Archives des étiquettes : Miss Chiang Mai

Miss Chiang Mai 2019. Et la gagnante est…

Miroir ô mon beau miroir, mais qui est donc la plus belle de Chiang Mai ?

Les Thaïlandais raffolent des concours de beauté

MissChiangMaiBow2

Baby Bow © Facebook – Supaporn Ritthipreuk

La Thaïlande doit être LE pays des concours de beauté, chaque fête locale organise le sien. Et chaque province a sa Miss, Chiang Mai ne faisant pas exception. Avouons que depuis l’élection de Mlle Bow au titre de Miss Chiang Mai 2017, nous suivons plus attentivement, pour ne pas dire assidûment, ce concours de beauté. Il faut dire qu’elle dégageait (et dégage toujours) un charme certain.

De son vrai nom Supaporn Rittiphuek, élue Miss Chiang Mai 2017 à 19 ans, « Baby Bow » en a fait du chemin, gagnant en assurance dans l’univers de la mode. Elle a d’ailleurs été élue dauphine de Miss Universe Thailand 2017 ! Vous pouvez suivre sa carrière sur sa page Facebook. Sa successeur¹ est Mlle Watusiri Jaiklang, élue donc Miss Chiang Mai 2018 (กองประกวดนางสาวเชียงใหม่), plus connue sous son petit nom de Kitty. Toutes deux étudiantes universitaires ici à Chiang Mai et originaire de la province voisine de Lamphun.

Si l’on vous en parle aujourd’hui, c’est que Miss Chiang Mai joue un rôle culturel non négligeable, celui de représenter la ville dans toute la province et au-delà. Elle incarne à merveille la beauté des filles du Lanna, l’ancien royaume du nord thaïlandais, des filles sublimées jusque dans les temples bouddhistes à travers des peintures murales. Cette année, les créateurs de mode s’en sont donnés à cœur joie en habillant les miss à la mode du Lanna. Habituellement flanquée de Mister Chiang Mai 2019, Miss Chiang Mai 2019 sera en tête du cortège à la fameuse Fête des Fleurs 2019, un festival qui débutera vendredi 1er février 2019. C’est l’une des plus belles fêtes que vous puissiez vivre dans la Rose du Nord.

Bandeau 1


Miss Parodie

misschiangmai2019photoนางสาวเชียงใหม่ในด

Karn (กรานต์, no 24), Cha Bai Pai (ชาใบใผ่, no 22), Tonkla (ต้นกล้า, no 7, Miss Parodie), Sure (ชัวร์, no 29) et Tomkaew (ต้อมแก้ว, no 2), heureuses élues de Miss Parodie © Facebook – นางสาวเชียงใหม่ในดวงใจ

Avant de vous dévoiler la gagnante de cette année, sachez que le concours de beauté a été précédé d’une soirée de couronnement de Miss Parodie (il s’agissait de gagner le cœur du jury en parodiant une ancienne miss). Les candidates sont des candidats. Les inénarrables lady boys ont assuré le spectacle de cette soirée animée à l’ambiance survoltée (album-photo). Et la gagnante (ou alors devrions-nous dire écrire le gagnant ?) est… Miss Ton Kla (ต้นกล้า en thaï, une langue qui ne s’embarrasse ni de masculin ni de féminin) ! Elle s’appelle Kritthathan Maacharoen et portait le no 7.


Miss Chiang Mai 2019

And the winner is… Le 5 janvier dernier, Kitty, Miss Chiang Mai 2018, a donc passé le flambeau de la plus belle créature de Chiang Mai à… Mlle Naruemon Sittiwang qui a été élue Miss Chiang Mai 2019 (กองประกวดนางสาวเชียงใหม่2562). Son petit nom est Plaifah, elle a 24 ans, ne pesant que 47 kg pour 1m70 (ses mensurations, américaines : 32-25-36). Plaifah étudie à la Faculté d’administration des affaires (branche marketing) de l’Université de Chiang Mai (CMU). À y regarder de plus près, elle a comme un petit air de Baby Bow…

misschiangmai2019photogagnantes0

Plaifah, Miss Chiang Mai 2019 © Facebook – Mgroup Organizer

C’est la 66e Miss Chiang Mai a être couronnée. Une couronne qui est inspirée d’un paon du Pavillon Royal du parc Rajapruek, le Royal Flora. Entre autres gains, elle a touché THB 100’000.- en espèces. Le numéro 29 lui aura donc porté chance, elle qui a également ravi le titre de Miss Médias (la préférée des journalistes donc) et celui de Miss la Plus Appréciée (prix offert par Love Princess House). Plaifah n’en est pas à son premier titre de beauté ! Durant ses études, elle a été honorée en tant qu’ambassadrice de sa faculté, tout en étant également sélectionnée par l’Association thaïlandaise Junior Market; par ailleurs, Plaifah a déjà été couronnée Miss Songkran 2013 et Miss Air Asia 2013, entre autres distinctions. Dans une interview, elle a laissé entendre son vœu d’atteindre la finale du concours de beauté Miss Univers. En attendant, c’est donc elle qui ouvrira le cortège de la fameuse Fête des Fleurs, accompagnée de Mister Chiang Mai. Ensuite, en tant que détentrice du titre, elle se présentera au concours de Miss Universe Thailand 2019. On vous tiendra bien sûr au courant. En attendant, vous pouvez la suivre sur sa page Facebook (merci qui ?).

MissChiangMai2019PhotoCérémonieRecadrée.jpg

© Facebook


Les dauphines

N’oublions pas cependant les autres titres distribués lors de cette finale qui s’est déroulée durant la Foire d’hiver de Chiang Mai :

  • La 1ère dauphine de Miss Chiang Mai 2019 est Mlle Kancharat Tantirithiporn (son surnom est plus facile à retenir : Mei Li), 23 ans (51 kg pour 1m72). Elle fait les mêmes études que la tenante du titre mais à l’Université Payap. C’est la Miss préférée du public (kwan jai, candidate 26).
  • 2e dauphine, Mlle Passorn Bussadee, Pan de son petit nom, n’a que 22 ans (elle pèse 59 kg, mesurant 1m68). Elle étudie à l’Université technologique du Lanna Rajamangala (décidément, les facultés d’administration des affaires sont un terreau  fertile pour les miss puisqu’elle aussi y étudie, candidate 25).
  • Élue Miss Smile (un prix sponsorisé par les assurances Muang Thai Life), Mlle Thanya Thepwong a 25 ans (52 kg pour 1m69), étudiant les arts de la communication à l’Université Payap. C’est la 3e dauphine de la compétition. Appelez-la donc Taew (candidate 13).
  • Quant à Mlle Phatarawadee Chanjang, surnommée Pim, c’est la 4e  et dernière dauphine. Du haut de ses 22 ans (54 kg pour 1m74), elle a décroché un titre honorifique, Best Costume, grâce aux vêtements qu’elle portait. Elle a 22 ans, elle étudie les sciences à l’Université Rajabhat de Chiang Mai (candidate 14).
  • Et c’est Mlle Pattama Wadi Phutthima qui a décroché le titre de Miss Central Festival Chiangmai (candidate 9).
  • On termine cette énumération par le Choix du Public, un choix qui découle des votes sur la page Facebook officielle, choix qui donc n’a pas été suivi par le jury. Miss People’s Choice 2019 est Mlle Manaschanok Mungmai (candidate 7) .

misschiangmai2019photogagnantes3recadrée

Vous pouvez admirer toutes les candidates en maillot de bain tant en photo qu’en vidéo. Nous qui pensions que la chirurgie esthétique était interdite à toute candidate au titre de Miss, une fine analyse des photos nous laisse maintenant croire le contraire… On pense ici aux nez qui ne correspondent pas au canon local.

Pour vous tenir informé des activités organisées autour de Miss Chiang Mai 2019, n’hésitez pas à suivre la page Facebook officielle de ce concours de beauté organisé par Mgroup (il nous a été plus difficile de trouver quoi que ce soit sur Mister Chiang Mai 2019).

Rappelons enfin que Miss Chiang Mai 2019, Plaifah, sera candidate au titre de Miss Universe Thailand 2019. Bonne chance à elle. Mais avant, allez donc l’admirer en ouverture du cortège de la Fête des Fleurs 2019, samedi matin, le 2 février 2019, ici à Chiang Mai 🌺

En attendant, n’hésitez pas à visionner ci-dessous l’agréable vidéo récapitulative de la finale de Miss Chiang Mai 2019, une cérémonie dont le résultat vient de vous être résumé. Si vous êtes un mordu, la finale est visible en intégralité dans cette vidéo-ci.

Au niveau national, on s’y perd un peu avec toutes les Miss élues par la pléthore de concours de beauté. On vous en reparlera un jour, le temps pour nous de démêler l’écheveau.

Bandeau 1


¹ Avouons que nous avons peine à suivre la règle générale de formation du féminin, avec l’ajout du « e » au nom masculin, édicté par l’Office québécois de la langue française, qui, comme le Robert, retient donc le terme de successeuse.

Source photographique de l’image à la Une (recadrée) © Facebook.
Mise à jour le 18.01.2019.

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Bonne Année (thaïlandaise) ! Retour sur les festivités du Songkran 2018 à Chiang Mai

« Songkran – le Nouvel An thaïlandais – est un événement célébré sur plusieurs jours fériés dans tout le pays. Du 13 au 15 avril (avec de très légères variantes selon les régions) toute la Thaïlande est en fête, conjuguant à merveille anciennes traditions et plaisirs plus modernes et bruyants. Pour les touristes, c’est l’occasion unique d’assister à des rituels empreints de respect mais aussi de participer à de folles batailles d’eau dans les rues des villes et des villages. Pour les Thaïlandais, c’est le temps d’une belle réunion familiale où tous se rendent au temple pour faire des dons et de bonnes actions afin d’observer les traditions. Il ne fait aucun doute que c’est une superbe période pour être en Thaïlande où que ce soit. »

A cette entame rédigée par l’Office national du tourisme thaïlandais (la TAT, son sigle en anglais), nous serions tentés d’ajouter « et plus encore à Chiang Mai » ! Nous vous avons déjà parlé de Songkran mais maintenant que la fête est finie permettez que l’on vous propose quelques photos et vidéos afin que vous puissiez vous rendre compte de l’esprit qui règne durant cette période et de l’ambiance unique que vous offre Chiang Mai à cette occasion.

PhotoPop(cheminsepétillante)

© Facebook

Les jours précédant les festivités, beaucoup de Thaïlandais arborent une tenue allègre, les chemises bigarrées fleurissent dans les rues de la ville. La majorité d’entre eux profitent des jours de congé pour se retrouver en famille (un immense mouvement de population qui causent hélas beaucoup d’accidents). On nettoie à fond la maison, on s’offre des cadeaux, on procède aux ablutions pour marquer le respect aux anciens. On se rend également au temple pour y effectuer des circumambulations et y élever des pagodes de sable. C’est dire que Songkran ne doit surtout pas être résumé à cela :



 
Ici à Chiang Mai, c’est le 12 avril, jour de la création de la ville il y a 722 ans, que les festivités commencent réellement. Sur la place des Trois Rois, l’on rend ainsi hommage au roi Mengrai Le Grand (en thaïlandais : พ่อขุนมังราย, 1238-1317), fondateur du Lanna. C’est aux aurores qu’une cérémonie d’offrandes aux moines est organisée.

S’ensuivent des animations où les arts du Lanna sont à l’honneur – rappelons ici la richesse de cette culture, Chiang Mai étant considérée comme la capitale culturelle de la Thaïlande. Cette année, une magnifique danse traditionnelle – le fon leb ou danse des ongles – en a été le clou (vidéo dès la 12e minute, quelques photos ici et ) :



 
Le 13 avril marque le début du Songkran à proprement parler. C’est généralement à la Porte Tha Pae qu’une cérémonie d’offrande aux jeunes moines est organisée tôt le matin, suivie par une parade de Miss Ombrelles en vélo. Cette année, c’est sur cette même place que la cérémonie officielle a eu lieu (une cérémonie que vous pouvez revoir en vidéo). Une place très animée, avec moult stands et ateliers.

Autre événement qu’il ne faut en aucun cas manquer : la cérémonie religieuse organisée au Wat Phra Singh, temple le plus vénéré de la ville, au coeur de la cité historique (วัดพระสิงห์วรมหาวิหาร). Elle se déroule de 9h09 à 9h39 – les Thaïlandais savent être précis. La statue du Bouddha la plus vénérée de ce temple est transportée sur un chariot sacré; occasion unique de se rendre compte de la piété dont font preuve les dévots bouddhistes.

Et ce jour-là, le 13 avril donc, c’est le jour de la grande parade du Phra Buddha Singh qui s’étend tout l’après-midi de San Pha Koi au Wat Phra Singh, en passant par la route Tha Pae. De nombreux chars fleuris surmontés de diverses statues du Bouddha sont aspergés d’eau. La vidéo complète de l’événement ci-dessous (et quelques photos ).



 
Le lendemain, 14 avril, les batailles d’eau continuent d’animer toute la ville ! C’est le jour de la procession des branches sacrées de l’arbre de la Bodhi (kham salee) de l’Iron Bridge (pont en fer) jusqu’aux divers temples de la rue Thapae, durant l’après-midi.

Comme toute grande fête en Thaïlande, les concours de beauté font florès ! Et c’est ce jour-là qu’a lieu l’élection de Miss & Mister Songkran. Un Nouvel An auquel est naturellement conviée Miss Chiang Mai en invitée d’honneur. Vous pouvez revivre en vidéo cette soirée animée, avec danses et défilés. And the winner is… Onanong (no 10, อรอนงค์) est Miss Songkran 2018 et Thirawat (no 12, ฐิรวัฒน์) est, lui, Mister Songkran 2018 🤩


💦 En dehors des cérémonies officielles, beaucoup d’autres événement se tiennent au moment du Nouvel An thaïlandais. C’est notamment le cas du Songkran traditionnel qu’organise le Wat Mok Moli (วัดโลกโมฬี). Bel écrin qui vous permet d’approcher la culture authentique du Lanna (et dont la visite, durant le Songkran, nous parait indispensable).

Autre manifestation qu’on apprécie particulièrement pour son authenticité, et qui n’attire, à notre humble avis, que trop peu de personnes, habitants comme touristes, le Songkran Water Festival. Cette année, c’est le musée des Maisons traditionnelles du Lanna (Lanna Traditional House Museum, พิพิธภัณฑ์เรือนโบราณ) qui l’a accueillie. Au menu, des espaces dédiés (la cour khuang luang où des rites religieux sont effectués (comme le bain rituel du Bouddha de votre jour-anniversaire), un marché à l’ancienne kad mua, un pavillon de style Lanna où oeuvrent des artisans), de même que des spectacles avec danses traditionnelles et musique folklorique. En voici quelques photos. L’édition 2016, interrompue prématurément par la pluie et à laquelle nous avions participé, était somptueuse (la preuve en vidéo).

Le parc royal Rajapruek, qu’on appelle plus communément le Royal Flora, organise lui aussi chaque année des festivités durant le Songkran, réjouissances qui maintiennent vivantes les traditions du Lanna. Ainsi cette année, tout un chacun était invité à s’habiller de manière traditionnelle.


A Chiang Mai De-ci De-là, vous nous savez fervents de promotion culturelle. Mais avouons que la plupart des touristes qui viennent ici dans la Rose du Nord le font pour prendre part aux festivités des plus arrosées du Nouvel An. Pour eux, Songkran est surtout l’occasion de gigantesques batailles d’eau, dans la rue, durant les cortèges ou encore en des lieux organisés comme les centres commerciaux. Belle occasion de se rendre ainsi compte que les Thaïlandaises et Thaïlandais aiment faire la fête. Que disons-nous, adorent faire la fête 😆

 

Evidemment, Chiang Mai n’a en rien le monopole de la fête. C’est tout le royaume qui fête Songkran, le Nouvel an, villes comme villages. Comme par exemple à Lampang (vidéo ci-dessous) Phayao ou Lamphun, pour ne citer que ces cités du Nord thaïlandais.

Notre conseil pour votre prochain Songkran, à Chiang Mai ou ailleurs : ne programmez rien durant ces trois jours (et plus) de fête et laissez-vous porter par la grâce de l’inattendu, sans oublier au préalable de consulter le programme des festivités afin d’en profiter à fond. C’est ainsi que vous serez, vous aussi, emballé par cette fête unique en son genre qui restera sans doute comme l’un des plus beaux souvenirs de votre séjour en Thaïlande.

SongkranMemoriesMontage

Songkran, une fête célébrée depuis bien longtemps – © Facebook

Il y a bien entendu d’autres raisons de venir à Chiang Mai, surtout si c’est votre première visite. Pour ce qui a trait à l’hébergement, notre conseil habituel : ne vous faites donc aucun souci. Comme toujours en Thaïlande, on trouve de quoi se loger. D’autant que Songkran marque la fin de la haute saison touristique. En revanche, si vous souhaitez résider à une adresse précise, mieux vaut réserver au préalable, les meilleurs établissements étant pris d’assaut.

💦 Sabaidee pee mai ! Bonne Année (thaïlandaise) à vous 😄


Image à la Une © Facebook – Chiangmai Maha Nakorn News

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Miss Chiang Mai. Fin de règne pour Baby Bow


On vous invite à lire notre nouvel article sur
MISS CHIANG MAI 2019


Miroir ô mon beau miroir, mais qui est donc la plus belle de Chiang Mai ? La Thaïlande doit être LE pays des concours de beauté, chaque fête locale organise le sien. Et chaque province à sa Miss, Chiang Mai ne faisant pas exception. Avouons que depuis l’élection de Mlle Bow au titre de Miss Chiang Mai 2017, nous suivons plus attentivement, pour ne pas dire assidûment, ce concours de beauté. Il faut dire que Mlle Bow dégage un charme certain.

De son vrai nom Supaporn Rittiphuek, élue à 19 ans, « Baby Bow » étudie à l’Université Rajabhat ici à Chiang Mai. Elle en aura fait du chemin en une année, gagnant en assurance. Il faut dire que les rumeurs allaient bon train au concours de Miss Universe Thailand où elle s’est présentée. Alors qu’elle ne figurait pas dans les dix favorites du public, Mlle Supaporn Rittiphuek, notre petite chouchou, a été élue dauphine de Miss Universe Thailand ! Retrouvez-les toutes deux sur cette vidéo :

MisterChiangMai2018Recadrée

© Facebook – Thailand Charming Guy


Si l’on vous en parle aujourd’hui, c’est que Miss Chiang Mai 2018 sera en tête du cortège à la fameuse Fête des Fleurs 2018 ce week-end (il débute demain, vendredi 2 février 2018). Flanquée de Mister Chiang Mai 2018, à savoir le jeune Sathaporn Mullisa (dont le petit nom est « Game »).

Baby Bow, originaire de Lamphun, la plus vieille cité du Nord appelée jadis Haripunchai, à seulement 30 minutes de route de Chiang Mai, représente à merveille la beauté des filles du Lanna, l’ancien royaume du nord thaïlandais, des filles sublimées jusque dans les temples à travers des peintures murales.

C’est en vain que nous avons essayé de la contacter pour lui poser quelques questions sur son expérience de Miss. Quoi qu’il en soit, elle a remis sa couronne le 6 janvier dernier. Mais vous pouvez bien entendu suivre sa carrière sur sa page Facebook.

Avant de vous dévoiler la gagnante de cette année, sachez que le concours de beauté a été précédé d’une soirée où a été élue Miss Parodie (il s’agissait de gagner le coeur du jury en parodiant une ancienne miss). Et l’heureuse élue est… Mlle Wacharakan Kanmai. Une soirée animée où les inénarrables lady boys ont assuré le spectacle. And the winner is…
MissChiangMai2018PhotoAvecBabyBow

© Facebook

MissChiangMai2018LogoFB2Baby Bow (à droite sur la photo ci-dessus) a donc passé le flambeau de la plus belle créature de Chiang Mai à Mlle Watusiri Jaiklang qui a été élue Miss Chiang Mai 2018 (กองประกวดนางสาวเชียงใหม่). Son petit nom est Kitty, elle a 24 ans et étudie à la faculté des sciences humaines de l’Université de Chiang Mai (CMU). Elle aussi vient de la province voisine de Lamphun. Notez qu’elle a également ravi les titres de Miss “Pensée Positive” et Miss Radieuse (sponsorisé par les produits de beauté Reju Plus). C’est donc elle qui ouvrira le cortège de la fameuse Fête des Fleurs, accompagnée de Mister Chiang Mai. Ensuite, en tant que détentrice du titre, elle se présentera au concours de Miss Universe Thailand 2018. On vous tiendra bien sûr au courant. En attendant, vous pouvez la suivre sur sa page Facebook.
N’oublions cependant pas les autres titres distribués lors de cette soirée à laquelle nous avons d’ailleurs participé :
  • (candidate 20) La 1ère dauphine de Miss Chiang Mai 2018 est Mlle Wannaporn Wuthiwatthanakal (son surnom est plus facile à retenir : Aom), 24 ans. Elle étudie dans la même faculté de la CMU que la tenante du titre. Elle habite Sankamphaeng et on s’est laissé dire qu’elle adore le café. Sa page Facebook.
  • (candidate 32) 2e Dauphine, Mlle Likitpaket Wichitsuwan, Lokson de son petit nom, a également gagné le titre de Miss Smile (sponsorisé par les assurances Muang Thai Life). Elle n’a que 21 ans et étudie à l’Université technologique du Lanna Rajamangala (faculté des Beaux-Arts et d’Architecture). Elle nous vient de la province voisine de Lampang. Quid de sa page Facebook ?
  • (candidate 11) Elue Miss Personnalité et Miss Central Festival Chiangmai, Mlle Kanyarat Watjarin a 25 ans et est originaire de Phrae, charmante ville à l’est. Elle étudie elle aussi à la même faculté universitaire de la CMU que les deux premières du concours ! Appelez-la donc Nan et jetez un oeil sur sa page Facebook.
  • (candidate 19) Quant à Dararat  Sribenjarat, surnommée Gam, elle a décroché un titre honorifique, Best Costume, grâce aux vêtements qu’elle portait. Elle a 22 ans, étudie à la Faculté des sciences humaines de l’Université Rajabhat de Chiang Mai et est aussi originaire de Lamphun (serait-ce là que se nichent les plus belles ?). Sa page Facebook.
  • (candidate 04) On termine cette énumération par le Choix du Public (qui donc n’a pas été suivi par le jury). Miss People’s Choice 2018 est Mlle Pimnipa Damrongjiraboon. Ing a 19 ans et étudie au Chiang Mai Vocational College. Sa page Facebook vous en dira plus.

Cet article en thaïlandais vous donne à admirer les candidates en maillot de bain; et encore plus celui-ci. Nous qui pensions que la chirurgie esthétique était interdite à toute candidate au titre de Miss, une fine analyse des photos nous laisse maintenant croire le contraire… On pense ici aux nez qui ne correspondent pas au canon local.

Vous pouvez bien entendu suivre la page Facebook officielle du concours de beauté Miss Chiang Mai, un concours organisé cette année par M Group. L’une comme l’autre page nous tiennent informés des activités organisées autour de Miss et Mister Chiang Mai 2018. Rappelons ici que Miss Chiang Mai 2018, Kitty, sera candidate au titre de Miss Universe Thailand 2018. Bonne chance à elle. Mais avant, allez donc l’admirer en ouverture du cortège de la Fête des Fleurs 2018, samedi matin, le 3 février 2018, ici à Chiang Mai 🌺

En attendant, n’hésitez pas à visionner la cérémonie de l’élection de Miss Chiang Mai 2018.

Au niveau national, on s’y perd un peu avec toutes les Miss élues par la pléthore de concours de beauté. On vous en reparle bientôt, le temps pour nous de démêler l’écheveau.

Source photographique de l’image d’entête (recadrée).

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer