Pèlerinage annuel nocturne du Doi Suthep

C’est du Doi Suthep que l’on peut embrasser du regard toute la Rose du Nord ! Cela, vous le constaterez en gravissant ce mont proche de la ville de Chiang Mai. Un pèlerinage annuel très populaire, effectué le jour précédant Vesak, fête la plus importante du calendrier bouddhiste. Et un second pèlerinage suit, une semaine plus tard, celui du Doi Kham. On vous donne tous les détails de ces deux événements immanquables si vous êtes à Chiang Mai.

WalkUpDoiSuthep2019Photoแอ่วดีไหม?-แอ่วใหนดี?1recadrée

Vue nocturne sur Chiang Mai depuis le Doi Suthep. Crédit photographique : Hannyman © Facebook – แอ่วดีไหม?-แอ่วใหนดี?

Un pèlerinage qui précède le Vesak, fête bouddhiste

Évoquer Chiang Mai, c’est forcément parler du Doi Suthep, montagne tutélaire de la ville. Un sommet qui tire son nom de Sudeva Rishi, qui, touché par la grâce du Bouddha, se convertit et devint moine, menant une vie d’ermite, passant son temps à méditer dans une grotte au sommet de la montagne qui prit ainsi son nom : Suthep. Doi, en langue locale, signifie montagne. Les parents de Sudeva Rishi sont d’ailleurs fêtés dans un spectaculaire festival annuel qui voit la mise à mort d’un buffle : Pu Sae et Ya Sae (se déroulant généralement entre fin mai et début juin). Le jour de Vesak – pleine lune du 6e mois lunaire – commémore simultanément trois événements importants de la vie du Bouddha historique : sa naissance, son illumination et le nibbana, son extinction définitive. C’est à l’occasion de cette fête commémorative, la plus importante pour les bouddhistes, qu’a lieu le fameux pèlerinage nocturne du Doi Suthep, cher au cœur des habitants de Chiang Mai (il est dit que nous en somme à la 648e édition). Une expérience, si vous deviez vous aussi la réaliser, que nous vous promettons inoubliable (l’autre journée qui permet de vivre un moment unique sur le parcours du Doi Suthep est l’ascension annuelle du Doi Suthep par les nouveaux étudiants de l’Université de Chiang Mai, début septembre) 😌

Prochaine date du pèlerinage : vendredi 17 mai 2019


Le temple le plus vénéré du nord thaïlandais

WalkUpDoiSuthep2017CoverFB

© CM108.com

Le Wat Phrathat Doi Suthep Rat Wora Wihan (en thaïlandais วัดพระธาตุดอยสุเทพราชวรวิหาร), appelé plus simplement Wat Prathat Doi Suthep est le temple qui se trouve sur le premier des deux sommets (le second étant le Doi Pui, le tout formant un parc national). Il s’agit du temple bouddhiste le plus vénéré en Thaïlande du Nord. L’ancienne route du temple a été ouverte le 30 avril 1935, permettant aux automobiles d’y accéder. Elle a été construite par une armée de volontaires sous l’égide du moine rénovateur Khruba Siwichai, un moine tout aussi vénéré que le temple (apprenez-en plus sur ce saint homme en lisant notre article Khruba Siwichai, le saint homme de Chiang Mai).


Un pèlerinage annuel

Le pèlerinage annuel dont il est question ici emprunte donc cette route de 11 kilomètres. Pour rejoindre le sommet, situé à 1676 mètres, il vous faudra compter entre 3 et 4 heures de marche depuis le pied de la montagne. Une fois le temple en vue, il y a encore 306 marches d’escalier à grimper pour atteindre la pagode. Une ascension qui débute au sanctuaire de Khruba Siwichai, peu après le zoo de Chiang Mai. Comme le rappelle l’abbé responsable du temple, c’est un événement ouvert à tous, au premier rang desquels les bouddhistes bien entendu. Il est demandé d’être vêtu de blanc. Et, s’agissant d’un rite religieux, c’est une attitude respectueuse qui est attendue de vous. L’édition 2017 a vu affluer près de 55’000 participants; certains d’entre eux marchent tenant entre leurs mains une chandelle. Il y a également moult stands (cf. la carte ci-dessous) où vous pourrez vous reposer et où vous attendent des moines : ils vous mettront un bracelet en coton autour du poignet, vous gratifiant d’une bénédiction. Cette affluence, avec son lot de boissons gratuites et d’encas ingurgités tout au long du parcours, gère beaucoup de déchets (27 tonnes en 2017). Les autorités ne manquent d’ailleurs pas de donner des consignes écologiques (hélas peu respectées). C’est dire que les volontaires sont les bienvenus pour prêter main forte aux organisateurs. Comme indiqué plus haut, les étudiants de l’Université de Chiang Mai (CMU) effectuent eux aussi une telle ascension mais à une autre période, à l’ouverture de l’année académique.WalkUpDoiSuthep2017Photo5

Les festivités à proprement parler sont précédées par l’arrivée de l’eau lustrale à l’aéroport de Chiang Mai, en provenance de Bangkok, cadeau de Sa Majesté le roi. Une parade en voiture amène cette eau bénite au temple du Doi Suthep. Que vous ayez l’intention ou non d’effectuer l’ascension nocturne en compagnie des locaux, ne manquez pas le fabuleux spectacle donné généralement le soir-même au sanctuaire de Khruba Siwichai – le 17 mai 2019 donc. La statue de ce moine, tous deux très vénérés, est l’œuvre de Silpa Bhirasri. Les autres jours de l’année, on vous invite à effectuer la visite matutinale du tempe du Doi Suthep en compagnie d’un ancien moine, un circuit exclusif proposé par le Swiss-Lanna Lodge, ce qui vous permet de participer aux offrandes aux moines. À moins que vous ne préfériez être parmi les hordes touristiques qui affluent en journée, causant d’importants dégâts à l’écosystème de ce parc naturel.

Bandeau 1


Programme 2019

WalkUpDoiSuthep2017Ceremony.JPG

Voici donc le programme du pèlerinage annuel du Doi Suthep à l’occasion du jour de Vesak en cette année 2019  :

Jeudi 16.05.2019, après 16h (probablement vers 18h) : procession d’un char illuminé par des lanternes traditionnelles (typiques du Lanna), du Wat Upakut au Wat Phra Sing, au cœur de la cité historique, le long de la route Thapae.

Vendredi soir, 17.05.2019 (14e jour du 8e mois lunaire).
Joignez-vous aux pèlerins en marchant de nuit les 11 km du pied du mont Suthep au temple bouddhiste éponyme. Le départ se fait au sanctuaire de Khruba Siwichai (juste après le zoo). Le but est d’arriver tôt le matin au temple afin d’y effectuer trois circumambulations en guise de mérite, sans oublier l’aumône matutinale aux moines. Programme du pèlerinage nocturne du Doi Suthep :
• 18h30 : cérémonie d’ouverture au monument de Khruba Siwichai, aux pieds de la montagne.
• 19h09 : cérémonie religieuse en présence de 9 moines.
• Puis : show historique qui s’annonce comme chaque année haut en couleurs (on vous l’indique mais il n’est pas mentionné au programme cette année…).
• 19h59 : procession colorée vers le temple du Doi Suthep.
• A 1h du matin, cérémonie religieuse (dépôt de l’eau sacrée au sanctuaire du Wat Phra That Doi Suthep).

Les personnes présentes matutinalement profiteront bien entendu d’un magnifique lever de soleil.

Samedi 18.05.2019 (15e jour du 6e mois lunaire, le jour du Wisakha Bucha à proprement parler, วันวิสาขบูชา), au temple.
• 06h30 : cérémonie religieuse avec offrande matutinale aux moines (ตักบาตร, tak bat), à ne pas manquer.
• 17h30 : cérémonie de clôture avec l’eau lustrale royale. Fin vers 17h45.
Cette journée verra des bénévoles se consacrer au nettoyage de la route d’accès !

Courageux sont les pèlerins car c’est bien souvent une nuit pluvieuse qui est annoncée, comme l’année dernière lors de la 647édition du pèlerinage. Mais les prévisions de cette année 2019 semblent au beau fixe.

La légende de l’Éléphant blanc du Doi Suthep
Selon la légende, un moine de Sukhothai du nom de Sumanathera a vu en rêve un dieu lui dire d’aller rechercher une relique à Pang Cha. Sumanathera s’est rendu sur place et y a trouvé un os, que beaucoup pensent être un os de l’épaule de Bouddha. La relique a montré des pouvoirs magiques, elle a rougeoyé, elle pouvait disparaître, se déplacer et se dupliquer. Sumanathera l’a apportée au roi de Sukhothai, le Dharmmaraja.

Le Dharmmaraja a fait des offrandes et une cérémonie pour l’arrivée de Sumanathera. Cependant, la relique n’a alors montré aucune caractéristique anormale et le roi, doutant de son authenticité, a dit à Sumanathera qu’il pouvait la garder.

Cependant, le Roi Nu Naone du royaume de Lanna a entendu parler de la relique et offert au moine de la prendre. En 1368, avec la permission de Dharmmaraja, Sumanathera a apporté la relique à l’actuelle Lamphun, au nord de la Thaïlande. La relique s’est apparemment dédoublée, une pièce étant de la même taille, l’autre plus petite que l’original. Le morceau le plus petit a été enchâssé au temple à Suandok et l’autre a été placée par le roi sur le dos d’un éléphant blanc qui a été libéré dans la jungle. L’éléphant a escaladé Doi Suthep, alors appelé Doi Aoy Chang (montagne d’éléphant de sucre), et a gémi trois fois avant de mourir. Ceci a été interprété comme un signe et le Roi Nu Naone a ordonné la construction d’un temple à l’emplacement de sa mort. (© Wikipédia)

WalkUpDoiSuthep2018CoverMontage

Recommandations des autorités du parc national Doi Suthep/Doi Puiet parcours du pèlerinage avec ses nombreux arrêts

Attirant les dévots par dizaines de milliers, cet événement demande une organisation sans faille. La bande-annonce de l’édition de l’année dernière le résume en chiffres.


Suivi d’un second pèlerinage, celui du Doi Kham

Moins connu que l’ascension nocturne vers le temple du Doi Suthep, le pèlerinage du Wat Phra That Doi Kham ne fait pas moins partie d’une tradition chère au cœur des habitants de la Rose du Nord. Il a traditionnellement lieu une semaine après le jour de Vesak, le samedi 25 mai cette année 2019.

DoiKhamWalkUp2019CoverMontageH

On dit le temple érigé au VIIe siècle de notre ère par le peuple qui a introduit le bouddhisme en Thaïlande, les Mon. Il attire en tous les cas beaucoup de membres de l’ethnie des Tai Yai. Plus récemment, sa célébrité est due à la vente d’un billet gagnant de la loterie nationale, ce qui attire les pèlerins crédules en masse.

L’on vous convie donc à un pèlerinage nocturne vers le temple qui se trouve au sommet du Doi Kham, à 15 kilomètres de la ville, au sud-ouest (comptez 30 minutes de voiture). Facile à reconnaître avec son grand bouddha blanc de 17 mètres, en position méditative (où, ayant atteint l’illumination, il prend la terre à témoin avec sa main droite), et flanqué plus récemment d’un autre bouddha, blanc lui aussi mais debout. Deux statues qui se voient de loin. Il y a généralement de très belles danses traditionnelles Lanna qui accompagnent l’événement. Par ailleurs, la soirée est animée par des artistes de la communauté Tai Yai.

Cet événement se déroule donc le week-end des samedi 25 et dimanche 26 mai 2019 au Wat Phra That Doi Kham (วัดพระธาตุดอยคำ, dans le sous-district de Mae Hia). De là-haut, belle est la vue sur la vallée. Résumé du programme :
⦿ Samedi 25.05.2019, dès 19h : montée vers le Wat Phra That Doi Kham (cela peut se faire tant par la route, récente, que par les 310 escaliers au bas de la colline, escaliers qui mènent directement au temple).
⦿ Dimanche 26.05.2019, à 9h : cérémonie religieuse avec vénération du chedi (qui contient une relique du Bouddha) et de la statue de la reine Chamadevi. Rappelons ici que ce sont ses fils qui ont commandé la construction de ce temple, au VIIe siècle donc.

Précisons encore que Doi Kham – qui signifie Montagne d’Or – est une marque déposée issue du Projet Royal et qui offre des très bons produits dont nous ne pouvons que conseiller l’achat. Et comme vous êtes près du parc Rajapruek (Royal Flora), autant en profiter pour le visiter ! Tous les détails ici.

Page Facebook du Wat Phra That Doi Kham
Page Facebook du lieu (วัดพระธาตุดอยคำ)

DoiKhamWalkUp2019Photo100LannaNewsMontage

Ferveur et recueillement. Crédit photo : Hannyman © Facebook – 100LannaNews

À travers cet article, l’on espère vous avoir donné envie de mettre une de ces deux marches nocturnes à votre agenda (et pourquoi pas les deux, tant l’ambiance est différente). Vous garderez ainsi un souvenir indélébile de votre séjour dans la Rose du Nord. On vous rappelle que le Doi Suthep et le Doi Kham sont liés par une légende qui donne lui à une étonnante cérémonie, qui suit de prêt le jour de Vesak, et qui voit  consacrée la mort de buffle… : Pu Sae Ya Sae (âmes sensibles, s’abstenir) !

On se quitte en vous dévoilant des images de l’édition 2017 du pèlerinage du Doi Suthep :


Source photographique de l’image à la Une : © Facebook – Chiang Mai Jaao (เชียงใหม่เจ้า).
Article mis à jour le 13.06.2019

Powered by 12Go Asia system
Publicités

3 Commentaires

Laisser un commentaire