La libération du Wat Phra That Lampang Luang par le roi Thipchang, magnifique reconstitution historique

La Thaïlande dans son ensemble et le Lanna en particulier aiment à se souvenir des hauts faits guerriers de leurs illustres prédécesseurs. La légende se mêle à l’histoire et permet au peuple de se remémorer avec émotion son passé. Et lorsque ce souvenir prend la forme d’une reconstitution historique, Chiang Mai Deci-Delà ne peut qu’en faire la promotion et vous conseiller vivement de participer à ce genre de festival. C’est l’occasion de voir des locaux en costume traditionnel (et le Lanna en produit de très beaux depuis fort longtemps), d’admirer des danses traditionnelles (et là aussi le Lanna excelle) et, bien évidemment, de découvrir des mets typiques de la cuisine locale (il n’est de fête sans nourriture au Siam).

KingThipChakHistoricalShowLampang2018Cover1

N’hésitez donc pas à participer à cet intéressant événement culturel qu’est la reconstitution historique d’une bataille menée par le roi Thipchang au Wat Phra That Lampang Luang (วัดพระธาตุลำปางหลวง ตำบลลำปางหลวง อำเภอเกาะคา จังหวัดลำปาง, ici, à 15 km au sud-ouest de la ville de Lampang, elle-même située à 2 heures de route au sud-est de Chiang Mai). Comme chaque année, un des épisodes historiques de l’ancien royaume du Lan Na fera l’objet d’un magnifique spectacle son & lumière, avec danses et musique traditionnelles. Ce sont là deux magnifiques jours que vous passerez à Lampang. Au programme : cortège en habits traditionnels avec des éléphants et des chevaux (Lampang est réputée pour ses carioles en ville), ancien marché traditionnel (kad mue kua luang), cérémonie religieuse dans un magnifique temple bouddhiste. Le Lanna dans toute sa splendeur ! Cette année, rendez-vous est pris les mercredi 18 et jeudi 19 juillet 2018.

Notre reporter sur le terrain a assisté au spectacle, magnifique, donné l’année dernière… sous la pluie. Cette année, les météorologues annoncent un temps tout aussi capricieux.


Programme 2018

Mercredi 18 juillet

  • 07h00 : cérémonie religieuse avec le dépôt d’une couronne aux pieds de la statue.
  • 10h00 : ‘Saw Lanna’ (musique folklorique).
  • 15h30 – A NE PAS MANQUER : grande parade en habits traditionnels; il y aura là des éléphants et des chevaux.
  • 18h00 : cérémonie officielle d’ouverture (avec danses traditionnelles).
  • 20h00 – A NE PAS MANQUER ! Show historique du roi Jao Thipchang (spectacle son & lumière).

Jeudi 19 juillet

  • 10h00 : ‘Saw Lanna’ (musique folklorique).
  • 15h00 : démonstrations culturelles Lanna.
  • 20h00 – A NE PAS MANQUER ! Show historique du roi Jao Thipchang (spectacle son & lumière). Il s’agit du même spectacle que le jour précédent ! Il est cependant mentionné que 200 danseuses y participeront ce soir-là.

Cette reconstitution historique fait l’objet d’une page Facebook dédiée : สืบสานตำนานพ่อเจ้าทิพย์ช้าง 2561 (une page qui risque cependant d’être supprimée comme l’a été la page idoine de l’édition de l’année 2017, 2560 en Thaïlande).


Le roi Thip Chak (ทิพย์จักร) ou Thip Chang (ทิพย์ช้าง), mort en 1759, a été un souverain indépendant (aucunement soumis, ni aux Birmans, ni au royaume d’Ayuthya, ni encore à d’autres royaumes du Lan Na). En 1730, Lampang faisait face à une guerre civile. Thip Chak, qui était un chasseur, a dirigé un groupe de soldats qui a assassiné le chef de la rébellion, Thao Maha Yot. Selon les Chroniques de Chiang Mai, il a ensuite ourdi un soulèvement à Lamphun et, dans ses dernières années, a influencé les fondements de la doctrine bouddhiste locale.


Le Wat Phra That Lampang Luang (en thaïlandais : วัดพระธาตุลำปางหลวง ตำบลลำปางหลวง อำเภอเกาะคา จังหวัดลำปาง), situé dans le district de Ko Kah (province de Lampang), est l’un des meilleurs exemples d’architecture Lanna en Thaïlande. Il a été construit au sommet d’une petite colline et est entouré d’une muraille défensive. Sa fondation remonte au XIIIe siècle. Indépendamment d’être superbe architecturellement, deux points le caractérisent :

  1. Le grand chedi du temple renfermerait un cheveu du Bouddha historique. Cette relique explique que le site est l’un des plus vénérés de Thaïlande. La légende dit même que le Bouddha a visité le lieu il y a plus 2500 ans…
  2. En regardant par une ouverture sise dans une petite chapelle attenante – où l’entrée est interdite aux femmes – l’on peut voir, par un effet optique surprenant, le sombre chedi du temple… à l’envers !

Wat Phra That Lampang Luang. Wat est le terme thaïlandais pour désigner un temple. Étymologiquement, phra that, signifie relique de Bouddha (phra est un terme honorifique et that signifie relique). Lampang est bien sûr le nom de la ville toute proche. Le mot Luang vient de ในหลวง (Nai Luang), une façon de désigner le roi de Thaïlande, et indique que le monument est parrainé par Sa Majesté, généralement pour sa reconstruction ou sa rénovation. La traduction de son nom complet signifie « le temple de la Grande Relique du Bouddha de Lampang ».

Ce temple a été conservé dans son état d’origine et ses restaurations successives ont respecté son architecture, mélange des styles Lanna et Tai Lü. Ainsi, ses viharns ouverts sur tous les côtés sont typiques du style Lanna. Il s’agit d’un temple fortifié ou wiang, entouré de hauts murs de briques. Au début du XVIIIe siècle, lorsque Lampang était occupée par les Birmans, les envahisseurs occupaient le temple. Il a été libéré par des troupes locales conduites par un homme nommé Thipchang, dont on peut voir la statue sur le terrain du temple. Et c’est justement cette libération qui est commémorée ici.

Le temple est en fait un complexe bouddhique contenant un grand nombre de bâtiments, y compris le plus ancien viharn en bois de Thaïlande. Protégé par deux grands lions gardiens, vous y accédez par un escalier Naga menant à une grande porte d’entrée. Le Viharn Luang est un grand bâtiment avec un toit à trois niveaux qui a été construit dans la seconde moitié du XVe siècle. Ouvert sur tous les côtés, sa structure est soutenue par un grand nombre d’énormes piliers en béton qui ont remplacé les piliers d’origine en bois de teck. A l’intérieur, les piliers sont décorés de lai kham, des motifs dorés sur de la laque noire. Vous y admirerez d’importantes images de Bouddha enchâssées au centre du viharn. De belles peintures murales représentant les Jataka, les histoires légendaires des vies antérieures du Bouddha, agrémentent le bâtiment.

Le chedi – ou stupa – est probablement la structure la plus ancienne du temple. Bien qu’on ne sache pas exactement quand il a été construit, il a été agrandi et reconstruit au XVe siècle jusqu’à sa hauteur actuelle d’environ 45 mètres. Le sombre chedi,  qui n’est pas ouvert au public, est recouvert de feuilles de bronze et de cuivre qui ont vieilli au fil des siècles et ont changé de couleur. La structure renferme donc une relique de cheveux du Bouddha, très vénérée. Quant au Viharn Nam Tam Tam, il a été construit au début du XVIe siècle. On pense qu’il s’agit du plus ancien temple en bois de Thaïlande qui est encore dans son état d’origine.

WatPhraThatLampangLuangPhotoพาไปวัดMontage

© Facebook – พาไปวัด

On vous laisse découvrir les autres bâtiments du complexe religieux. Non sans terminer par vous parler de la chapelle Ho Phra Phutthabat, une chapelle au sol qui est fermée aux femmes; elle contient une sculpture de l’empreinte du Bouddha. C’est de là qu’une ouverture permet de voir le chedi sombre… à l’envers ! Un effet d’optique pour le moins surprenant.

Si vous désirez en savoir plus sur ce temple, il fait partie de ceux visités par Loris, le jeune passionné qui anime le site Temple-Thaï.com.


My Post.jpg

ASPECTS PRATIQUE. Comment se rendre au Wat Phra That Lampang Luang ?
Le temple est situé dans le district de Ko Kah, à environ 15 kilomètres au sud-ouest de la ville de Lampang, à quelques kilomètres à l’ouest de l’autoroute 1 (Phahon Yothin road). Si vous ne disposez pas d’un véhicule privé, le moyen de transport le plus rapide et le plus confortable pour s’y rendre est le taxi (votre hôtel à Lampang vous en réservera un sur demande). A défaut, vous pouvez affréter un songthaew, camionnette convertie avec deux bancs à l’arrière. Mode de transport plus lent et plus amusant, typique de Lampang, la calèche (comptez THB 300.- minimum depuis la ville). Sur place, des calèches font le tour du temple (il vous en coûtera de THB 150.- à THB 200.-).

Le temple est généralement ouvert de 7h30 à 17h. L’entrée est gratuite et, comme pour tout temple en Thaïlande, un don est apprécié.

Nom du temple Wat Phra That Lampang Luang en thaïlandais : วัดพระธาตุลำปางหลวง ตำบลลำปางหลวง อำเภอเกาะคา จังหวัดลำปาง. Page Facebook et emplacement.


KingThipChakHistoricalShowLampang2018Cover2

KingThipChakHistoricalShowLampang2018Cover0MISE A JOUR : LIENS DE L’ÉDITION 2018 EN VIDÉO

La grande parade
Le spectacle de mercredi en direct
Le spectacle de jeudi (1ère partie)
Le spectacle de jeudi (2e partie)


Si vous passez par Lampang, la visite de ce temple hors de la ville se doit d’être impérativement mise au programme ! Et si vous avez la chance d’être présent lors de ce festival culturel annuel (vers mi-juillet), n’hésitez pas à y passer la nuit. Lampang, qui se languit au bord de la rivière Wang, recèle quelques intéressants sites et activités touristiques. Dont les deux sites-phares :

  • Le Pont en Bambou du Bouddha (c’est là la traduction du nom donné en anglais, Bamboo Buddha Bridge; en thaïlandais : ขัวแตะ สะพานบุญวัดพระธาตุสันดอน ลำปาง). Il s’agit d’un magnifique site vous permettant d’admirer des rizières durant la saison verte (grosso modo de juillet à octobre). La passerelle en bambou mène à un joli temple en rénovation, le Wat Phrathat San Don (วัดพระธาตุสันดอน), offrant une belle vue sur les montagnes alentour. Nous vous en avons déjà parlé sur notre page Facebook. Le temple dispose de sa propre page FB (mais elle n’est que peu animée; il y a aussi deux pages de lieu, générée par Facebook donc, celle-ci et celle-là). Emplacements Google Maps : le Wat Phrathat San Don et le Pont en Bambou du Bouddha (c’est donc à 30 km au sud de la ville de Lampang, sur la route no 11).
  • Le second site-phare de Lampang est l’étonnant temple perché sur des pics montagneux, le Wat Chalermprakiat Prajomklao Rachanusorn. C’est l’un des temples incontournables à visiter en Thaïlande, incontournable car singulier. Nulle part ailleurs vous ne verrez une telle architecture religieuse ! On vous laisse découvrir cela en vidéo. Le temple se trouve sur le mont Pu Yak, dans le district de Chae Hom, dans la province de Lampang donc; très précisément ici (à 70 km au nord de la ville de Lampang).
AttractionsMontage

© Facebook (Bangkok Airways) + MThai (Pornphen.c)

Par ailleurs, la production de céramique de Lampang est réputée dans tout le royaume. N’hésitez pas à visiter un de ces ateliers de production (ils accueillent tous des visiteurs dans leur showroom; certains ont même créé des musées). Pourquoi pas le Ko Kha Ceramic Village où vous pourrez acquérir des produits OTOP venant du district éponyme, là-même où se trouve le temple Wat Phra That Lampang Luang. Sans oublier le parc national de Chaeson et les agréables balades qu’il offre.

Depuis Chiang Mai, on vous conseille fortement de vivre une expérience locale mémorable au prix d’une bouchée de pain en y allant en train (de Chiang Mai à Nakhon Lampang). C’est là sans nul doute le tronçon le plus intéressant de la ligne ferroviaire du nord Bangkok-Chiang Mai. Et si vous deviez vous y rendre en voiture (ou en moto), faites donc une pause-café au Cocolampang (les familles préféreront le Hug You (ฟาร์มแกะฮักยู), juste à côté, où des moutons et des lapins attendent les enfants). Entre ces deux établissements, n’hésitez pas à suivre la petite route qui vous amène à une très belle retenue d’eau – un petit lac si vous préférez – qui ne se trouve étrangement pas répertoriée sur Google Maps… Ces trois endroits sont très proches du temple dont il est question dans cet article.

My Post-2.jpg


Hébergements

LadaHouseVoici trois adresses hôtelières que nous vous recommandons :

  • Le Neuf est un hôtel moderne qui maintient sa bonne réputation; nous y avons dormi, l’ayant choisi pour son bon rapport qualité-prix (il était récent en 2017). Réservez-le sur Booking.com.
  • Celles et ceux qui veulent passer la nuit dans une maison de caractère se tourneront vers la Lada House, la bonne adresse du moment. Elle offre des chambres à des prix variés (mais bon marché pour la qualité proposée). Réservez-la sur Booking.com.
  • Et enfin, pour les amateurs d’auberges de jeunesse – qu’on appelle ici en anglais les hostels – en quête de lits bon marché, il y a le flambant neuf Memmoth Hostel. Nous, on adore son architecture. L’établissement offre des lits en dortoir mais également des chambres privées à des prix ma foi fort attirants. Grand avantage : il est à deux pas de la gare ferroviaire. Réservez-le sur Booking.com.

Plus proche du Wat Phra That Lampang Luang, là où se déroule le festival du roi Thipchang, vous avez le Lampang Green Garden Resort. De ravissantes maisonettes dans un agréable parc. Vous pourrez alors vous rendre au festival en vélo, prêté par le resort. Réservez-le sur Booking.com.

A défaut de prêter l’oreille aux conseils hôteliers prodigués ci-dessus, faites votre choix sur Booking.com parmi les établissements hôteliers les mieux notés.

Alors, convaincu de visiter Lampang ? Si ce ne devait toujourrs pas être le cas, on vous invite à lire cette intéressante contribution de Travellers Art Donating : Lampang : terre du bois sacré.

On termine en vous dévoilant le show de l’année 2016 en vidéo; qui sait, peut-être vous convaincra-t-il de faire enfin halte à Lampang, une halte que vous ne regretterez guère.


Source principale du texte sur le temple Wat Phra That Lampang Luang : Renown Travel (traduction libre). Source du texte sur le roi Thipchang : Wikipédia (traduction libre, texte plus complet en langue thaïlandaise).
Source photographique de l’image à la Une : EventsWeekly (que nous remercions).
Mise à jour le 12.10.2018

Publicités