Archives de Catégorie: Infos pratiques

Loy Kratong / Yi Peng Festival 2017 à Chiang Mai – LE PROGRAMME

MISE A JOUR : pour le programme 2018 du Festival Yi Peng/Loy Kratong, cliquez ici.

Cette année 2017 à Chiang Mai, le Loy Kratong sera célébré vendredi 3 novembre. Les festivités auront lieu du 2 au 4 novembre. Les kratongs déposés sur la rivière Ping et les lanternes célestes lâchées au vent illumineront la Rose du Nord qui scintillera de mille feux.

LoyKratong2017PhotoKratongCompass

Facebook (Compass)

AU PROGRAMME – Jeudi 02.11
18h30 : Danse traditionnelle par 300 danseuses du Lanna (place des Trois Rois)
19h : Cérémonie officielle d’ouverture (musée Lanna Folklife)
19h à 21h : Spectacles folkloriques lanna (aux 4 coins de la cité historique, « le carré », et Tha Pae)

 

Vendredi  03.11
18h : Cérémonie du lâcher de lanternes au Wat Pan Tao. A NE PAS MANQUER !
19h à 21h : Spectacles folkloriques lanna (aux quatre coins de la cité historique, « le carré »)
19h à 22h : Dépôt officiel des kratongs le long de la rivière Ping

Samedi 04.11
19h à 23h Grande parade des kratongs (de la Porte Tha Phae au bâtiment municipal)
19h30 Feux d’artifice en l’honneur de Sa Majesté le Roi Rama X (pont Nawarat) + 21h30

Durant tout le festival
Fête à l’Ancient House, au bord de la rivière Ping, et sur la place des Trois Rois avec, entre autres, l’élection de Miss et Mister Yi Peng, sans oublier la porte Tha Pae.
Rituels bouddhistes (avec adoration) dans de nombreux temples, notamment au Wat Lok Molee (de 16h à 20h), au Wat Jed Lin (de 16h à 20h aussi) et au Wat Upakut (Chang Mai Buddhists’ Society, de 10h à 23h).

Ambiance féérique dans toute la ville !

Attention! Ne confondez pas le Festival du Loy Kratong, gratuit, avec les cérémonies payantes de lâchers géants de lanternes organisées par des entités privées, notamment une secte bouddhiste à Mae Jo, au nord de la ville (sold out).

Par ailleurs, les lâchers de lanternes pourront avoir lieu en ville vendredi et samedi, de 19h à 1h du matin.


A NE PAS MANQUER :


LoyKratongPhotoKKDayShutterstockIndépendant de la féérie présente en ville, vous pouvez bien sûr aussi envisager de participer à un des 8 lâchers géants de lanternes célestes. Ou encore profiter de la fête pour faire un bon repas auprès des restaurants qui organisent une soirée Loy Kratong.

Loy Kratong 2017 Google Maps.jpg

Mais de notre point de vue, la plus belle des Fêtes de la Lumière se déroule au coeur-même de la ville, cette année entre le pont Nawarat (4) et le parc du monument Phra Chao Kawila Monument (6) avec, au centre, le fameux Iron Bridge (ou Pont de Fer, no 5). C’est là que les kratongs sont déposés sur la rivière Ping (officiellement vendredi de 19h à 22h) et que les lanternes célestes sont lancées (officiellement vendredi et samedi, de 19h à 1h du matin). On vous invite par conséquent à y déambuler (vous ne serez de loin pas seul), sans omettre de vous rendre au Wat Upakhut, soit le temple de la Société Bouddhiste à côté de la Maison du Gouverneur, où des cérémonies se déroulent.

Cette année, pour profiter des festivités, deux autres endroits doivent impérativement figurer à votre programme : la place des Trois Rois (1), magnifiquement décorées. Et l’Ancient House (2), au bord de la rivière Ping.

La place des Trois Rois (1) tout d’abord, avec le Musée Lanna Folklife qui lui fait face. S’y déroulera jeudi une danse traditionnelle du Lanna réunissant pas moins de 300 danseuses. Suivra la cérémonie d’ouverture avec, là auss, un show folklorique. Profitez des divers stands où des ateliers gratuits sont organisés : création de votre kratong et d’un sapao (un bâteau), entre autres ateliers.

Quant à l’Ancient House (2), ce sera là que vous vous imprégnerez le mieux de la riche culture du Lanna. Le bâtiment vient d’ailleurs d’être restauré. De nombreuses animations avec un marché de style traditionnel (kad mua) vous accueilleront.

A ces deux endroits immanquables, vous ajouterez la porte Tae Phae (3), épicentre du tourisme chiangmaien, où auront lieu là aussi les spectacles folkloriques que nous apprécions tant (de même que dans les 4 coins de la cité historique).

Mais le Loy Kratong, qui s’inscrit dans un contexte religieux, est aussi l’occasion de visiter les temples bouddhistes, superbement décorés pour l’occasion. Le temple immanquable est bien entendu le Wat Phan Tao (7), où a lieu un très joli lâcher de lanternes célestes effectué par de jeunes moinillons vendredi à 18h (on peut regretter la présence trop nombreuse des photographes mais qui n’est pas photographe de nos jours 😏). D’autres temples où des cérémonies se déroulent : le Wat Lok Moli (8) et Wat Chedlin (9), de même que le Wat Inthakin, sur la place des Trois Rois (1).


En conclusion, on vous recommande de vous plonger dans la culture du Lanna. Comment ? En participant à un atelier-découverte. Il a lieu en journée (tous les détails sur l’affiche ci-dessous). Vous en apprendrez plus sur la Fête des Lumières célébrée à Chiang Mai, vous composerez non seulement votre kratong (à déposer ensuite sur un cours d’eau) mais aussi votre chandelle (prang prateep). Et vous repartirez avec un snack local. Non sans avoir eu le plaisir de découvrir un bijou architectural, la Lanna Rice Barn, sise dans le berceau originel de la ville de Chiang, au Wiang Khum Kam, une cité abandonnée par le roi en raison de nombreuses inondations; il se déplaça dans ce qui est actuellement la cité historique (« le carré » que tout le monde appelle erronément « la vieille ville »). Cette activité coûte THB 900.-, se déroule les 2, 3 et 4 novembre. Et nous vous la recommandons chaudement. Evénement Facebook.

RiceBarn.jpg


Voilà. Vous savez maintenant où il faut être pour profiter pleinement du festival Yi Peng/Loy Kratong ici à Chiang Mai. Peut-être serez vous en chemin ou avez-vous l’intention de célébrer cette fête ailleurs. A Lamphun ou Lampang, et même au sud de la Chine, dans la préfecture du Xishuangbanna, pourquoi pas.

 

Joyeux Yi Peng/Loy Kratong à vous toutes et tous !

Loy Kratong - Programme 2017.jpg

 

Publicités

Inondations en Thaïlande : Facebook a enclenché sa page de crise

Comme chaque année en pareille période, les inondations viennent clore la saison des pluies ! Averses abondantes, tempêtes et mauvaise gestion des cours d’eau se conjuguent pour faire déborder fleuves et rivières. La situation est souvent critique au nord et s’aggrave à mesure que l’on descend vers le sud du royaume (l’eau des cours d’eau se déversant dans le golfe de Thaïlande). Nous n’en sommes heureusement pas à la situation de 2011, catastrophique, qui avait vu Bangkok inondée, faisant des centaines de mort. Néanmoins, les avaries des dernières semaines ont déjà causé leur premières victimes humaines, sans parler des dégâts matériels.

Les autorités sont en alertes (le sud s’attend d’ailleurs à une tempête tropicale pour le 2 novembre). C’est dans ce contexte que Facebook a enclenché sa page de crise. Ainsi, toutes les personnes habitant les zones potentiellement touchées peuvent se signaler en sécurité, ce qui permet de rassurer leur proches (ou au contraire en danger). Celles et ceux pouvant apporter de l’aide (ou qui en ont besoin) peuvent l’indiquer sur la page en question.

FACEBOOK Crisis Response – The Flooding in Central & Northern Thailand

Inondations201710Montage1.jpeg

Facebook/Citylife Chiang Mai

Relevons tout de même que les inondations sont plutôt localisées; il n’y a donc pas lieu de se faire trop de souci. Pour l’heure, les touristes sont peu touchés par cette situation. Aucun incident majeur n’est encore signalé. Mais la situation peut brusquement se dégrader. Du jour au lendemain, l’eau qui déborde d’une rivière peut causer d’importants dégâts, comme ici dans la région de Chom Thong (vidéo เชียงใหม่ นิวส์ Chiang Mai News):

A Chiang Mai, les voyageurs adorent effectuer des treks dans la jungle, se baignant dans les nombreuses cascades de la région. Mais durant la saison des pluies, la prudence est de rigueur. Faites confiance à votre guide local et respectez ses consignes. Jugez-en par vous-même avec le spectacle que donne à voir cette cascade-ci (toujours à Chom Thong) :

 

Sur les 77 provinces que compte le pays, déjà 22 sont touchées par des inondations plus ou moins graves. Une situation qui perdure encore dans 17 provinces. On ne peut que vous rappeler de suivre les consignes des autorités locales, habituées au phénomène (mais bien malheureusement, souvent impuissantes pour le contrer). Quant aux habitants, ils ne se départiront point de leur sourire, tout tristes soient-il, un sourire qui ne peut qu’illuminer votre quotidien.

 

 


Pour aller plus loin

Kan Air est morte ! Bienvenue Wisdom Airways

Morte le 21 avril 2017 (date de son grounding), telle le Phénix, la petite compagnie aérienne Kan Air, installée à Chiang Mai, renaît de ses cendres sous la forme d’une nouvelle compagnie, Wisdom Airways.

WisdomAirwaysPhoto2(Citylife)

Crédit photographique : Chiang Mai Citylife

Kan Air nous était sympathique ici au nord, ayant repris diverses lignes aériennes assumées précédemment par Nok Air. Celles et ceux qui ont supporté les 762 virages de la route Chiang Mai-Pai étaient soulagés de savoir qu’ils pouvaient revenir dans la Rose du Nord en moins de 20 minutes par avion ! La compagnie voyait grand : elle avait ouvert des lignes vers Hua Hin et U-Tapao (Pattaya), offrant de nouvelles destinations balnéaires directes depuis Chiang Mai. Cela n’aura hélas pas suffi à son équilibre financier, attaquée qu’elle a été tant par Air Asia (route Chiang Mai-Pattaya) que par Bangkok Airways (Chiang Mai-Mae Hong Son), sans parler de la rude concurrence entre les compagnies nationales sur la liaison Chiang Mai-Bangkok.

Dès le 01.12.2017, 4 nouvelles routes de Chiang Mai vers

  • Mae Hong Son (MAS),
  • Pai (PAI)
  • Nan (NAN)
  • Chiang Rai (CEI)
Le fondateur et dirigeant, M. Picharn Kwangchuchai, affirme n’avoir aucun lien direct avec la défunte Kan Air. Il n’empêche, les liaisons aériennes opérées sont identiques (à l’exception d’une nouvelle ligne, prometteuse) et une partie du personnel de Kan Air a été engagé pour servir la clientèle de cette nouvelle compagnie.
Ainsi, dès le 1er décembre de cette année, vous pourrez à nouveau voler de Chiang Mai vers les destinations suivantes : Mae Hong Son (5 vols quotidiens), et 3 vols quotidiens vers Pai, Nan et… Chiang Rai ! Cette dernière liaison est une surprise, aucune compagnie n’opérant sur cette ligne depuis plusieurs années maintenant. Wisdom loue deux Cessna Grand Caravan 208 (12 places) pour assurer ces quatre liaisons. Elle prévoit d’acquérir un appareil supplémentaire en 2018 pour augmenter son offre. Le prix annoncé, par exemple de Chiang Mai à Pai, est de THB 1’590.- l’aller simple.
Ceci dit, il lui faudra rapidement améliorer son service à la clientèle si elle compte séduire les touristes étrangers. A l’heure où nous écrivons, son site web n’est disponible qu’en langue thaïlandaise (sans même mentionner de numéro de téléphone) et aucune page Facebook n’a encore été ouverte. Qui plus est, impossible de connaître les horaires, le système de réservation se contentant d’enregistrer votre demande.
On souhaite néanmoins le plus bel avenir à cette nouvelle-venue installée dans la Rose du Nord.
WisdomAirwaysMontage4.jpeg

Crédits photographiques : CM108.com/Wisdom Airways

Le Loy Kratong de Chiang Mai est-il payant, oui ou non ?

Répondons d’emblée, en le martelant : NON, la Fête des Lumières de Chiang Mai, le fameux Loy Kratong, probablement le plus beau festival thaïlandais, est GRATUITE. Vous n’aurez rien à débourser pour assister aux nombreuses manifestations qui s’y déroulent. Que ce soit le dépôt des kratongs – frêles embarcations végétales, parfois décorées de manière somptueuse, la grande parade des lanternes du Yi Peng ou celle des kratongs, hautes en couleur, les divers spectacles folkloriques, les cérémonies religieuses dans les temples, le feu d’artifice ou encore les nombreux lâchers de lanternes célestes qui illumineront le ciel de Chiang Mai. C’est là un programme qui magnifie votre séjour dans la Rose du Nord.

Mais alors, pourquoi y a-t-il un prix de vente affiché ?

Cela peut paraître paradoxal pour un festival gratuit, organisé par les autorités. En fait, si le festival en lui-même est gratuit, des organisateurs privés en profite pour proposer des activités payantes autour du Loy Kratong. C’est notamment le cas des restaurateurs qui organisent une soirée à thème, avec un menu spécial, un lâcher de lanterne céleste, le dépôt d’un kratong sur la rivière – parfois un atelier pour apprendre à les confectionner, voire un spectacle folklorique avec quelques danses du Lanna, du nom de l’ancien royaume de Thaïlande au riche passé culturel.

Et quid du lâcher géant de lanternes célestes ?

C’est là que le bât blesse ! La Fête des Lumières est très populaire en tant que telle. Ici à Chiang Mai, elle se confond avec une autre fête, le Yi Peng. Et c’est dans le cadre du Yi Peng que les lanternes célestes sont lâchées dans le ciel, ce qui donne lieu à un spectacle féérique il est vrai. Or, une organisation religieuse s’est récemment emparée de l’événement – le lâcher de lanternes célestes – et l’a transformé en un événement ma foi des plus spectaculaires et photogénique. On vous en reparle tantôt mais on tient à vous rassurer : il est bien inutile de se rendre à Mae Joe, lieu du rassemblement en question – facturé au prix fort – afin de profiter de la magie du Loy Kratong !

Le cœur de la fête se situe au pont Nawarat, qui enjambe la rivière Ping. C’est là que les familles thaïlandaises se rendent afin d’y déposer leur kratong. Et depuis là, il vous suffira de lever les yeux au ciel, un ciel illuminé par des milliers de lanternes célestes, la vôtre peut-être aussi 😉

Il faut encore savoir qu’il y a bien évidemment d’autres villes et villages alentours qui organisent le Loy Kratong. C’est par exemple le cas de Lamphun ou Doi Saket. Et certains prestataires ont créé des packages avec transport, repas, kratong et lanterne, le tout accompagné par un guide. C’est là prestation payante, obvie. Mais rien ne vous empêche d’y aller par vos propres moyens et là aussi la fête en tant que telle est gratuite !

Voilà, nous espérons qu’arrivé à la fin de cet article les choses seront claires en matière de prix : le Loy Kratong de Chiang Mai est bel et bien GRATUIT 😏 Bonne Fête à vous !

Crédit photographique (image à la une) : Flickr – John Shedrick

La Fête des Lumières 2017 à Chiang Mai, c’est quand ?

Quelle est la plus belle fête ici en Thaïlande ?

Deux fêtes se disputent le titre : la Fête des Lumières (ลอยกระทง, Loy Kratong en thaïlandais, que les anglo-saxons orthographient Loy Krathong) et le Nouvel An siamois, très arrosé d’eau (สงกรานต์, Songkran en langue thaïlandaise). Nous ne saurions trancher en faveur de l’une ou l’autre mais à Chiang Mai la ville se pare de ses plus beaux atours à l’occasion du Loy Kratong. L’ambiance y est féérique. Y contribuent les nombreuses manifestations organisées à cette occasion, souvent à caractère religieux. Il faut voir briller les yeux des Thaïlandais qui viennent en famille déposer leur radeau richement décoré – le kratong – sur la rivière Ping – loy signifiant flotter. Et la magie opère lorsque l’on lève les yeux au ciel et admire les milliers de lanternes lâchées la nuit durant. C’est la particularité du Loy Kratong de Chiang Mai.

Mais quand donc cette fête a-t-elle lieu ?
On sait qu’elle tombe généralement au mois de novembre. Précisément lors de la pleine lune du 12e mois du calendrier lunaire traditionnel thaïlandais.

Avant de vous dévoiler la date précise selon le calendrier grégorien qui vous est plus familier, sachez que les origines de cette célébration remontent à l’Inde brahmanique, dérivant de la fête hindoue de Divālī, la déesse du Gange. Les Thaïlandais l’ont adaptée par une tradition qui a débuté à Sukhothai au XIVe siècle et s’est répandue dans tout le royaume.

LoyKratongPhotoTAT

Crédit photographique : TAT

Cette année 2017 (ou 2560 selon le calendrier bouddhiste siamois), la pleine lune du 12e mois du calendrier lunaire traditionnel thaïlandais aura lieu dans la nuit du vendredi 3 novembre. Les festivités officielles se dérouleront ainsi du jeudi 2 au dimanche 5 novembre. Un week-end très festif donc que le premier week-end du mois de novembre ici à Chiang Mai. Ne manquez donc cette date pour rien au monde; vous en garderez un souvenir impérissable. L’on vous égrènera tous les détails ces prochaines semaines. Mais si les jours de votre séjour à Chiang Mai sont comptés, choisissez alors impérativement d’y venir les vendredi 3 et samedi 4 novembre.

Alors que l’origine de cette fête est clairement hindoue, ce n’est que récemment que les fameuses lanternes célestes font partie intégrantes du Loy Kratong ici à Chiang Mai. Celles-ci découlent du Yi Peng, fête originaire de Chine (mais avec de lointaines origines indiennes tout de même). Or, ces deux célébrations se sont peu à peu confondues de sorte qu’il est impossible aujourd’hui d’en faire la distinction. Retenez donc que les deux activités principales du Loy Kratong ici au nord sont le lâcher de petits radeaux sur l’eau et le lâcher de lanternes célestes dans le ciel. À cela s’ajoutent des feux d’artifice et des concours de beauté. Cet aspect festif avait été absent l’année dernière en raison du deuil qui a suivi la disparition de feu Sa Majesté Bhumibol le Grand (Rama IX), le précédent (et très vénéré) roi de Thaïlande. La période de deuil se termine cette année le 29 octobre, après la crémation du roi fixée au 26 octobre, déclaré jour férié en Thaïlande.

Dernière précision, que nous développerons ultérieurement : le lâcher gigantesque de lanternes célestes, qui donne lieu à de magnifiques photos, se déroulera lui aussi le 3 novembre cette année 2017. Il a lieu au nord de la ville, à Mae Joe. C’est un événement privé organisé par une secte bouddhiste, le Dhammakaya. Et c’est une somme de plus de THB 5’000.- que vous devrez débourser pour y participer (une participation que nous déconseillons).

Agendez donc votre venue dans la Rose du Nord au début du mois de novembre qui approche à grands pas…

LoyKratongPhotoKKDayShutterstock

Crédit photographique : KKDay.com/Shutterstock

 

Derniers articles »