Revenu par habitant : piètre performance économique de la Thaïlande ces 50 dernières années

La plateforme thaïlandaise Agenda, compulsant entre autres des données de la Banque mondiale, nous livre une intéressante analyse en matière économique. On vous la dévoile aujourd’hui.

Publicités

En comparaison régionale, la Thaïlande est un piètre élève en matière d’augmentation du revenu moyen par habitant ces cinquante dernières années ! Il y a certes des gens très riches au Pays du Sourire mais en moyenne, le royaume n’a pas décollé comparé à plusieurs de ses concurrents asiatiques !

De là à conclure que les régimes militaires successifs expliquent cette contre-performance, il n’y a qu’un (petit) pas à franchir pour le croire.

Que nous dit cette analyse ?

Intéressant graphique démontrant la trop faible augmentation du revenu moyen thaïlandais par habitant ces 50 dernières années en comparaison régionale © Facebook – Agenda

La Thaïlande, victime du piège du revenu intermédiaire

En compulsant des données de la Banque mondiale, la plateforme Agenda compare le revenu par habitant thaïlandais à celui d’autres pays asiatiques au cours des cinquante dernières années. Le constat est limpide : la Thaïlande n’a jamais quitté les pays à revenu intermédiaire, victime qu’elle est du « piège du revenu intermédiaire », soit les pays ayant connu une croissance rapide et remarquable sans jamais réussir à quitter le groupe des pays à revenu intermédiaire pour rejoindre celui des pays à revenu élevé. Ainsi, stagnent pour l’heure dans cette catégorie des pays tels que la Chine, la Malaisie et donc… la Thaïlande.

Alors que d’autres pays asiatiques font dorénavant partie du groupe des pays à revenu élevé : le Japon, Singapour, Taïwan, la Corée du Sud, ou encore Hong Kong par exemple.

Depuis quand la Thaïlande est-elle « restée coincée » ?

Entre 1960 et 1997, le revenu par habitant des Thaïlandais a été multiplié par plus de 30 en un peu moins de 40 ans, passant d’environ US$ 100 en 1960 à US$ 3’042 en 1997. Mais la crise économique de 1997 a tout changé; depuis lors, le pays s’est grippé. Ainsi, en 2019, le revenu moyen par habitant n’était que de THB 219’325 bahts par an. Ce qui place la Thaïlande dans la catégorie des pays à revenu intermédiaire. Le graphique ci-dessus démontre clairement que la Chine et la Malaisie s’en tirent bien mieux, approchant le niveau de revenu moyen supérieur.

La Banque mondiale divise les pays selon leur revenu en quatre groupes :

Groupe 1 – Faible revenu : population avec un revenu moyen par habitant de 31’267 bahts ou moins.
Groupe 2 – Revenu intermédiaire : population avec un revenu moyen par habitant compris entre 31’267 et 122’159 bahts.
Groupe 3 – Revenu moyen à supérieur : population avait un revenu moyen par habitant compris entre 122 159 et 378 557 bahts
Groupe 4 – Revenu élevé : population avec un revenu moyen par habitant de plus de 378’557 bahts.

La Thaïlande a défini une stratégie nationale sur 20 ans (2018-2037) afin d’atteindre le seuil des pays développés avec comme slogan « La Thaïlande est stable, prospère et durable, visant à devenir un pays développé. En appliquant la philosophie d’une économie de suffisance » (un concept cher au précédent roi, Bhumibol le Grand).

Le premier objectif est de faire de la Thaïlande un pays développé en 20 ans, rejoignant ainsi les pays à revenu élevé. Avec comme but un revenu supérieur à US$ 15’000 par personne et par an. Concrètement, cela signifie que l’économie thaïlandaise doit croître de plus de 5 % en continu sur 20 ans.

Le problème pour la Thaïlande, comme tous les autres pays du monde, est que la pandémie sanitaire du Covid-19 est venu chambouler tout cela, précédée par une crise économique mondiale.

De quoi sera fait l’avenir immédiat ? En janvier 2020, le Service économique régional de l’ambassade de France à Singapour a dressé une situation macroéconomique des pays d’Asie du Sud-Est. Hélas, c’est là une analyse qui tombe à l’eau ou presque, la crise du Covid-19 ayant chamboulé toutes les données économiques !

On vous a déjà parlé de l’impact de la chute du tourisme qu’induit la pandémie sanitaire mondiale alors qu’en Thaïlande, celui-ci représente près de 20 % du PIB.

La situation économique du royaume n’est pas au beau fixe; la crise de la dette des ménages causera d’énormes dégâts ces mois prochains. C’est ce que nous rappelle le site Les Crises dans cet intéressant article.

Si la situation économique de la Thaïlande vous intéresse vraiment, on vous invite à lire le mémoire de Chantal Nadeau Filteau qui vous permettra alors de mieux comprendre ce pays; il est intitulé Pauvreté et disparités en Thaïlande : le cas de la région du Nord-Est.

Une situation au final qui ne plaide pas en faveur des autorités qui, en grande majorité, ont été militaires ces cinquante dernières années. Pas de médaille pour elles donc 🎖

#Thaïlande #RevenuParHabitant #SituationÉconomique #économie #SudEstAsiatique #AsieSudEst #BanqueMondiale #pauvreté


Source éditoriale : Agenda
Source de l’image à la une © Pixabay
Article composé le 18.12.2020 et modifié le 20.12.2020

Un commentaire

Laisser un commentaire