Dimanche 20 décembre 2020, jour d’élections en Thaïlande 🗳

On vous rappelle que ce dimanche 20 décembre 2020 est un jour d’élection en Thaïlande.

Pour vous, en tant que touriste – denrée rare en ce moment – ou expatrié, cela signifie concrètement

  1. Que vous ne pourrez officiellement acquérir de l’alcool jusqu’à ce dimanche soir, 18h. On vous en a déjà parlé hier dans notre publication Facebook.
  2. Que vous ne pourrez vous balader au marché piétonnier ce soir puisqu’il a été annulé ! On parle donc du fameux Sunday Walking Street Night Market (source).

Dans cette vidéo explicative de Voice TV, derrière le dynamique présentateur, Joe Chonlawiton, on reconnaît la porte Thapae ici à Chiang Mai :

Si vous désirez savoir ce qu’est concrètement une journée d’élection, visionnez donc cette vidéo filmée en direct ce matin à Chiang Dao, une réalisation de la chaîne étatique PRD3.

Vous pouvez également regarder ce court reportage du média The North pour imaginer ce qu’est la démocratie à la sauce thaïlandaise.

Publicités

Ce sont là les premières élections locales depuis 6 ans, la démocratie siamoise ayant pris fin par un énième coup d’état miliaire en 2014 ! Celui qui a fomenté ce putsch n’est autre que Prayut Chan-o-cha, général de son état, l’actuel Premier ministre élu (une élection contestée par ses opposants).

Il sera intéressant de se pencher sur le taux de participation alors que le pays vit non seulement une crise économique sans précédent mais fait face à une contestation de sa jeunesse estudiantine depuis plusieurs mois maintenant. Beaucoup de jeunes auront la possibilité de s’exprimer pour la première fois de leur existence.

À l’exception de Bangkok et Pattaya, ces élections touchent l’ensemble du pays. Il s’agit d’élire des représentants locaux, fruit d’un processus de décentralisation. Seront donc élus des « directeurs généraux » des organisations administratives provinciales (PAO) et les membres des conseils de ces PAO. 335 candidats se bousculent pour prendre la direction des 76 PAO en jeu et 8 186 sont candidats aux sièges de ces conseils.

Ces organisations administratives provinciales auront un impact sur le quotidien des Thaïlandais – et des expatriés qui n’ont pas leur mot à dire – puisque les PAO géreront des services publics touchant à la construction des routes, des ponts, des systèmes d’égouts et d’électricité. Elles sont également chargées de maintenir l’ordre, de promouvoir le tourisme, de préserver les ressources naturelles et de soutenir l’éducation et la culture. Cela grâce à des taxes qu’elles perçoivent (essence, tabac, véhicules à moteur, taxes hôtelières…). Vous avez bien plus de détails dans cet article fort complet du Bangkok Post. Un quotidien qui nous rappelle d’ailleurs que les affrontements politiques seront plus marqués dans certaines régions.

Et lorsque l’on parle d’élections en Thaïlande, l’ombre du Premier ministre déchu Thaksin Shinawatra, un natif de Chiang Mai, plane… Ainsi, la commission électorale examinera une plainte selon laquelle Thaksin exercerait une influence sur le parti politique Pheu Thai – « les rouges » – en appelant au soutien public du candidat du parti à la présidence de la PAO de Chiang Mai lors des élections de ce dimanche. Tout est développé dans cet article en anglais du Thai Examiner.

En attendant, la campagne du candidat du Pheu Thai battait son plein. Pichai Lertpongadisorn, dont le véritable nom est Chuchai Lertpongadisorn est, entre autres, le président du club de foot de la ville, le Chiangmai United. Nous voulions vous transmettre la page Facebook de ce candidat très populaire mais elle vient d’être bloquée ! S’agit-il d’un problème technique momentanée, d’une censure de Facebook (chose que nous doutons) ou plus vraisemblablement d’une censure de la junte au pouvoir ? L’affaire est à suivre.

Cependant, il vous sera dès lors impossible d’accéder à la vidéo d’un meeting électoral à Mae Jo par exemple, ou encore aux photos d’une réunion politique organisée dans la campagne peuplée de beaucoup de minorités ethniques.

Retrouvez le Bureau de la Commission électorale de Thaïlande
➥ sur le web : la version anglaise est loin d’être mise à jour, contrairement à la version thaï du site, bien plus fournie
➥ et sur Facebook, une page alimentée plus que quotidiennement

iLaw est une organisation juridique progressiste qui milite tant pour les avancées démocratiques que la défense des droits de l’homme. On les retrouve sur leur page Facebook, eux qui suivent bien entendu ces élections très attentivement.

iLaw, avec le soutien de la Confédération helvétique (la Suisse donc), a mis sur pied un site web qui contrôle le processus électoral et qui dévoilera les résultats par province : Vote62 (tout est en thaï).

On vous souhaite un bon dimanche en ce jour électoral. Non sans vous enjoindre de regarder le clip vidéo officiel qui est plutôt plaisant.

#élections #Thaïlande #démocratie



Source de l’image à la une © Facebook
Article composé le 20.12.2020

Un commentaire

Laisser un commentaire