Flash ! Plus de 500 cas de coronavirus détectés dans un marché de la périphérie de Bangkok ! Une province dorénavant bouclée.

Les rédactions des médias thaïlandais sont en effervescence ce samedi soir : ce sont des centaines de cas de coronavirus qui ont été détectés près de Bangkok ! Ceci alors que les autorités s’évertuaient à ne compter que quelques infections contractées dans le royaume ces derniers mois.

À Chiang Mai, des bruits ont couru la semaine dernière quant à l’existence de 600 cas. Ce qui n’a jamais été confirmé par la suite. En revanche, les centaines de cas découverts aux abords de l’agglomération de Bangkok sont bel et bien avérés. Officiellement reconnus donc.

Publicités

Une première alerte avait été donnée à travers la détection d’un cas de SARS-CoV-2 : une vendeuse de crevettes âgée de 67 ans était porteuse du virus alors qu’elle n’a jamais quitté la Thaïlande. Elle travaillait dans un marché local de produits frais de Samut Sakhon, une ville située au sud-ouest de la capitale. Puis d’autres cas ont fait surface dans la région : les trois proches de la patiente, à savoir sa sœur aînée, sa mère et sa belle-sœur. La source de leur infection reste inconnue.

Et voilà maintenant que les autorités sanitaires viennent de dévoiler la découverte de 516 nouveaux cas de coronavirus dans cette même ville de Samut Sakhon. La majorité des personnes infectées sont des travailleurs migrants. Ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 548 dans la province éponyme.

Il est à noter que 90 % des personnes porteuses du virus sont asymptomatiques, d’où la difficulté à les détecter jusque là. Mais à la suite du premier cas détecté, les responsables sanitaires ont procédé à des tests obligatoires.

Fermeture de la province

Le ministère de la Santé publique a déclaré que la province de Samut Sakhon allait maintenant être partiellement fermée et que seuls les déplacements nécessaires seraient autorisés. Cette fermeture aura lieu du 19 décembre 2020 au 3 janvier 2021.

Les points de contrôles policiers ont été mis en place dès ce samedi soir.

Le ministère a déclaré aujourd’hui qu’il continuera à surveiller de près les populations thaïlandaises et migrantes et que les migrants ne pourront pas quitter la province. Les Thaïlandais – et les expatriés – peuvent toujours voyager mais doivent informer le responsable du ministère de leurs déplacements (rien n’est précisé quant à la procédure).

Le ministre de la santé publique, Anutin Charnvirakul, a déclaré aux journalistes plus tôt dans la journée de samedi qu’il pensait que l’épidémie pouvait être due à des travailleurs migrants ayant quitté illégalement le Myanmar pour travailler dans la province.

Samut Sakhon, qui est située à environ une heure de Bangkok, est un centre de pêche qui emploie des dizaines de milliers de travailleurs migrants des pays voisins, principalement des Birmans et des Cambodgiens. La région est également une plaque tournante pour les travailleurs thaïlandais travaillant dans l’industrie.

La province, comme le reste du pays, devait tenir des élections locales dimanche et les fonctionnaires affirment que les élections auront lieu mais que les masques et la distanciation sociale restent obligatoires, des mesures qui seront plus strictement contrôlées.

Dans sa communication, les autorités thaïlandaises se veulent rassurantes mais le nombre de cas avérés tend à donner raison à celles et ceux qui mettaient en doute la réalité des chiffres avancés officiellement, le nombre de test étant très faible en comparaison internationale.

En attendant, les mesures sanitaires de base sont rappelées par les autorités sanitaires : port du masque, distanciation physique et lavage régulier des mains !

Vos médias préférés devraient relayer l’information ces prochaines heures. Quoi qu’il en soit, au vu des réactions qu’avait suscitées la découverte précédente de quelques cas ici ou là dans le pays, il est à craindre une réaction épidermique des Thaïlandais chez qui la peur du virus a été instillée depuis des mois. On espère cependant que le nombre de décès restera ce qu’il est, à savoir une soixantaine en presque une année d’épidémie.

Pour ce qui est du tourisme, c’est là une nouvelle qui risque d’en prolonger la mort clinique.

Nos principaux articles en lien avec le coronavirus et le Covid-19 :
(s’agissant d’une pandémie qui dure depuis près d’une année maintenant, soyez attentif à leur dates de publication)
▶︎ Flash ! Plus de 500 cas de coronavirus détectés dans un marché de la périphérie de Bangkok ! Une province dorénavant bouclée
▶︎ Pandémie du Covid-19 : quel pays l’a gérée le mieux ? La France ? La Thaïlande ?
▶︎ 5 héros thaïlandais en tête de lutte contre le Covid-19
▶︎ Thaïlande. Un test du Covid-19 pour tous, vraiment ?
▶︎ Coronavirus – La relance du tourisme en Thaïlande et dans le monde, touché de plein fouet par la pandémie

En vous rappelant tout de même qu’en Thaïlande, on meurt bien plus de la dengue, du SIDA ou encore du tabac !

Mises à jour : nous apprenons que le gouverneur de la province de Samut Sakhon a émis un couvre-feu d’urgence, de 22h à 5h. Par ailleurs, resteront fermés jusqu’à nouvel ordre les stades, les écoles et les garderies d’enfants, de même que tous les restaurants et les centres commerciaux (source). Alors qu’à l’aéroport de Chiang Mai (CNX), les contrôles sanitaires ont été renforcés (source), à Lamphun, les personnes en provenance de la région de Samut Sakhon sont mises en quarantaine durant 14 jours (source). D’autres provinces commencent à prendre des mesures à titre préventif… Les 516 cas détectés l’ont été à la suite d’un contrôle sur 1 000 personnes. L’on attend encore le résultat de 3 000 autres tests…

Les contaminations en Thaïlande même commencent à se faire jour. Ainsi de ce nouveau cas détecté dans la ville même de Bangkok : une femme de 78 ans est porteuse du virus. Il semblerait que là aussi le marché local soit le lieu de contamination (source).

Tous ces nouveaux cas de coronavirus ont été intégrés aux statistiques du pays : en un jour, ce sont 576 nouveaux patients qui sont porteurs du SARS-CoV-2, soit 4 907 personnes au total depuis le début de l’épidémie en Thaïlande. 4 041 d’entre elles ont récupéré et se portent bien alors qu’il n’y a eu en tout que 60 décès imputable au Covid-19.

#coronavirus #Covid19 #covid #SARSCoV2


Source rédactionnelle : Thai Enquirer – Thailand discovers 548 coronavirus cases in Samut Sakhon; many in migrant worker community

Source de l’image à la une : © Manfred von Kannen – Pixabay
Article composé le 19.12.2020 et mise à jour le 20.12.2020

5 Commentaires

Laisser un commentaire