La splendeur du Temple Blanc de Chiang Rai magnifiée par un festival nocturne

Si vous avez prévu de visiter Chiang Rai en cette fin d’année 2019, vous allez être gâté. Pour la première fois, son fameux Temple Blanc pourra être visité en soirée, le tout animé par un fabuleux spectacle son & lumière. Ainsi, l’horloge au centre-ville ne sera plus la seule attraction colorée des nuits de la Ville majeure, nom littéral de la cité (เชียงราย).

De notre point de vue et indépendamment du show qui ravit ses premiers spectateurs, cette animation nocturne aura le mérite de vous faire passer la nuit sur place et donc de prolonger votre séjour à Chiang Rai, une ville – et surtout une province – qui le mérite amplement. On vous résume ici tout ce qu’il faut savoir de la Wat Rong Khun Light Fest, avec un témoignage d’une des première spectatrices. Non sans vous donner les informations utiles pour visiter cette attraction en journée. En terminant par quelques autres conseils de visite.

Le Temple Blanc

C’est sans aucun doute l’attraction touristique phare de Chiang Rai, ville du nord thaïlandais endormie au bord de la rivière Kok. Le Temple Blanc – c’est là son surnom – est visité par plus de 2 millions de touristes alors que le chef-lieu de la province éponyme ne compte qu’environ 70 000 habitants. Impossible de rater ce site monumental avant d’arriver dans la ville à proprement dite par la route 118.

S’il est un adjectif dont on peut affubler le Temple Blanc, c’est bien celui d’hétérodoxe ! Le Wat Rong Khun – son nom officiel en thaï (วัดร่องขุ่น) – ne ressemble à aucun autre temple. Il se singularise d’abord par sa blancheur immaculée. Son symbolisme, dérivé des traditions bouddhistes et hindoues, intègre des sources pour le moins étonnantes : il y a certes – et sans surprise – des statues du Bouddha mais vous y trouverez également représentés, entre autres, Superman, Batman, et autre Néo (The Matrix) ! Enfin, bien que nommé temple bouddhiste, il ne remplit pas sa fonction première de monastère puisque, à notre connaissance, aucun moine n’y demeure (pour l’heure) ! Nous sommes plus proche de l’attraction touristique « bouddhiste » que du monastère abritant des moines recherchant l’illumination. Notez que l’enseignement du bouddhisme (et donc la méditation) se déroule dans des bâtiments attenants qui ne sont pas destinés à être visités par les touristes.

« Seule la mort peut arrêter mon rêve, mais pas mon projet »

Chalermchai Kositpipat, concepteur du Temple Blanc

Le temple est le fruit d’un projet un peu fou né dans l’esprit d’un artiste local, Chalermchai Kositpipat (เฉลิมชัย โฆษิตพิพัฒน์), à lui seul un vrai personnage !

À travers cette offrande au Bouddha, il désirait honorer son roi bien-aimé, feu Bhumibol le Grand. Grâce à des dons et surtout à la vente de ses œuvres artistiques, des œuvres que vous pouvez acquérir sur place, il a construit ce qui est devenu le site le plus connu de Chiang Rai, ouvert il y a 22 ans. C’est là sa façon d’accumuler des mérites1.

Fidèles à notre habitude, nous préférons que vous découvriez le site par vous-même, sans vous en dévoiler tout le contenu. Et croyez-nous, le complexe fourmille de mille détails, les uns plus étonnants que les autres. Sachez toutefois que le Temple Blanc est composé de quatre éléments principaux :

  • Le Pont du cycle des renaissances est le passage obligé qui inaugure la visite;
  • La Porte du Ciel est gardée par deux créatures représentant la mort et Rahu (divinité hindoue qui décide du sort des morts).
  • L’ubosot : c’est le bâtiment principal, entièrement blanc;
  • Le bâtiment couleur or où vous attendent… les toilettes ! Et nous vous invitons vivement à y entrer, même en l’absence de besoins.

Quelle est la symbolique de ces divers éléments ? Contentons-nous de vous dévoiler que l’édifice doré représente le corps, tandis que l’ubosot blanc représente l’esprit. L’or symbolise la façon dont les gens se concentrent sur les désirs et l’argent du monde. Ainsi, outre l’action de faire du mérite1, il s’agit de dompter son esprit – à travers la méditation – et d’abandonner ses possessions matérielles. Au surplus, RenownTravel vous donne plus d’explications sur la symbolique du lieu que vous pouvez admirer dans cette superbe vidéo.

Le site n’est point achevé puisqu’en tout, neuf bâtiments sont prévus. Vous pouvez d’ailleurs profiter d’un romantique pavillon doré récemment achevé dans la partie sud du complexe. Espérons qu’aucun nouveau désastre ne se produise, comme cela a été le cas le 5 mai 2014 où un puissant tremblement de terre a quelque peu endommagé la structure (nous avons ressenti la secousse jusqu’à Chiang Mai, c’est vous dire sa puissance).

Le temple peut se visiter tous les jours à l’exception de quelques fermetures exceptionnelles. Telle la sortie du personnel ou les funérailles de la mère de l’artiste. Précisons encore que certains, une minorité, verront là l’expression d’un mauvais goût, d’une esthétique inauthentique et surchargée… À vous de vous forger votre propre opinion.

THB 1’100 seulement en minivan
DÉCOUVREZ L’ESSENTIEL DE CHIANG RAI EN UNE JOURNÉE, DEPUIS CHIANG MAI

INFOS PRATIQUES
Wat Rong Khun (วัดร่องขุ่น) – Le Temple Blanc de Chiang Rai
Ouvert tous les jours de 8h à 17h (samedi et dimanche, jusqu’à 17h30).
Prix d’entrée : THB 100.- par personne (adulte comme enfant); gratuit pour les Thaïlandais.
Les bus Greenbus venant de Chiang Mai peuvent vous y déposer. Et sinon, la meilleure liaison sur place est assurée par les récents Chiang Mai City Bus (THB 20.- la course dans des bus modernes; liaison toutes les 20 minutes, de 6h à 23h30). Sans parler des minibus ouverts que vous pouvez héler au bord de la route.
Page Facebook, avis TripAdvisor et emplacement (le site web n’est pour l’heure plus fonctionnel).

Si vous êtes à Chiang Mai et désirez découvrir l’essentiel de Chiang Rai en une journée, Temple Blanc compris, la solution de l’aller-retour en groupe (minivan) peut alors être envisagée. Découvrez ici une offre à seulement THB 1’100.- proposée par notre partenaire, le Swiss-Lanna Tour.


Wat Rong Khun Light Fest

Le Temple Blanc a pour habitude de fermer à la tombée de la nuit, laissant ainsi place aux ténèbres qui repoussent les touristes. Jusqu’à maintenant, peu étaient ceux qui restaient en fin de journée pour admirer le temple auréolé d’un magnifique coucher de soleil. Mais il en ira différemment un mois durant en cette fin d’année 2019… Pour la première fois de son histoire, le site s’offre en écrin à un spectacle son & lumière qui le magnifiera.

La date est connue depuis des mois : du 22 novembre au 22 décembre 2019. C’est sous le concept « L’illumination du Temple Blanc » – inspiré par le travail artistique de Chalermchai Kositpipat – qu’est organisée la Wat Rong Khun Light Fest. Il s’agit d’un spectacle qui dure 60 minutes, donné quotidiennement à deux reprises (à 18h30 et à 20h30, durant la nuit donc) à 1 000 spectateurs privilégiés. Précisons que le ticket du spectacle n’inclue pas la visite du temple en journée.

Un spectacle qui ne pourra que vous éblouir. Les organisateurs s’en sont donné les moyens : avec un budget supérieur à 100 millions de bahts thaïlandais, ce sont plus de 100 projecteurs laser – utilisant les dernières techniques de projection 3D – qui sublimiseront les différents éléments architecturaux du Wat Rong Khun. Sans tout vous dévoiler, sachez qu’il y aura une belle projection sur un rideau d’eau. Celles et ceux déjà émerveillés par le Temple Blanc en tant que tel et qui assisteront à ce spectacle n’en seront que plus émerveillés encore. En revanche, les sceptiques estimant l’attraction un brin kitsch risquent de voir leur sentiment renforcé…

Quoi qu’il en soit, le magazine américain Special Event considère le prestataire, Index Creative Village (actif dans les pays de l’ASEAN), comme la 7e meilleure société d’événements créatifs au monde. C’est donc une expérience immersive à 360 degrés qui vous est proposée, avec des techniques de réalité virtuelle qui enrichissent davantage l’expériences vécue par les spectateurs. Le spectacle animera six endroits différents :
1. Le chemin vers le ciel
2. Les péchés
3. L’astrologie
4. Illumination
5. Le cercle de la vie et
6. Le Temple Blanc commence…

On précisera encore que le bénéfice de l’événement sera versé à l’hôpital Prachanukrohe, qui se situe en ville de Chiang Rai.

Comme le nom officiel du festival d’un mois est Wat Rong Khun Light Fest, Begins et que le succès populaire semble au rendez-vous, parions sur une nouvelle édition l’année prochaine…

On reproduit ici le témoignage de Mélaine, une de nos fidèles lectrices, qui a assisté à l’une des premières représentations et que nous remercions : Voici un petit feedback de mon expérience des illuminations du Temple Blanc. L’entrée se trouve au niveau du parking (pas la même qu’en journée). Ne louper pas la petite exposition qui se trouve sur la droite du couloir d’entrée. Le combiné « repas buffet » n’est, selon moi, pas nécessaire (si vous avez des tickets pour 20h30, vous n’avez que jusque 19h00 pour manger… et vous ne pouvez pas venir avant 18h00). N’allez surtout pas vous asseoir directement, en réalité si votre ticket d’entrée est celui de 20h30, vous avez jusque 21h30 pour profiter du parc, du temple blanc, des 6 points d’exposition en show son & lumière. Cela fait partie intégrante du spectacle, ne courrez donc pas prendre votre siège. Les gradins se situent dans le fond du parc à droite. Prévoyez un pull! il fait vite frais. Enjoy! 🙂

INFOS PRATIQUES
Wat Rong Khun Light Fest
Du 22 novembre au 22 décembre 2019; spectacle à 18h30 et 20h30.
Ticket à THB 400.- (normal) et THB 1’000.- (VIP); ajoutez THB 150.- pour le repas facultatif (buffet). Achat des billets sur Thai Ticket Major. Les billets peuvent s’acheter au guichet du temple, de 9h à 16h puis au guichet installé sur le parking, derrière le temple, de 17h à 18h. Vous pouvez également en acquérir en vous rendant dans tous les guichets de la poste thaïlandaise, dans les cinémas Major Cineplex, dans les magasins Tesco Lotus et Big C.
Page Facebook, événement FB, site web, Instagram et YouTube.


Liaison Chiang Rai - Chiang Mai

En dehors de la liaison directe par bus, d’autres variantes existent pour rejoindre Chiang Rai depuis Chiang Mai, que ce soit par le joli lac de Phayao ou bien encore en descendant la rivière Kok depuis Thaton. On vous dit tout dans cet article.

Et puisque vous êtes à Chiang Rai…

Vous l’aurez compris, on vous conseille bien entendu de visiter le temple en journée et, en sus, d’assister au spectacle de nuit, non sans profiter également des magnifiques couchers de soleil qu’offre le site peu avant 18h. C’est donc deux tickets qu’il vous faudra acquérir.

Un festival qui suit de peu un autre événement survenu dans la province de Chiang Rai, commémoratif celui-ci : l’ouverture de ce qui est devenu le Tham Luang–Khun Nam Nang Non (Forest) National Park (วนอุทยานถ้ำหลวง-ขุนน้ำนางนอน). C’est précisément là que 12 enfants faisant partie d’une équipe de foot, accompagnés de leur coach, ont fait l’objet d’une mission de sauvetage sans précédent afin de les sortir de la grotte Tham Luang. La zone a été rouverte au public le 1er novembre dernier, transformée en attraction touristique. Rappelons tout de même qu’un héroïque sauveteur y a laissé sa vie. L’aventure des Sangliers sauvages a fait l’objet d’un premier film, produit par Netflix, The Cave, sorti officiellement en Thaïlande.

Si vous vous rendez à Chiang Rai du 27 novembre au 1er décembre 2019, vous pourrez combiner ce festival du Temple Blanc avec une autre fête, organisée non loin, la Farm Fest on the Hill. Elle se déroule au très beau Singha Park (สิงห์ปาร์คเชียงราย). Une occasion de voir Chiang Rai de haut puisqu’il y aura là une magnifique attraction : les montgolfières de Balloon Adventure. Conjugué à la visite de la cascade Khun Korn, plus à l’ouest, le tout vous remplira merveilleusement la journée (et donc la soirée aussi).

Dès le 4 décembre 2019, c’est la fête au Doi Tung, une montagne sise dans la province de Chiang Rai, là où a été implanté un important projet de la Fondation Mae Fah Luang, sous patronage royal. La famille est à la fête jusqu’au début de l’année 2563 (qui correspond à notre année 2020). Une belle occasion de rencontrer des membres de la minorité ethnique des Akha.

Notez que 5 décembre est un jour particulier en Thaïlande, férié : il correspond à la date de naissance du défunt roi Bhumibol le Grand, un jour férié maintenu où est célébrée la Fête des Pères. Voici la contribution artistique de Chalermchai Kositpipat pour ce jour du souvenir. Et si vous serez à Chiang Rai du 12 au 15 décembre 2019, vous croiserez peut-être sur la route les cyclistes du The Tour of Chiangrai

À Chiang Rai, le Temple Blanc fait partie d’une trinité qu’un touriste se doit d’honorer : la fameuse Maison Noire (officiellement le musée Baan Dam (พิพิธภัณฑ์บ้านดำ) de feu l’artiste Thawan Duchanee) et le Temple Bleu (Wat Rong Suea Ten, วัดร่องเสือเต้น) qui s’ajoutent donc à cet iconique Temple Blanc. Et, comme les Trois Mousquetaires, les incontournables sont maintenant quatre : aux trois sites précités, ajoutez l’étonnant Wat Huay Pla Kang (วัดห้วยปลากั้ง), un temple d’inspiration taïwanaise, avec son imposante pagode et sa non moins imposante statue de Guan Yin, divinité chinoise (le pendant du bodhisattva Avalokiteshvara).

Nous concentrant sur Chiang Mai, nous n’avons point encore pris le temps de vous donner nos conseils de visite à Chiang Rai mais nous le ferons bientôt, promis… Cependant, l’occasion est trop belle pour ne pas vous faire profiter de suite d’un travail de qualité de l’Office du tourisme thaïlandais. L’ouvrage Journey of Thai Gastronomy (en anglais dans le texte) est une véritable mine d’or pour celui qui a le temps de flâner en Thaïlande, et notamment dans la province de Chiang Rai (dès la page 8).

Vous y apprendrez qu’en plus du riz, l’ananas, le thé et le café, de même les fleurs du cotonnier rouge font partie de la production agricole locale. Vous saurez tout du khao ram fuen, du kha mu man to, du khao phat sapparot ou encore du khanom chin nam ngiao ! Et surtout, vous saurez où goûter ces spécialités du nord. Les auteurs vous indiquent par ailleurs 5 attractions qui rempliront sans autres une journée supplémentaire dans cette province. Pour ne rien gâcher, le livre s’attarde sur quatorze autres destinations dans les diverses parties du royaume. Un travail de qualité, vous disions-nous !

Journey of Thai Gastronomy – Consultable gratuitement sur Issuu.

Booking.com


Un festival de fleurs en guise de consolation

Vous ne pouvez assister au festival du Temple Blanc, arrivant peu après à Chiang Rai ? Peut-être alors qu’un festival de fleurs vous consolera. Bien que la Fête des Fleurs de Chiang Mai soit la plus connue (la prochaine édition se tiendra du 7 au 9 février 2020), sa ville-sœur Chiang Rai organise elle aussi un festival de fleurs ô combien coloré. Un rendez-vous devenu traditionnel en fin d’année. Et encore devons-nous mettre un « s » à festivals puisque pas moins de deux festivals de fleurs se chevauchent en cette fin d’année !

Le 16e Festival des Fleurs de Chiang Rai (เชียงรายดอกไม้งาม เทศบาลนครเชียงราย) aura lieu du 27 décembre 2019 au 19 janvier 2020, de 7h à 22h. Il est organisé en ville, au parc Tung & Kom (สวนตุง). Nous devrions vous en reparler sur notre page Facebook Chiang Mai De-ci De-là, en vous donnant le programme plus précis (il y aura des concerts et une belle parade). Sachez d’ores et déjà qu’indépendamment du festival, le parc continuera d’être animé les samedis et dimanches, et ce jusqu’au 15 févier 2020 ! En attendant, voici déjà la page Facebook officielle du festival.

Cette fête sera précédée du Festival des Fleurs de Chiang Rai 2019 – auquel les organisateurs accolent l’acronyme ASEAN, ce qui donne ceci en thaï : มหกรรมไม้ดอกอาเซียนเชียงราย 2019. Organisé sur les rives de la rivière Kok, rive gauche, au parc floral Mae Kok (สวนไม้งามริมน้ำกก – ศูนย์ราชการฝั่งหมิ่น), il débutera deux jours avant, soit le 25 décembre 2019 pour se clore le 12 janvier 2020.

Là aussi, nous devrions vous en reparler sur notre page Facebook Chiang Mai De-ci De-là. Voici déjà le site web et la page Facebook officiels de ce second festival. Ce sera là une bien originale façon de fêter Noël en Thaïlande !

Terminons ces rendez-vous festifs par un événement religieux propre au pays Lanna : l’attente nocturne de Phra Upakut, un moine né de la semence du Bouddha et censé revenir à minuit, portant chance à celle ou celui qui le rencontrera… Rendez-vous vous est donné à Chiang Rai le soir du 10 décembre 2019. Cette étonnante cérémonie qui voit défiler de nombreux moines se déroule en bien d’autres lieux du nord thaïlandais, à commencer par Chiang Mai. Vous avez tous les détails dans notre article Les apparitions nocturnes de Phra Upakut.

Vous êtes à Chiang Mai ? Comment rejoindre Chiang Rai depuis Chiang Mai (et ne pas confondre ces deux villes) ? Notre article vous dit tout de la liaison entre ces deux villes et des différentes variantes possibles.

Un article de Chiang Mai De-ci De-là

Ce florilège festif devrait vous convaincre de visiter le nord thaïlandais durant la saison fraîche, le pays Lanna, riche culturellement, ayant beaucoup à vous offrir.


1 L’accumulation de mérites est une notion essentielle du bouddhisme Theravada, la religion implantée en Thaïlande. Sur cette importante notion de mérite, on vous renvoie aux explication érudites d’Odon Vallet, historien des religions, dans le paragraphe ad hoc de notre article Wat Ton Kwen à Chiang Mai. Offrande de riz et feu en l’honneur du Bouddha.

Sources rédactionnelles, en plus des sites officiels ad hoc : Wikipédia (version anglaise), HuffPost, TTR Weekly.
Source de l’image à la une. Sauf mention contraire, les images proviennent de la page Facebook du festival ou de celle du temple © Facebook
Article mis à jour le 11.12.2019


Vous avez aimé cet article ? Produire du contenu original demande du temps, des compétences et des connaissances. Utilisez nos liens d’affiliation tant pour vos hébergements, vos déplacements que les achats multimédias. Votre soutien ne vous coûtera rien de plus et nous aidera à continuer à vous offrir les informations que vous appréciez. Un grand merci à vous 🙏


Powered by 12Go Asia system
Publicités

2 Commentaires

  • désolé, mais l’entrée du temple est de 100 bath à l’heure actuelle et non plus de 50 bath

    • Bonjour Robert, sawat dee jao 😄
      Vous avez raison, le prix est passé à THB 100.- (pour les étrangers donc). Cela nous a été confirmé par un appel téléphonique au guichet du temple. Merci de cette information que nous intégrons de suite à notre article.
      Bien à vous 🙏

Laisser un commentaire