Lamyai Festival, le Festival du Longane à Lamphun

En vous promenant dans les marchés, vous aurez sans nul doute entr’aperçu de nombreuses grappes d’un fruit sphérique tirant sur le brun. Une fois écorcé, c’est une baie globuleuse à la pulpe translucide qui s’offre à vous. Abandonnez-vous à votre curiosité et goûtez-y : sa douceur vous convaincra. Voilà ce qu’est le longane, petit fruit que les Thaïlandais appellent lamyai. Exploité en grande quantité dans la province de Lamphun, cette dernière le célèbre à travers un festival annuel auquel nous vous convions.

Date du prochain Festival du Longane à Lamphun : du 20 au 24 septembre 2019

Avec le récent Festival Salak Yom, le féerique Festival des Lumières (Loy Krathong, célébré simultanément avec le celui des Lanternes, Yi Peng) et le Festival du Bain Rituel au Wat Haripunchai, le présent Festival du Longane (งานเทศกาลลำไย ลำพูน, Lamyai Festival en anglais) est l’un des festivals immanquables1 de Lamphun, chef-lieu de la province éponyme, à une demi-heure de route à peine de Chiang Mai, vers le sud.

L’on vous dévoile le programme du festival, après vous en avoir appris plus sur le fruit dont il est question, l’on vous donne des indications pratiques pour rejoindre Lamphun, et l’on termine par l’importance de cette production ici au nord. En insistant sur la joie qui sera la vôtre de participer à une authentique tradition du Lanna, où le touriste étranger est denrée rare.


LamyaiFestival2019LonganePhotoSuanpaPixabay

© Pixabay – Suanpa

Le longane (ou lamyai)

Le longane2lamyai en thaï (ลำไย), est un fruit exotique de la famille du litchi, aux baies globuleuses et lisses et au goût délicat. Une fois ouvert, vous pourriez le confondre tant avec le litchi, le ramboutan, ou encore la quenette. Le mot vernaculaire longane est emprunté au chinois long-ien, littéralement « œil (yen) de dragon (long) » et correspond au terme scientifique Dimocarpus longan.

Les Longanes sont moins estimées que les Li-tschi par les Européens; leur qualité est en effet inférieure, elles ont un goût moins sucré, plus vineux. Les Javanais, au contraire les préfèrent ne considérant que leurs propriétés médicinales et stomachiques (D. BOIS, P. MAURY ds Le Jardin, 2, 1888, Paris, Argenteuil, p. 223).

LamyaiFestival2019FleurDeLonganePhotoสวนลำไยยอดสุวรรณ

La fleur du longanier © Facebook – สวนลำไย ยอดสุวรรณ

Impossible de ne pas voir les immenses étendues de longaniers lorsque vous vous promenez dans la campagne de Lamphun (notamment en arrivant à Chiang Mai en train). De petits arbres dont la fleur, de couleur jaune, se rassemble en grappes au bout de la branche. Une fleur très mellifère (et donc la région produit naturellement du miel fort apprécié étant extrêmement sucré et parfumé).

Le longane est un fruit sphérique de couleur brun jaunâtre plus ou moins foncé. Il se développe en grappes. C’est une peau extérieure fine et dure qui le recouvre; elle se pèle facilement et cache un fruit très sucré, à la pulpe translucide, entourant un gros noyau noir unique, sphérique, dur et brillant. Exotic Fruit Box vous dévoile les diverses variétés de longanes, ses propriétés et ses bienfaits.

In fine, sachez qu’il y a une croyance populaire qui dit que ce fruit embellit les femmes et augmente le désir sexuel…

Parlons thaï !
Le longane se dit ลำไย (lamyai)
Le longanier (l’arbre) se dit ต้นลำไย (ton lamyai)
Le fruit de longane se dit ลูกลำไย (luk lamyai)
La fleur de longane se dit ดอกลำไย (dok lamyai)
Le longane séché se dit ลำไยอบแห้ง (lamyai ophaeng)
Et enfin un longane sans pépin se dira ลำไยกะเทย (lamyai kathoei). Attention à l’utilisation (abusive) de ce second terme, kathoei


Édition 2019

Le Festival du Longane (งานเทศกาลลำไย ลำพูน) est donc l’un des festivals incontournables de la province voisine de Lamphun, grande productrice de ce fruit au goût délicieux. Comme on vous l’a annoncé sur notre page Facebook, l’édition de cette année, initialement fixé au 25 août 2019, a été repoussée au 20 septembre 2019. Ceci en raison de la faible production, essentiellement due aux mauvaises conditions météo (une sécheresse a sévi au début de cette saison des pluies). Pour avoir parcouru à ce moment-là la campagne de Lamphun, nous ne pouvons que le confirmer : les fruits sur les arbres étaient encore minuscules.

Aussi, le Festival du Longane 2019 de Lamphun, le fameux Lamyai Festival, se déroulera du vendredi 20 au mardi 24 septembre 2019.

Cinq jours de fête placés sous le slogan Visitez Lamphun et mangez des longanes toute l’année (แอ่วลำพูนกินลำไยได้ทั้งปี) ! L’affiche de l’événement précise encore : Incroyables longans et produits agricoles sains de Lamphun. C’est dire qu’au-delà du seul longane, c’est d’un rendez-vous agricole qu’il s’agit, le tout animé culturellement. Le marché vous propose bien étendu de goûter au longane mais aussi d’autres fruits exquis, sans oublier la cuisine de rue (street food). Détail réjouissant : le festival bannit tout plastique et autre produit synthétique (โฟม)…

LamyaiFestival2019Cover1

Emplacement des festivités : le Centre d’accueil touristique, le long du canal (ณ บริเวณศูนย์บริการนักท่องเที่ยวจังหวัดลำพูน, en anglais : Lamphun Tourist Service Center), précisément ici.

L’événement se tient quotidiennement de 10h à 22h, avec une rue piétonne et un marché local dès 17h à la route Inthayongyot (où se situe le pont en bois, en face du Wat Haripunchai). Les spectacles folkloriques (à 17h puis 18h15) vous permettent d’admirer de très belles danses traditionnelles). Ils sont suivis, vendredi et dimanche, par des concerts d’artistes connus (à l’Hôtel de Ville, Lamphun City Hall en anglais, ศาลากลางจังหวัดลำพูน en thaï).

Au programme : marché à l’ancienne (kad mua), concours culinaires liés au longane, concours de chants, vente de produits OTOP et expositions (cette année : une exposition sur la production de longane dans la province et une autre sur l’économie de suffisance prônée par feu le roi Bhumibol le Grand). De l’authenticité comme seule la région de l’ancien royaume du Lanna en est capable.

Et comme dans tout festival thaïlandais qui se respecte, il y aura bien sûr l’élection d’une miss ! Si Samoeng a sa Miss Fraise, Sankamphaeng sa Miss Ombrelle ou encore Chiang Mai sa Miss Fleur, les participants du Festival du Longane sont nombreux à suivre l’élection de Miss… Longane, soit Miss Lamyai. Elle sera couronnée le dernier jour du festival, soit mardi 24 septembre 2019 👸🏼

LamyaiFestival2019Cortège2017Photoสนง.ประชาสัมพันธ์จังหวัดลำพูน

Parade de l’édition 2017 avec, au premier plan, les Thaï Lüe © Facebook – สนง. ประชาสัมพันธ์จังหวัดลำพูน

Habituellement, le point d’orgue du festival est l’exceptionnelle parade qui se tient officiellement le premier jour, de 16h à 18h, de la porte Chang Sri à l’Hôtel de Ville. Un cortège qui voit défiler plusieurs minorités ethniques en habits traditionnels, y compris les Thaï Lüe, et de beaux chars décorés de longanes. Hélas, trois fois hélas, pas de parade cette année 2019, ceci en raison du report de cette édition évoqué plus haut. Pour se consoler, l’on peut visionner le cortège de l’édition 2017.

Qu’à cela ne tienne ! Le festival garde tout son charme malgré l’annulation du cortège. Si d’aventure vous deviez encore hésiter à faire le déplacement, voici une ancienne édition en vidéo, celle de l’année 2016, avec l’alléchante bande-annonce en guise d’entame :


Programme du festival 2019

Le Festival du Longane 2019 se déroule donc sur cinq jours. En voici le programme détaillé :

LamyaiFestival2019Cover21er jour – vendredi 20.09.2019 – Journée d’ouverture :

  • 17h00 : spectacles folkloriques;
  • 18h00 : après l’hymne national thaïlandais, cérémonie d’ouverture appelée pompeusement « Incroyable longan – Agriculture saine – Meilleurs produits de Lamphun »;
  • 18h30 : présentation des candidates du concours de beauté Miss Lamyai 2019;
  • 19h00 : spectacles folkloriques;
  • 19h45 : concert de la chanteuse Leew Ajareeya (retrouvez-la sur Facebook & YouTube).

2e jour – samedi 21.09.2019 :

  • 17h00 : spectacles folkloriques;
  • 18h00 : après l’hymne national thaïlandais, présentation vidéo des candidates de Miss Lamyai 2019;
  • 18h15 : spectacles folkloriques (fin à 21h15).

3e jour – dimanche 22.09.2019 :

  • 17h00 : spectacles folkloriques;
  • 18h00 : après l’hymne national thaïlandais, présentation vidéo des candidates de Miss Lamyai 2019;
  • 18h15 : spectacles folkloriques.
  • 19h45 : concerts du guitariste Ao Saksan (orthographié également Oh Seksun, que vous pouvez retrouver sur Facebook) et du groupe I-ZAX (eux aussi sur Facebook). 

4e jour – lundi 23.09.2019 :

  • 17h00 : spectacles folkloriques;
  • 18h00 : après l’hymne national thaïlandais, présentation vidéo des candidates de Miss Lamyai 2019;
  • 18h15 : spectacles folkloriques (fin à 21h15).

5e jour – mardi 24.09.2019 – Élection de Miss Lamyai :

  • 17h00 : spectacles folkloriques;
  • 18h00 : après l’hymne national thaïlandais, présentation vidéo des candidates de Miss Lamyai 2019;
  • 18h15 : spectacles folkloriques suivis de l’élection de Miss Lamyai 2019 !

LamyaiFestival2019FlyerRecto


Se rendre à Lamphun
(sans omettre de visiter le Wat Haripunchai !)

De Chiang Mai on peut rejoindre Lamphun, à 35 kilomètres au sud, par le train. Cependant, une fois en gare de Lamphun, il vous faudra encore parcourir 3 km pour rejoindre la ville. Et les horaires de retour ne vous permettront guère d’assister aux festivités nocturnes, hélas, trois fois hélas. Le problème est plus ou moins identique en empruntant les minivan ou les song thaew bleus au départ du marché Warorot, au bord de la rivière Ping (bien que ces derniers soient bien plus nombreux et assurent une liaison aussi le soir).

SRT - Chiang Mai-Lamphun Montage

© SRT Thailand + Facebook (NoVemBer)

Ainsi, le mieux est d’y aller avec votre propre véhicule (voiture, motocycle ou scooter). Vous privilégierez la très belle route Chiang Mai-Lamphun Rd (route 106) et ses monumentaux arbres (des Dipterocarpus alatus appelés ยางนา en thaï, yang na, protégés par du tissu monastique orange), au détriment de l’autoroute 11 plus rapide.

Le festival se déroulant aux abords du Wat Haripunchai, impossible pour vous d’ignorer la visite de ce temple très vénéré au cœur de la ville. Ne soyez pas étonné que son chedi ressemble comme deux gouttes d’eau à celui du fameux temple du Doi Suthep puisque le chedi de ce dernier en est une copie. Haripunchai était le nom de cette ville du temps du royaume môn; c’est la plus vieille cité du nord de la Thaïlande (une région qui jadis abritait le royaume du Lanna).

Le Wat Haripunchai sur le web
Page Facebook du temple Hariphunchai
❂ Emplacement : Google Maps.

Autre visite à mettre au programme, le Doi Ti (วัดดอยติ), dans le district de Pa Sak, à 6 km à peine du centre-ville de Lamphun, vers l’est. Il s’agit d’une petite colline sur laquelle a été érigé un temple éponyme. Impossible de manquer l’immense statue qui y trône si vous roulez sur l’autoroute no 11 ! Il s’agit de la représentation de feu Khruba Siwichai, le saint homme du Lanna (ce n’est ni plus ni moins que le moine le plus vénéré du nord thaïlandais). Une très belle fête commémorative s’y déroule annuellement le 11 juin, correspondant à l’anniversaire du vénérable.

Bandeau 1


D’autres manifestations liées au longane

Vente aux enchères. Le longane, qui représente un enjeu économique important pour la province de Lamphun, n’est pas célébré durant ce seul festival ! Ainsi, la Chambre de commerce de Lamphun a organisée la première vente aux enchères de longanes en Thaïlande. Elle a eu lieu du 3 au 12 août dernier au Stade de Lamphun. Avec également d’autres produits OTOP. Ces rencontres sont l’occasion de récompenser les meilleurs producteurs de la région, en leur remettant diplômes et prix. Détails (mais tout est en langue thaï).

D’autres festivals du longane. Le chef-lieu Lamphun n’est pas la seule ville à célébrer « l’œil du dragon » ! Sans devoir aller jusqu’au Vietnam, les mordus – et plus généralement les voyageurs habités par la curiosité – ont ainsi pu se rendre à un Festival du Lamyai 2019 organisé dans le district de Li, dans cette même province de Lamphun. C’est la municipalité de Wang Din qui l’a organisé du 15 au 24 août 2019. Une occasion de voir des combats de boxe thaïlandaise, sport très populaire dans les campagnes. C’est là un petit festival, gage d’authenticité et d’heureuses rencontres avec la population locale qui n’est point habituée à recevoir des touristes étrangers.

Marché traditionnel nord thaïlandais (กาดหมั้ว คัวเมือง, kat mua khraou meuang en thaï). Ce n’est point un événement axé sur le longane – bien que vous devriez en trouver sur place – mais nous en parlons puisqu’il se déroule au même moment cette année. C’est un événement culturo-commercial qui vise à promouvoir l’autonomisation des femmes (et de leur famille) issues de quatre provinces du nord : Lamphun, Chiang Mai, Mae Hong Son et Tak. Ceci à travers la mise sur pied de marchés itinérants afin d’écouler leur production. Les meilleurs producteurs – meilleures productrices, devrions-nous écrire – seront récompensés. Outre la vente de produits, il y aura également des spectacles culturels avec animation musicale, de même que des activités visant au soutien des familles.

KatMuaKhraouMeuangCover1Recadrée

Vous pourrez même profiter gratuitement d’une coupe de cheveux et d’un massage traditionnel thaïlandais (évitez cependant de prendre la place d’un autochtone). C’est organisé le vendredi 20 septembre 2019, de 8h à 17h, au Centre d’apprentissage et de développement familial des femmes, précisément ici (ศูนย์เรียนรู้การพัฒนาสตรีและครอบครัวเฉลิมพระเกียรติ 72 พรรษา บรมราชินีนาถ จังหวัดลำพูน, à 15 minutes en voiture au sud de la ville, en empruntant la route 106). Il est demandé de s’y rendre en tenue traditionnelle du Lanna et de prendre son propre cabas (les sacs en plastique sont donc bannis). Plus d’infos (avec l’affiche complète mais tout est en thaï) et page Facebook de l’organisateur.


La production du longane

L’agriculture du nord thaïlandais subit de profonds changements et reste un secteur économique important de la région. Le longanier, originaire du sud de la Chine, s’adapte fort bien au climat de la province de Lamphun (autre province où la production est importante : Loei). Ce sont plusieurs variétés qui sont cultivées ici : le cultivar Daw représente presque les trois-quarts des variétés; on trouve également d’autres variétés, comme le Chompoo, le Biew Khiew, le Haew, le Dang, le Baidum, le Talub Nak et enfin le Phetsakon (détails en anglais).

La culture du longane a parfois remplacé la production de drogue. En l’an 2000, la FAO – Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture s’est intéressée à l’importance de cette culture, produisant un rapport couvrant toute l’Asie.

Le longanier est hermaphrodite, vient fort grand, et ne veut être espacé de 25 pieds lorsqu’on le cultive (M. Céré, 1873, Lar. 19e, s.v. litchi).

En Thaïlande, le longane à lui seul, cultivé sur plus de 153 189 hectares, représente une production annuelle de 705 534 tonnes (chiffres de l’année 2005 qui vous donnent une idée de son importance). Une autre source précise qu’au royaume de Thaïlande, pas moins de 531 559 rai servent à produire des longanes de qualité certifiés Q GAP (un rai, ไร่ en thaï, est une unité de superficie égale à 1 600 m2). Une qualité qui tend à s’améliorer sous l’égide du Ministère de l’Agriculture et des Coopératives.

LamyaiFestival2019LonganePhotoSungStudioPixabay

Le longane, fruit du longanier © Pixabay – SungStudio

La consommation indigène siamoise de longanes est inférieure à 10% de la production nationale. Le reste est transformé : jus de fruitsdistillation, fruits secs… On trouve même de la bière aux fruits de longane. Ses pépins sont composés de saponine, ingrédient qui est utilisé pour la fabrication de shampoing. Et une importante partie de la production est exportée vers l’étranger, en majorité vers la Chine. Ainsi, en 2016, les exportations portaient sur 125 518 tonnes pour une valeur de plus de 254 millions de US$ selon le Département de l’Agriculture (d’autres sources officielles avancent même le chiffre de 400 millions de US$). Avec le durian et l’ananas, ces trois fruits représentent plus de 50 % des exportations de fruits de la Thaïlande3. Un marché qui, comme tout marché, peut subir des déconvenues. En 2017, la production dépassant la demande, le marché s’est effondré et le prix du kilo de longanes a chuté, tombant à environ 10 à 12 bahts le kilo4 (ce qui, accessoirement, contredit ce producteur…). Le gouvernement avait mis en place un plan de soutien. En vous promenant sur les routes de Lamphun, vous verrez ces prix affichés sur des panneaux, en fonction de la qualité des fruits (AA, par exemple). Le gouvernement mène parfois des campagnes pour soutenir les agriculteurs.

Une fort intéressante étude a été menée par deux professeurs de l’université Mae Fah Luang, à Chiang Rai. Son titre : Compétitivité de l’agriculture locale : le cas du commerce des fruits de longan entre la Chine et le nord de la Thaïlande. Elle porte sur les obstacles autres que les droits de douane affectant ce commerce – des mesures communément appelées mesures non tarifaires ou MNT. On y apprend par exemple que ce ne sont pas moins de 172 229 ménages qui cultivent des longanes ici au nord de la Thaïlande. Et que la production locale est exportée à 80 % vers la Chine. Leurs conclusions ? Les acteurs de la chaîne d’approvisionnement exportant les longanes vers la Chine sont très exposés aux mesures non tarifaires chinoises. Aucun plan d’urgence n’existant, la seule solution, en cas de crise, est de quitter leur région et d’emmener leur familles travailler dans la construction dans une grande ville comme Bangkok.

On ne saurait terminer cette brève présentation sans parler des problèmes d’irrigation hydraulique que représente la culture des fruits en général et du longane en particulier. Cela explique par exemple que les cultures sont nombreuses le long de la rivière Ping ou de ses divers canaux. Autre problème récurrent auquel est confronté le pays : celui de l’utilisation abusive des pesticides et de leur impact sur la santé… Un sujet qui mérite à lui tout seul un ample article !

Que vous mangiez ou non des longanes, on termine ici en vous rappelant que parcourir la campagne de Lamphun est source de joie, tant pour la beauté des paysages que pour les rencontres qu’on y fait. Que vous y alliez durant le Festival du Longane, ou pas.

LamphunLonganFestival.2017PhotoMarco4Recadrée

Danseuses traditionnelles Lanna à l’occasion de l’édition 2017 © Chiang Mai De-ci De-là

#LamyaiFestival #FestivalLongane #longane #Lamphun


1 Nous pourrions encore ajouter à cette liste de festivals immanquables de Lamphun le Festival du changement de robe monastique de feu Khru Bawong, les festivités liées à l’anniversaire de Khruba Siwichai, la Fête de « l’Hiver » (Winter Fair) couplée au Festival de la Reine Chamadevi, le Festival du Coton à Mae Raeng ou encore le Festival de la Saucisse (Sai Oua). Comme quoi cette province méconnue se doit d’être encore plus visitée.
2 Un substantif qui est généralement donné comme masculin dans les dictionnaires; on le trouve parfois écrit longani.
3 Les politiques agricoles à travers le monde – Thaïlande 2019 (Ministère français de l’Agriculture et de l’Alimentation). Détails.
New Government Policy: Eat More Longans! (CityNews)

Sources rédactionnelles (en plus des sources dont les liens figurent dans l’article) :

Article mis à jour le 21.09.2019


Vous avez aimé cet article ? Produire du contenu original demande du temps, des compétences et des connaissances. Utilisez nos liens d’affiliation tant pour vos hébergements, vos déplacements que les achats multimédias. Votre soutien ne vous coûtera rien de plus et nous aidera à continuer à vous offrir les informations que vous appréciez. Un grand merci à vous 🙏


 

Publicités

Laisser un commentaire