Chiang Mai au Top 10 des destinations incontournables d’Asie en 2018, selon Lonely Planet !

Sixième, c’est la place de Chiang Mai parmi les 10 destinations incontournables d’Asie cette année 2018 ! Un classement établi par l’un des meilleurs guides de voyage mondiaux, Lonely Planet. Et parmi les 10 destinations lauréates, la Rose du Nord est la seule située en Thaïlande ! Bienvenue à Chiang Mai 😎

BestiInAsia.png

© Lonely Planet

Les experts de Lonely Planet ont arpenté le continent asiatique pour vous dénicher 10 destinations d’Asie à ne pas manquer cette année. Mais quelle est donc la destination arrivée première du classement ? Honneur à Busan, au sud de la Corée du Sud, une ville que nous avons visitée au demeurant. Et bravo à elle ! Chiang Mai s’en tire plutôt bien car c’est la seule destination thaïlandaise qui figure dans le Top 10. Lisez plutôt…

« Avec ses temples innombrables et ses remparts battus par le vent et la pluie, l’ancienne capitale du royaume du Lanna semble tout droit sortie d’un manuel d’histoire. Le parfum familier du tilapia grillé sur une feuille de bananier flotte dans l’air, tandis que le voyageur s’extasie devant d’antiques bijoux. En dépit de cette atmosphère surannée, une population jeune et créative a investi la ville, insufflant aux ruelles archaïques un bel enthousiasme. Désormais, les majestueux chedis (stupas) couverts d’or côtoient des cafés réputés pour leur latte art, des restaurants de cuisine fusion expérimentale aux murs ornés de fresques et le tout nouveau musée d’art contemporain MAIIAM qui, à l’instar de Chiang Mai elle-même, s’attire éloges et récompenses pour son alliage savant de tradition et de modernité. »

C’est la description qu’en fait Lonely Planet. Une 6e place ô combien méritée car, pour y vivre à l’année, nous pouvons aisément le scander en chœur avec les rédacteurs de ce guide de voyage renommé : Chiang Mai est bel et bien une destination touristique incontournable ici en Thaïlande et plus généralement en Asie. Pourquoi donc ? Quelques éléments de réponse vous ont déjà été donnés dans notre article Faut-il visiter Chiang Mai lors de votre premier séjour en Thaïlande ? Si cela ne devait pas suffire, voici encore 6 raisons de visiter la Rose du Nord. Rappelons qu’en 2014 Chiang Mai faisait déjà partie des 25 Meilleures Destinations dans le monde, une liste établie par le site fédérateur d’avis TripAdvisor. Vous l’aurez compris, Chiang Mai fait partie du meilleur de la Thaïlande et du meilleur de l’Asie. Au-delà de la ville-même, Chiang Mai est une région fascinante, inspirante, surprenante. Une destination fétiche à découvrir absolument en cette année 2018 (et les suivantes 😏).

MontagePhoto.jpeg

© Lonely Planet (Kseniia Ivanova / EyeEm / Getty Images) + Facebook (MAIIAM)

Mais avant de venir à Chiang Mai, encore faut-il que vous soyez convaincu de visiter le royaume du Siam ! Et Lonely Planet vous donne pas moins de 25 raisons de visiter la Thaïlande. Ce guide de qualité n’a pas attendu ce classement pour parler de Chiang Mai ! « Deuxième ville de la Thaïlande, Chiang Mai ne ressemble en rien à Bangkok. Cette cité nonchalante incarne ce qui rend la Thaïlande unique et fabuleuse. » C’est ainsi que le guide Lonely parle de la Rose du Nord sur sa page ad hoc. Vous pouvez lire la suite ici.


Les guides Lonely Planet en lien avec la Thaïlande

Avouons que le guide papier Lonely Planet a souvent été notre compagnon lors de nos périples asiatiques. C’est sans nul doute le guide le plus exhaustif que vous puissiez trouver. Et il est régulièrement remis à jour. D’ailleurs, Lonely Planet et la Thaïlande, c’est un peu une histoire d’amour. Avec les années, l’éditeur a diversifié son offre. Au guide de base, volumineux, se sont ajoutés des guides spécifiques qui pourront vous intéresser. Nous ne pouvons que vous conseiller leur achat, en fonction de vos intérêts.

  • LonelyPlanetThaïlande2016La Bible. Tel pourrait être surnommé le guide Lonely Planet sur la Thaïlande. Il se compose de… 860 pages (dont vous pouvez feuilleter les premières) ! De quoi prétendre à l’exhaustivité. C’est donc le guide qui ravira les bourlingueurs. Tout y est ou presque. La probabilité que vous voyagiez dans une région non couverte par ce guide est faible. Achetez-le les yeux fermés ! Attention cependant. La version française, qui est en fait une traduction de la version originale en anglais, correspond à la 12e édition; elle date du 20 octobre 2016. Or, la version anglaise, dernière en date, sortira le 30 août 2018. C’est dire que si vous avez la possibilité de patienter, faites-le et acquérez la nouvelle version traduite en français, qui sera donc la 13e et qui est attendue pour le mois d’octobre 2018…
  • L’Essentiel de la Thaïlande. Basé sur le même matériel rédactionnel que le guide précédent, cette version écourtée conviendra à celles et ceux qui ne se rendent que dans les destinations touristiques principales du royaume. Sur 324 pages, le meilleur s’y trouve. Pour savoir si la région que vous visez est couverte, feuilletez-le (icône en bas à gauche). La même remarque attentiste que ci-dessus est formulée si votre voyage se déroule en 2019 seulement.
  • Thaïlande, îles et plages. Là aussi basée sur le même matériel rédactionnel que le guide principal, cette édition conviendra parfaitement à celles et ceux qui limitent leur séjour aux destinations balnéaires de la Thaïlande (et donc pas à Chiang Mai, snif). 480 pages tout de même ! Votre île devrait y figurer… Et là aussi nous devons formuler notre remarque attentiste si votre voyage est prévu en 2019 (voir ci-dessus).
  • Bangkok en quelques jours. Ceux qui ne font que transiter par la capitale – et donc qui ignoreront eux aussi la Perle du Nord – pourront se tourner vers ce guide de poche qui contient tout ce qu’il faut savoir pour réussir son séjour citadin. Un bémol tout de même, et de taille : il s’agit d’une édition de 2015. Et en matière de guide de voyage, les informations se périment prestement. Attendez donc la traduction de l’édition originale anglaise qui, elle, sortira en août 2018.
  • Bangkok City Map. Une carte géographique peut toujours être utile. Celle-ci est en anglais et le sérieux de l’éditeur est gage de qualité.
  • Bangkok Extérieur Nuit: Guide de la nuit 2018. Petite digression que l’on s’autorise puisque l’éditeur de cet ouvrage n’est pas Lonely Planet ! Mais comme il est récent et que l’on en vient à parler de Bangkok, sa recension est justifiée. On dit que la Cité des Anges ne dort jamais… Voilà un guide très apprécié, qui paraîtra sulfureux aux âmes sensibles. Beaucoup de conseils pratiques et, bien entendu, un répertoire des adresses de la nuit, connues et moins connues.
  • Guide de conversation Thaï. Nous allions l’oublier ! Ce n’est pas un guide de voyage mais un guide de poche pratique qui vous permettra de vous frotter à la langue siamoise, une langue tonale, et recevoir moult sourires en retour. Les Thaïlandais seront sensibles à votre volonté de parler leur langue. Fous rires assurés.

Vous l’aurez remarqué, on vous a mis tous les liens des bouquins vers notre partenaire Amazon. C’est un site qui couvre tous les pays francophones et qui livre ses produits également en… Thaïlande.

LonelyPlanetPhotoMontage2.jpeg


Lonely Planet en version électronique

À part la carte géographique bien sûr, la plupart des ouvrages cités sont disponibles en version électronique : Kindle chez Amazon, EPub et PDF sur le site web de l’éditeur, ou encore sur iBooks. L’avantage de la librairie électronique des produits Apple est que l’ouvrage peut être acquis en version fractionnée – une seule région par exemple – à un prix tout aussi fractionné. Quel que soit votre support numérique, c’est là une solution bien pratique en voyage, il est vrai, malgré l’amour que l’on peut éprouver pour la version papier.


Lonely Planet sur le web

Cette maison d’édition australienne a compris très tôt le potentiel du net. Un dynamisme qui n’est pas prêt de s’éteindre depuis son rachat par une maison américaine spécialiste de l’édition numérique. Il y a bien entendu le site web et la page Facebook de Lonely Planet France. Mais aussi le site web et la page Facebook de la maison-mère, anglophone, plus fournis.

L’Asie est la région préférée des auteurs rédigeant ces guides (traduit en au moins 8 langues); une source d’inspiration pour vos prochaines vacances peut-être. La Thaïlande y a une place d’honneur avec un guide de la Thaïlande plutôt complet, véritable bible du routard. Et Chiang Mai est gâtée avec une page dédiée, en français s’il-vous-plaît !

In fine, le classement 2018 dont nous vous avons parlé dans cet article, à savoir Le meilleur de l’Asie : nos 10 destinations incontournables (c’est Lonely Planet qui parle).

Ceci dit, et la remarque est valable pour les conseils prodigués par Chiang Mai Deci-Delà, indépendamment de la valeur de ces derniers, ne manquez jamais de mettre de côté votre guide et de vous laisser bercer par la grâce de l’Inattendu !

On vous donne rendez-vous l’année prochaine. Qui sait quel autre classement ravira la Rose du Nord d’ici là…

12GoAsia - Chiang Mai


Photo à la Une : © Facebook. Crédit : Dararath Kikseiko Tawinno et source : ChiangMai Photo Club.
Mise à jour le 29.10.2018

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s