qui fait de Chiang Mai la ville où le Loy Kratong est le plus beau – peut-être avec Sukhothai.

Et là où le spectacle est total c’est lors des lâchers géants qui donnent lieu à un moment féerique (cela se passe dès la 40e seconde) :

Cette année 2018, ce n’est donc pas moins de huit lâchers géants nocturnes qui auront lieu : cinq durant la soirée du jeudi 22 novembre et encore trois le soir du vendredi 23 novembre 2018. En composant cet article, après publication, nous avons appris qu’un 9e lâcher est programmé… À vous de voir si vous préférez vous promener en ville afin de vous imprégner de l’ambiance magique qui y régnera (on vous dévoilera tantôt les meilleurs endroits), si vous désirez privilégier le repas organisé (là aussi, une liste des événements vous sera donnée) ou alors si vous souhaitez prendre une part active à ces lâchers géants de lanternes célestes (repas inclus). Si vous optez pour cette dernière solution, vous trouverez tous les détails ci-dessous.

On vous rappelle cependant que la fête reste magnifique au cœur-même de la ville et que vous pourrez y lâcher votre propre lanterne; vous serez des milliers dans ce cas-là. Cette année, l’autorisation de le faire est donnée les jeudi 22 et vendredi 23 novembre 2018, de 19h à 1h du matin. Ce qui, au demeurant, pose quelques problèmes (perturbation des vols aériens, déclenchement d’incendies et pollution de la nature). Certains profitent du spectacle féerique depuis les hauteurs et n’hésitent pas à monter au Doi Suthep, la montagne tutélaire de la ville, que ce soit depuis les divers points de vue ou alors au temple éponyme lui-même. Et c’est vrai que c’est une option digne d’intérêt car, de là-haut, beau est le spectacle de toutes les lanternes célestes… À vous de décider du lieu où vous fêterez le Loy Kratong 🏮 Place maintenant à l’énumération de tous les lâchers géants (nos conseils figurent en fin d’article).


LOY KRATONG 2018
à CHIANG MAI et alentour
8 (ou 9) lâchers géants des lanternes célestes
jeudi 22 et vendredi 23 novembre 2018


L’année dernière, ce sont aussi huit lâchers qui égayaient le ciel de la Rose du Nord sur sept sites différents. Cette année 2018 (ou 2561 si l’on se réfère au calendrier bouddhique thaïlandais), durant la Fête des Lumières, les huit lâchers géants auront lieu sur cinq sites seulement, peut-être même un 9e lancement sur un 6e site… Ainsi cette année, pas de grands lâchers spectaculaires au Royal Flora – Parc Royal Rajapruek (อุทยานหลวงราชพฤกษ์), ni d’ailleurs au Wat Ban Den (วัดเด่นสะหลีศรีเมืองแกน – วัดบ้านเด่น เชียงใหม่, à Mae Taeng) et encore moins au parc aquatique Tube Trek à San Kamphaeng. Voici les 5 sites qui organisent les lâchers géants de lanternes célestes cette année (les deux principaux sites ouverts au public n’attendent pas moins de 5000 participants chacun).


1. YEEPENG LANNA INTERNATIONAL FESTIVAL 2018

Lanna Dhutanka (Thudong Lanna Institute, ธุดงคสถานล้านนา), San Sai (Mae Jo).
Entrée : THB 5’200.- pour le billet Standard, THB 7’000.- la place Premium et même THB 13’000.- en VIP – SOLD OUT! L’événement est organisé à guichet fermé, tous les billets ayant été vendus depuis belle lurette.
De 17h à 21h; le lâcher géant est programmé pour 20h00.
On vous a déjà parlé de cet événement contesté (car contestable) et on vous déconseille de vous y rendre ! Le tout est en effet organisé par ce mouvement bouddhiste qui s’apparente à une secte. Rendons cependant à César ce qui appartient à César : ce sont eux qui ont lancé l’idée du lâcher géant de lanternes célestes ici à Chiang Mai ! En savoir plus.

YeePeng2017LannaDuthankaLogo


2. KHOMLOY CAD FESTIVAL 2018

Cowboy Army Riding Club, à Mae Rim (au nord de Chiang Mai, comptez une trentaine de minutes en voiture).

CADKhomloySkyLanternFestival2018MontagePhotos1
Entrée : THB 2’999.-/personne (enfants de 6 à 12 ans, THB 1’499.-; entrée gratuite pour les enfants de moins de 6 ans). Le prix comprend l’entrée, le repas Lanna (buffet avec spécialités du Nord) et les boissons non alcoolisées, le spectacle culturel, 2 lanternes célestes, 1 kratong, un cadeau-souvenir, sans parler du transfert. Les billets VIP à THB 3’999.-/personne (enfants, THB 1’999.-) donnent droit à la zone VIP avec place assise. Aucun billet n’est vendu sur place !
Les jeudi 22 et vendredi 23 novembre 2018, de 17h à 22h; le lâcher géant est programmé pour 20h45.
Détails pour l’achat des billets : Swiss-Lanna Lodge (service en français).

CADKhomloySkyLanternFestival2018CoverFB.jpg
Khomloy (โคมลอย) signifie lanterne ascendante. C’est le nom qu’a choisi l’organisateur pour cet événement qui, avec le suivant, sera sans doute le lâcher géant de lanternes (payant) le plus populaire. Pour preuve, la soirée du jeudi 22 novembre 2018 se joue déjà à guichet fermé (5000 places ont été vendues !). Et pour celle du lendemain, vendredi 23 novembre 2018, plus de 2000 billets ont déjà été vendus (sur les 5000 au total). Celles et ceux n’ayant encore jamais vu de spectacles culturels du Lanna se régaleront. Le show CAD offert par ce même organisateur à la fin de l’année dernière nous avait enchantés. À noter que la composante religieuse (avec chants et méditation) requiert une tenue décente de votre part.


3. CHIANGMAI SKY LANTERN FESTIVAL 2018

Soit le Festival des Lanternes Célestes @ Northern Study Center, à Mae Rim (non loin du précédent, toujours au nord de Chiang Mai, à une trentaine de minutes en voiture).
Entrée : THB 3’999.-/personne (enfants de 100 à 120 cm : THB 1’999.-; entrée gratuite pour les petiots jusqu’à 100 cm). Le prix comprend l’entrée, le repas Lanna (buffet avec spécialités du Nord) et les boissons non alcoolisées, le spectacle culturel, 2 lanternes célestes, 1 kratong, un cadeau-souvenir, de même que le transfert (il n’est plus fait mention de l’assurance accidents). Les billets VIP à THB 5’999.-/personne (enfants, THB 4’499.-) donnent droit à la zone VIP avec place assise. Et là aussi aucun billet n’est vendu sur place !
Les jeudi 22 et vendredi 23 novembre 2018, de 18h à 20h (transfert depuis le Mercure Hôtel); le lâcher géant est programmé pour 19h30.
Achat des billets auprès de diverses agences anglophones comme ThaiTabi, sur ThaiTicket Major (toujours en anglais) mais également au Swiss-Lanna Lodge (et là, le service est en français).

Sky Lantern Festival 2018 - Brochure Montage 2.jpeg
Comme l’événement précédent se joue à guichet fermé le premier soir, jeudi 22 novembre 2018, ce sera là votre meilleure possibilité si votre intention est de participer à un tel lancer en commun. Difficile de distinguer cet événement du précédent, le programme étant peu ou prou identique. On ne sait par conséquent où donc l’émotion sera la plus forte. Et là aussi, la composante religieuse (avec chants et méditation) implique une tenue décente. Notez que l’année dernière les trépieds et autres bâtons à selfie étaient bannis. Nous ne savons pas si cette interdiction est maintenue.


4. LANNA LANTERNS & CANDLE TRAYS FESTIVAL 2018

Soit le Festival des Lanternes et des Lampions Lanna. L’année dernière, la fête avait lieu au Wat Doi Saket tout proche. Cette année, c’est un bel écrin qui accueillera le festival puisqu’il s’agit d’un grand étang, Nong Bua Prachao Luang (หนองบัวพระเจ้าหลวง), une réserve naturelle à Choeng Doi. Comptez une quarantaine de minutes en voiture, vers l’est depuis le centre-ville de Chiang Mai).

Nong Bua Prachao Luang Cover FB

L’entrée est gratuite (parking payant). Vous devrez en revanche vous débrouiller pour rejoindre le site (merci Grab). Trois jours de liesse : mercredi 21, jeudi 22 et vendredi 23 novembre 2018. En revanche, le lancement en commun des lanternes ne se déroulera que le jeudi 22 novembre, à 20h30.

Programme du jeudi 22.11.2018 :
⦿ 18h : culte d’adoration Rattanatrai au Wat Pathum Sararam (วัดปทุมสราราม) en l’honneur des Trois Joyaux du bouddhisme que sont le bouddha historique, le dharma, soit son enseignement, et le sangha, la communauté bouddhiste.
⦿ 18h30 : entrez dans le labyrinthe pour adorer le Seigneur Bouddha
⦿ 19h30 : repas traditionnel au Kad Mua (marché Lanna à l’ancienne)
⦿ 20h00 : spectacle son & lumière
⦿ 20h30 : lancement en commun des lanternes célestes (soit le jeudi 22 seulement).

Page Facebook de la commune. Evénement FB.

C’est là qu’il faudra être si vous désirez être éloigné de la horde touristique occidentale qu’attire la Rose du Nord. L’étendue d’eau avec ses milliers de lampions rendra le lieu bucolique. Nous ne pouvons vous en dire plus car nous n’y avons encore jamais participé. Mais prendre part à ce festival est gage d’un contact garanti avec la population locale. Quoi qu’il en soit, Doi Saket (du nom de la colline où est érigé un temple bouddhiste) est un endroit que nous apprécions et qui devrait vous plaire. Profitez de l’après-midi pour visiter le très beau lac Mae Kuang Dam (เขื่อนแม่กวงอุดมธารา) et admirer le coucher de soleil depuis la colline du Wat Phra That Doi Saket (วัดพระธาตุดอยสะเก็ด).

Impressions de notre reporter sur le terrain (jeudi 22 novembre 2018) :

« Cette réserve naturelle est joliment décorée, les lanternes et plus encore les lampions posés sur l’eau créent une ambiance magique. C’est dire que le site en ravira plus d’un. Ici vous côtoierez les gens du lieu : j’y ai croisé moins de dix touristes occidentaux ! En revanche, quelques moines du temple attenant s’y promènent et profitent du spectacle. L’ambiance se rapproche des kermesses villageoises. Une grande scène permet de profiter de spectacles folkloriques, avec notamment des danses traditionnelles du Lanna. Un marché de nourriture est bien évidemment présent, une nourriture pas forcément très saine, avouons-le.
Ne manquez pas le labyrinthe en bambou, construit derrière le temple bouddhiste, où un moine psalmodiait devant une assemblée.
Dans les faits, aucun lancement géant de lanternes célestes ne s’est produit à 20h30 comme indiqué dans le programme ! La coordination y était absente. Ce qui n’empêchait nullement la magie des lanternes célestes d’opérer sous le regard d’une pleine lune. Les deux couples de touristes occidentaux à qui j’ai posé la question de savoir ce qu’ils pensaient de cette soirée ne regrettaient nullement le déplacement, enchantés par le spectacle authentique offert là.
La fête fut belle avec des centaines (des milliers ?) de lanternes illuminées s’élevant vers l’infini. »


5. LANTERN FESTIVAL 2018 – The Ancient of Lanna Culture

Wat Doi Ti, Doi Ti (Pa Sak, Lamphun)
Comme à Mae Rim, c’est bien deux lâchers géants qui sont organisés au pied de la statue du moine le plus vénéré du nord thaïlandais, feu Kruba Srivichai : jeudi 22 et vendredi 23 novembre 2018. Belle opportunité pour vous de vous y rendre si vous privilégiez Chiang Mai le vendredi 23 pour son immanquable défilé Yi Peng.
Entrée : THB 2’999.-/personne pour les zones B & C (THB 3’999.- en version VIP dans la zone A). Un prix qui inclut le transfert depuis Chiang Mai, le repas local avec une boisson aux herbes, deux lanternes et un souvenir.
De 17h30 à 21h30 (le transfert se fait depuis l’hôtel Imperial Mae Ping, en ville de Chiang Mai, à 16h). Le lâcher géant de lanternes célestes est programmé à 21h05.
Achat des billets auprès de diverses agences de voyage. A défaut, le Swiss-Lanna Lodge vous renseignera (en français, voir ci-dessous).

En fait, l’événement en tant que tel est gratuit. Seul l’accès à la zone comprenant 750 places assises est payant. Pas besoin d’acheter les billets à l’avance; en vous rendant sur les lieux de la fête, vous devriez pouvoir y accéder à moindre coût (sans toutefois qu’une place vous soit garantie). Mais rien de grave car le Yi Peng et Loy Kratong en ville de Lamphun est beau lui aussi. De toute manière, vous pourrez profiter du spectacle folklorique sans bourse délier (et surtout de la féerie du lâcher simultané des lanternes célestes qui illuminent ainsi un Kruba Srivichai impassible). On vous livre là notre adresse fétiche car pour qui se rend à Lamphun, l’authenticité du Lanna est assurée. Ici, point de tourisme de masse. On vous accueille avec intérêt, et toujours avec le sourire. Le temple du Doi Ti, du nom de la colline qui l’abrite, vaut le déplacement pour sa seule statue, immense. Il s’agit donc de Kruba Srivichai, le moine le plus vénéré du nord de la Thaïlande. De là-haut, belle est la vue sur la vallée et les montagnes qui l’entourent. Autres conseils de Huggy les Bon Tuyaux : allez donc manger dans ce qui est un des meilleurs restaurants de Lamphun, le Chef’s House qui vous offre une délicieuse cuisine thaïlandaise (page Facebook, emplacement, avis TripAdvisor). A moins que vous ne vous soyez arrêté au préalable au Nekoemon Cafe (cuisine « japonaise ») et son jardin enchanteur (page Facebook, emplacement) – il se trouve sur la route, entre Chiang Mai et Lamphun.


6. LOY KRATONG 2018 au pont de Mae Tha (Lamphun)

@ pont blanc de Mae Tha (สะพานขาวทาชมภู, commune de Ta Pladuk dans la province de Lamphun)
C’est cet événement-ci dont nous avons appris l’existence après la publication du présent article. La Fête du Loy Kratong, gratuite, aura lieu les jeudi 22 et vendredi 23 novembre 2018. L’endroit est bucolique et le pont blanc ajoute du romantisme au lieu. Programme des festivités :
⦿ Jeudi 22 : atelier de composition des kratong à 15h et concours de chant à 19h.
⦿ Vendredi 23 : une cérémonie religieuse du Thot Kathin à 18h, suivie d’un concours de beauté à 19h (Thida Loy Krathong, soit l’élection de la Miss Loy Kratong locale puis, selon ce qu’on nous promet, un lâcher géant de lanternes célestes à 20h30

Page Facebook de la commune.

Loy Kratong 2018 - Mae Tha - Cover

Booking.com - Chiang Mai


Quid du meilleur site ?

Où donc aller ? nous demanderez-vous. Rappelons ici que ces lâchers géants de lanternes célestes, tout émouvants soient-ils, ne sont qu’une partie du plaisir qu’offre le festival Yi Peng ici au nord. La féerie du Loy Kratong va bien au-delà du seul lâcher géant de lanternes. Vous vous en rendrez facilement compte en participant aux festivités (du 20 au 23 novembre 2018 à Chiang Mai, rappelons-le). Et en consultant le programme officiel, vous pouvez concilier et la fête en ville et un tel lâcher géant puisque ces derniers se déroulent tant le jeudi 22 que le vendredi 23 novembre 2018 (sachez que la parade immanquable du Yi Peng a lieu en ville de Chiang Mai le vendredi 23 novembre 2018, en soirée, ce qui est aussi le cas du feu d’artifice).

Loy Kratong - Photo Fortune Thailand travel 1

© Facebook – Fortune Thailand travel

NOTRE CONSEIL. De notre point de vue, si vous privilégiez la qualité artistique du spectacle folklorique proposé, optez alors pour le Khomloy CAD Festival 2018 (no 2), à Mae Rim. Si en revanche, vous êtes attiré par l’authenticité – à savoir un événement fait pour les locaux sans qu’il soit adapté aux goûts des touristiques occidentaux – allez donc du côté de Doi Ti, à Lamphun (no 5). Les prix de ces événements peuvent vous sembler prohibitifs. Mais recevoir 5000 participants ne s’improvise pas si l’on veut qu’ils repartent émerveillés (la ronde des camions durant les préparatifs les jours précédents nous a permis de prendre conscience de l’importance de l’organisation).

Ceci dit, nous ne vous cachons pas qu’au vu des préparatifs, c’est sans doute l’événement sis au lac Nong Bua qui nous attirent le plus cette année (no 4). Et croyez-nous, l’événement, gratuit,  sera populaire, dans au moins deux acceptions du terme.

Un tel lâcher géant est-il authentique – si tant est qu’on ait la même compréhension du mot ? Oui et non ! Non car l’idée première en revient à la secte bouddhiste Dhammakaya (c’est elle qui organise le lâcher géant mentionné au point 1 depuis quelques années maintenant). Non car historiquement, aucun lâcher géant n’est mentionné. Mais oui car, indépendamment des touristes qui apprécient le spectacle, les Thaïlandais eux-mêmes en sont friands. Ceci dit, c’est bel et bien dans un but touristique que ces événement sont organisés. Ce qui n’enlève en rien l’émotion qui sera vôtre au moment de lâcher votre lanterne en compagnie de milliers d’autres participants.


En un coup d’oeil, tous les lieux des lâchers géants (sans tenir compte de celui au pont de Mae Tha vendredi 23) :

Et en cadeau-bonus, voici le résumé des horaires des divers lâchers géants  😏

JEUDI 22.11.2018

3. Northern Study Center, à Mae Rim

19:30

1. Lanna Dhutanka, à San Sai (Mae Jo)

20:00

4. Nong Bua Prachao Luang à Choeng Doi (Doi Saket)

20:30

2. Cowboy Army Riding Club, à Mae Rim

20:45

5. Doi Ti, à Pa Sak (Lamphun)

21:05

VENDREDI 23.11.2018

3. Northern Study Center, à Mae Rim

19:30

2. Cowboy Army Riding Club, à Mae Rim

20:45

5. Doi Ti, à Pa Sak (Lamphun)

21:05

Loy Kratong - Photo Fortune Thailand travel 2

© Facebook – Fortune Thailand travel

Précisons encore pour les kiniao (les radins en thaï) que ces événement payants ne vous empêchent nullement de vous rendre aux abords et de profiter – gratuitement – du spectacle des lâchers de lanternes (de bien belles photos en perspective) 😏

Achat des billets

Si d’aventure vous auriez de la peine à obtenir un billet pour un des événements ci-dessus, contactez donc Mlle Toto, la jeune gérante du Swiss-Lanna Lodge, maison d’hôte francophone sise à Chiang Mai (notre partenaire privilégié). Elle pourra peut-être vous dégoter le ticket tant convoité. Son numéro de téléphone mobile : +66 83 566 2333 (iMessages/What’s App). Tous les détails des deux principaux lâchers géants sur leur site web : Khomloy CAD Festival 2018 (Cowboy Army Riding Club) et Sky Lantern Festival (Northern Study Center).

Bandeau 1

Que vous vous rendiez sur un des sites organisant un lâcher géant de lanternes célestes ou que vous lanciez votre lanterne illuminée en ville-même de Chiang Mai, n’oubliez pas d’émettre un vœu et, qui sait, peut-être alors se réalisera-t-il… Bon Yi Peng à vous tous.

LoyKratongPhotoKKDayShutterstock

Nos autres articles en lien avec les festivals Yi Peng et Loy Kratong cette année :


¹Notez que les Anglo-Saxons transcrivent Loy Krathong (avec h) pour le terme thaïlandais ลอยกระทง et Yee Peng pour le terme thaïlandais ยี่เป็ง.

Crédit photographique : John Shedrick. Mise à jour le 23.11.2018

12GoAsia - Général 1

Publicités

Cérémonie ‘Tak Bat Thewo’ 2018 à Chiang Mai et alentour

Les moines bouddhistes sont gâtés en cette période de l’année ! Après les offrandes nocturnes Tak Bat Peng Pud de hier à minuit en l’honneur du retour espéré de Phra Upakut, une cérémonie bouddhiste typique du nord de la Thaïlande, après les offrandes d’aujourd’hui liées à la sortie à proprement dite de la retraite monacale (Ok Pansa), voilà que les dévots se réunissent à nouveau demain matin, mercredi 25 octobre donc, aux aurores ! C’est une occasion de réjouissance où les laïcs vont nombreux au temple offrir leur repas aux moines. Ce ne sont pas moins de 12 adresses que nous vous dévoilons afin de participer à cette fête religieuse matutinale.


La légende

Il s’agit d’une spectaculaire cérémonie bouddhiste dénommée Tak Bat Thewo (ตักบาตรเทโว en thaï). Tak Bat (ตักบาตร) signifie « présenter de la nourriture à un moine » (le Bat (บาตร) étant le bol à aumône où il reçoit les offrandes). Thewo quant à lui (ou Devo, en thaï : เทโว) est dérivé du mot Theworona (เทโวโรหนะ) qui signifie « La descente du Bouddha du monde céleste ». Dite cérémonie comprend des prières et des offrandes matutinales à des centaines de moines qui descendent des marches. Cette coutume se rapporte à un épisode de la vie de Siddharta Gautama, le Bouddha historique. En l’occurrence, il s’agit de son retour en gloire du ciel Tavatimsa où il avait passé sa septième vassa (une retraite monastique) à prêcher l’Abhidhamma – la dernière partie des textes canoniques – à sa mère et aux devas. D’autres sources racontent que le Bouddha a livré un démon à sa mère morte au ciel. Quoi qu’il en soit, cette fête commémore donc cette histoire légendaire où le Seigneur Bouddha, après trois mois passés à prêcher dans le monde des dévatas, redescend sur Terre, dans la ville de Sangkassa, par le triple escalier d’or, d’argent et de diamant (ou cristal, c’est d’ailleurs ce dernier qu’est censé avoir emprunté le Bouddha).


La cérémonie

Vous verrez donc cet épisode reproduit dans les temples qui disposent d’escaliers (dont les rampes sont généralement en forme de nâgas). Les représentations les plus spectaculaires réunissent des centaines de moine. Le Bouddha quant à lui est représenté par une statue. Les moines se mettent ensuite en fil indienne pour recevoir les offrandes de nourriture matutinales.


En Thaïlande

C’est en Thaïlande que ce festival perdure. Il participe du fameux Tham Bun (ทำบุญ), l’acquisition des mérites, une notion chère aux Thaïlandais. Tham (ทำ) signifie faire et Bun (บุญ), dérivé du sanskrit Punya, peut se traduire par mérite. Dans le bouddhisme, les sources pali décrivent trois sortes de causes produisant du mérite : la générosité (dāna), la moralité (shila) et la méditation (bhavana). Les offrandes de nourriture aux moines sont gage de générosité (dāna), permettant aux moines de méditer (bhavana) au sortir de cette période où ils sont censés avoir fait preuve de plus de moralité (shila). C’est dire la popularité de ce rite-ci chez les dévots.

TakBatThewo2018Montage1

La cérémonie la plus spectaculaire, et donc celle qui attire le plus de monde, est organisée à Uthai Mai, dans le district d’Uthai Thani, au Wat Sangkat Rattanakhiri, érigé sur la colline de Sakaekrang, où 500 moines descendent les 449 marches de l’escalier pour recevoir l’aumône des habitants et des touristes. Jetez un œil sur le reportage de Richard Barrow in Thailand. Autres célébrations fameuses à Chon Buri et à Buri Ram où environ deux mille personnes se joignent à 199 moines afin d’acquérir des mérites.

Le site thaïlandais Kapook répertorie 7 endroits en Thaïlande parmi les plus populaires où est fêté Tak Bat Thewo (article). On vous résume les endroits dont il est question (en cliquant sur le nom du temple (Wat en thaï), vous connaîtrez sa position sur Google Maps :

  1. Le Wat Sangkat Rattana Khiri, à Uthai Thani, dont il est question ci-dessus.
  2. Le Wat Phraphutthachai, à Saraburi.
  3. Le Wat Phutthawat Phu Sing, à Kalasin.
  4. L’Office municipal de Nakhon Songkhla.
  5. Le Wat Fai Hin, à Chiang Mai (on vous en reparle ci-dessous).
  6. Le Wat Phra Bat Phu Pan Kham, à Khon Kaen.
  7. Et enfin le Wat Phra That Cho Hae, Phrae.

TakBatThewo2018Montage2

Et à Chiang Mai (il faut vous lever tôt)

À Chiang Mai et alentour, vous aurez le choix car plusieurs cérémonies hautes en couleur s’y déroulent (peu ou prou aux mêmes heures). Attention, à 8h tout sera déjà fini ou presque ! On vous recommande particulièrement quatre endroits :

  • l’un des plus proches et celui qui accueillera le plus de moines, 666 pour être précis, le Wat Fai Hin, dans le campus universitaire au pied du Doi Suthep (no 1 dans l’énumération ci-dessous) !
  • le plus beau site, le parc royal Rajapruek, dans un magnifique écrin au sud-ouest de la ville (no 2 ci-dessous);
  • le plus original, le temple de Doi Saket, facile à reconnaître sur sa colline : les moines descendent le grand escalier accompagnant une statue de Bouddha étincelante (no 5 ci-dessous; la vidéo en début d’article représente justement ce festival).
  • un des plus authentiques (localement parlant et de notre point de vue), le Wat Chetawan ou Wat Nong Mu (no 11 ci-dessous) ou alors le Wat Phra Phut Tha Bat Tak Pha (no 12 ci-dessous), tous deux à Lamphun, la province voisine.

La probabilité est forte que vous soyez les seuls touristes présents à ces trois derniers événements.

Bandeau 1


Voici donc les meilleures adresses pour participer à cette fête religieuse à Chiang Mai et alentour, jeudi matin, 25 octobre 2018



1
. À 6h30 au Wat Fai Hin (วัดฝายหิน), au sein du campus de l’Université de Chiang Mai (CMU), ce ne sont pas moins de 666 moines qui participeront aux célébrations. Grandioses donc. En savoir plus.

TakBatThewo2018WatFaiHinCover


2. Le Pavillon Royal du Royal Flora se prête à merveille pour une telle cérémonie. Elle se déroule donc à 6h au pavillon Ho Kham Luang du Parc Royal Rajapruek (อุทยานหลวงราชพฤกษ์), au sud-ouest de la ville. En savoir plus.

À noter que le Wat Phra That Doi Kham tout proche (วัดพระธาตุดอยคำ) se joint à la cérémonie du Royal Flora. Il n’y aura donc pas de célébration spécifique sur les marches de ce temple érigé sur la petite colline, des marches qui pourtant s’y prêteraient à merveille. Nul doute cependant que ce temple sera fort animé durant cette journée.


3. On prend des pincettes pour vous signaler la cérémonie qu’organise à 6h du matin le Lanna Dhutanka (ธุดงคสถานล้านนา) à Mae Jo, au nord de Chiang Mai. Il s’agit en fait de la branche locale d’un mouvement sectaire décrié, le Dhammakaya. La cérémonie a été rebaptisée Jao Tak Bak Devo, Jao étant un terme de la langue Lanna qui remplace le kha/khap siamois. 100 moines seront là. Et bien entendu, tout le monde y est cordialement invité… En savoir plus.

TakBatThewo2018LannaDhutankaMontage


4. Le temple le plus vénéré du nord de la Thaïlande marque aussi le coup. On parle bien sûr du Wat Phra That Doi Suthep (วัดพระธาตุดอยสุเทพ), sis sur la montagne tutélaire éponyme de Chiang Mai. D’habitude, il n’y a que quelques pèlerins, se comptant le plus souvent sur les doigts d’une main, qui sont présents à 7h du matin pour la cérémonie d’aumônes matutinales. Et c’est justement à 7h que débutera la cérémonie du Tak Bat Thewo. Il est fait mention de la présence de 50 moines ce jour-là. Ce ne sera évidemment pas l’affluence de la spectaculaire ascension par les étudiants de l’université CMU mais il est toujours intéressant d’être là-haut au lever du soleil pour en humer la fraîcheur tout en embrassant la ville du regard.


5. Pour y avoir participé alors que nous n’étions que deux touristes présents – une Chinoise et un occidental – nous vous recommandons fortement la cérémonie qui se déroule dès 6h30 au Wat Phra That Doi Saket (soit le temple sur la colline, au Doi Saket, เชิงบันไดนาควัดพระธาตุดอยสะเก็ด). 59 moines accompagneront la statut du Bouddha de cette cérémonie pétaradante. En savoir plus (événement FB).

TakBatThewo2018Doi SaketMontage


6. L’original Wat Umong Suan Phutthatham (วัดอุโมงค์ สวนพุทธธรรม), au pied du Doi Suthep, connu pour ses galeries jadis peintes, met également sur pied une cérémonie Tak Bat Thewo. Nous n’avons pas d’autres informations que l’heure de celle-ci : 6h du matin.


7. Au cœur de la ville, le joli Wat Inthakhin Sadue Muang (วัดอินทขีลสะดือเมือง), accolé à la place des Trois Rois, promet la présence de 79 moines. Nul doute que les nombreux moinillons du temple y participeront. Cérémonie agendée à 7h.


8. Mais Chiang Mai c’est aussi une ville sur la rive gauche de la rivière Ping, là où se trouve sa gare ferroviaire. Le très important Wat Ket Karam (วัดเกตการาม) y célèbre le Tak Bat Thewo avec 29 moines à 6h du matin. Wat Ket est le nom du quartier. D’ailleurs, le Wat Sikong (วัดศรีโขง) tout proche se joint au Wat Ket Karam pour fêter le retour du Bouddha sur la Terre.


9. Dernier temple de la ville que nous mentionnons, le charmant Wat Lok Moli (วัดโลกโมฬี) au nord de la cité fortifiée (« le carré »). Ici le bois est roi; son ancien chedi restauré vous impressionnera. Cérémonie prévue à 7h.

TakBatThewo2018WatLokMoliPhoto


10. Au sud-ouest de Chiang Mai, sur la route du Doi Inthanon, plus haut sommet de Thaïlande, se trouve une ville dont peu ont entendu parler : Chom Thong. Le temple de cette ville, très beau au demeurant, accueille régulièrement des méditants occidentaux. Si l’on vous en parle, c’est bien entendu parce que ce temple, le Wat Chom Thong (วัดจอมทอง เชียงใหม่) organise lui aussi son Tak Bat Thewo à 6h30 du matin. En savoir plus (événement FB).

TakBatThewo2018WatChomThongCoverMontage

C’est un temple très actif sur Facebook. C’est dire qu’il y a de fortes chances que dite cérémonie soit retransmise en direct sur leur page Facebook… Si tel devait être le cas, vous verrez alors 180 moines recevoir les offrandes des fidèles bouddhistes.


Nos deux dernières adresses se situent dans la province voisine de Lamphun, à moins d’une heure de route au sud de Chiang Mai, une ville et une province campagnarde dont on apprécie l’ambiance typique du Lanna (après tout, Haripunchai, l’ancien nom de Lamphun, n’est-elle pas la plus ancienne ville du Lanna, nom de l’ancien royaume du Nord).

11. La municipalité d’Umong, dans la province de Lamphun, organise elle aussi son Tak Bat Devo au temple Chetawan (วัดเชตวัน ou Wat Nong Mu, วัดหนองหมู) où sont attendus 59 moines à 7h du matin. Le site a son charme, jugez-en :

 


12. Lieu de pèlerinage, le Wat Phra Phut Tha Bat Tak Pha (วัดพระพุทธบาตรตากผ้า จังหวัดลำพูน) a même vu feu Sa Majesté le roi Bhumibol le Grand le visiter. Érigé sur une colline, c’est un endroit idéal pour organiser le Tak Bat Thewo. La cérémonie a lieu à 6h du matin où 159 moines descendront les 469 marches de l’escalier « naga » depuis le chedi érigé au sommet. En savoir plus.

TakBatThewo2018WatPhraPhutThaBatTakPhaCover


In fine, pas d’information quant à l’organisation du Tak Bat Thewo dans un des grands centres commerciaux de la ville. L’année dernière, le Central Festival avec mis sur pied une telle cérémonie en présence de 99 moines. Comme quoi les affaires peuvent bien se marier au bouddhisme !

Si vous n’étiez pas à Chiang Mai ce jeudi 25 octobre aux aurores, vous aurez tout de même la possibilité de participer aux aumônes matutinales. Elles sont en effet quotidiennes, comme partout en Thaïlande. Il suffit de vous promener aux abords du temple le plus proche, généralement avant 7h du matin. Beaucoup de dévots se rendent au pied du Doi Suthep, là où a été construit un sanctuaire en hommage au moine le plus vénéré du nord de la Thaïlande, Kuba Srivichai (nous vous reparlerons bientôt de ce saint homme au caractère bien trempé). Autres endroits pour observer de telles offrandes aux moines : les marchés. Notre partenaire, le Swiss-Lanna Lodge, organise avant l’aube un circuit hors des sentiers battus, que peu de touristes effectuent : vous serez là au contact du bouddhisme vécu par les Thaïlandais. C’est accompagné d’un ancien moine bouddhiste, Khun Wet, que vous assisterez à la cérémonie d’offrandes matutinales au haut du très vénéré Doi Suthep. En savoir plus.

TakBatThewo2017RajapruekPhoto2

© Facebook – Royal Flora

Voilà. Notre énumération n’est bien entendu point exhaustive. Elle a pour seul but de vous donner les clefs pour participer à l’une des célébrations évoquées. Vous serez là au cœur du bouddhisme, en l’espèce le bouddhisme theravāda du Nord, avec les dévots qui seront tout heureux de vous voir parmi eux aux aurores.


Mise à jour après la cérémonie

On vous livre ci-dessous les photos de la cérémonie de cette année 2018 sise au Royal Flora (d’autres photos ici).

Et la même cérémonie matutinale en vidéo, emprunte de dévotion, mais cette fois-ci au Wat Chom Thong :


Entre autres sources rédactionnelles, Wikipédia. Source de l’image à la Une. Mise à jour le 30.10.2018.

Bandeau 1