Miss Universe Thailand 2018 (#MUT)

Au Pays du Sourire, les Miss se suivent et se ressemblent, avec quelques nuances toutefois. Après l’abandon du concours de beauté Miss Thailand, les deux principales compétitions sont Miss Grand Thailand et Miss Universe Thailand (MUT). Et c’est justement la finale de cette dernière, 19e édition du nom, qui s’est déroulée au Siam Paragon de Bangkok le samedi 30 juin dernier. Un show haut en couleur avec son traditionnel défilé des miss en costume de bain. Nous aimons à suivre ces joutes télévisuelles car la beauté des filles du Lanna, l’ancien royaume du nord thaïlandais, est réputée. Durant ces concours nationaux, ce sont les miss de toutes les provinces thaïlandaises – il y en a 77 – qui concourent. Qui donc a été sacrée Miss Universe Thailand 2018 ?

L’année dernière, en 2017 donc, nous avions eu le plaisir de recevoir ici à Chiang Mai toutes les candidates. Elles ont embelli les lieux emblématiques de la ville dont le très sacré temple du Doi Suthep. Le plaisir ne s’est pas renouvelé cette année puisque la team MUT 2018 ne s’est déplacée qu’à Krabi. De quoi donner à admirer les magnifiques paysages du sud thaïlandais :

 

 

 


Les dauphines

MUTDauphinesMontage

© Miss Universe Thailand

Avant de vous dévoiler l’heureuse élue, jetons un œil à ses quatre dauphines au joli minois….  Il n’y a pas moins de trois secondes dauphines :

  • Mlle Valentina Giardullo (Ploy, MUT11), habitant Bangkok (difficile de cacher son ascendance italienne);
  • Mlle Palita Puttharassu (JubJib, MUT12). Vous la croiserez à Khon Kaen;
  • Et Mlle Praveenar Singh (Veena, MUT14). Tiens, elle est de Chiang Mai et c’était la favorite des pronostics !

Et enfin, Mlle Thitaree Kasorn (Nook, MUT10), de Bangkok, a de quoi nourrir des regrets : c’est elle la première dauphine de Miss Universe Thailand 2018. Pour le dire autrement, elle est arrivée sur la seconde place du podium. Le Top 10 en vidéo :


And the winner is…

MissUniverseThailand2018Ning3

© Facebook – Miss Universe Thailand

Sachant que votre patience a des limites, dévoilons enfin le nom de Miss Universe Thailand 2018 qui arborait le numéro de candidate 20 (MUT20 donc) ! Elle a 23 ans, mesure 170 cm, habite la capitale et s’appelle Mlle Sophida Kanchanarin, Ning de son petit nom. Nul doute qu’elle saura bien calculer ce que lui rapporte ce titre puisque elle travaille dans une banque ! Retrouvez-là sur Instagram. Elle dispose bien entendu de sa page Facebook personnelle (une autre page FB a été créée au lendemain de son élection mais nous ne savons pas si c’est vraiment elle qui la gère).

Nos félicitations l’accompagnent, de même que nos meilleurs vœux pour l’étape suivante, soit Miss Universe Thailand 2018. Ning représentera bellement la Thaïlande au concours international Miss Universe 2018. Rappelons ici qu’il s’agit d’un concours de beauté d’origine américaine qui fait partie des quatre plus grandes compétitions mondiales, avec Miss World, Miss International et Miss Earth. La finale devait se dérouler en Chine cette fin d’année mais c’est probablement les Philippines qui l’organiseront,  peut-être en novembre… Plus de 41 candidates provenant du monde entier se sont déjà déclarées.

MissUniverseThailand2018WinnersMontage

© Facebook – Miss Universe Thailand


Quid de Miss Chiang Mai 2018 ?

Si vous nous lisez régulièrement, vous savez que Mlle Watusiri Jaiklang, appelée Kitty, a été élue Miss Chiang Mai 2018. C’est donc elle qui représentait dignement la province sous le numéro 24 (MUT24 donc). Elle a 24 ans et étudie toujours à la faculté des sciences humaines de l’Université de Chiang Mai (CMU). Elle ne sera donc pas Miss Universe Thailand, ne figurant pas même dans le Top 10 (elle est arrivée 16e du classement). En revanche, elle a obtenu le titre de Khwanjai Muan Chon, soit la candidate la plus appréciée des journalistes (ce qui est plutôt bon signe pour la suite de sa carrière). Son parcours s’arrête donc là mais si vous passez par Chiang Mai, vous aurez peut-être l’occasion de croiser son regard incandescent et son sourire charmeur car son titre de Miss Chiang Mai 2018 lui permet d’animer plusieurs manifestations dans la Rose du Nord. Les curieux jetteront un œil sur sa page Facebook.

Le Choix du Public s’est porté, lui, sur d’autres candidates. Celles et ceux s’intéressant à ce concours de beauté consulteront le classement complet que nous livre, en anglais, Wikipédia.

L’obsession de la blancheur que l’on observe ici en Thaïlande – et plus généralement en Asie – amène à privilégier le métissage. On le constate encore une fois avec la présence cette année de Mlle Valentina Giardullo qui, bien que Thaïlandaise, est également Italienne. Il ne faut d’ailleurs pas remonter très loin pour voir des candidates métisses accéder à la première marche du podium : Mlle Maria Poonlertlarp, la tenante du titre remplacée aujourd’hui par Ning, s’appelle en fait Maria Lynn Ehren et est à moitié suédoise. En 2014, c’est Allison Samson, moitié Allemande et née aux États-Unis, qui a été couronnée (son nom thaïlandais : Pimbongkod Chankaew). Et en 2012, c’est Farida Waller qui a ravi le titre (elle est à moitié Autrichienne, s’appelant également Nutpimon Natthayalak). Wikipédia garde trace de tout cela (classement encore plus complet en version anglaise, et thaïlandaise bien sûr). Il faut savoir qu’en Thaïlande les Luk Krung, enfants issus du métissage, sont souvent portés aux nues. Libération, par la plume d’Arnaud Dubus, en avait déjà parlé dans cet article. Une liste de ces personnalités est même tenue à jour.

MissG-Sci2018Montage

© Facebook – Science Star Search CMRU

Ne vous a-t-on pas déjà dit que les concours de beauté pullulent ici en Thaïlande ? Peut-être parce que le pays recèle beaucoup de beautés féminines… On termine donc par un clin d’oeil à un autre concours de beauté, local et même exclusivement estudiantin : Miss G-Sci 2018 & Miss G-Sci All Star 2018. Il s’agit d’un concours – de beauté donc – organisé par la très sérieuse Faculté des Sciences de la CMRU, soit l’Université Rajabhat de Chiang Mai ! La cérémonie, qui a duré 3h30 (sic), est visible ici. On se contentera de notre côté de la bande-annonce :

Qui sait si ces étudiantes ont déjà entendu parler de la fameuse métaphore du concours de beauté qu’utilisait  l’économiste John Maynard Keynes en 1936 dans sa non moins fameuse Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie…

Et, comme bien souvent en matière de concours de beauté, on ne déshabille que les femmes, pour le plus grand bonheur des hommes, on publie ci-dessous les candidats au titre de Mister Star Thailand 2018 – des hommes donc. La finale aura lieu le 15 juillet 2018…

À peine un concours est-il terminé que s’annonce le suivant ! La finale de l’autre grande compétition nationale féminine de beauté, Miss Grand Thailand 2018, aura lieu le samedi 14 juillet. Nous vous en reparlerons bien entendu (notre page Facebook vous tient naturellement au courant).

Retrouvez MUT – Miss Universe Thailand sur le net

Site web
Page Facebook
Evénement FB (la finale)
Instagram  

C’est la chaîne TV Channel 3 qui a diffusé la cérémonie, une cérémonie que vous pouvez voir ou revoir sur YouTube :


Source de la photo à la Une : © Miss Universe Thailand. Mise à jour : 07.07.2018

 

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités