Archives des étiquettes : Rajapruek

Songkran. Le parc Royal Flora en mode traditionnel

Vous savez qu’on apprécie le parc royal Rajapruek, appelé également Royal Flora, à l’extérieur de Chiang Mai. Nous en avons déjà consacré un article : le Royal Flora en fête. Et rebelote en cette période de Songkran, le Nouvel An thaïlandais, où le parfum du Lanna flottera dans le parc du 1er au 30 avril 2018, de 8h à 18h.

Un récent sondage démontre que les Thaïlandais sont attachés à leur tradition. 85% d’entre eux pensent qu’il faut porter des vêtements traditionnels durant Songkran. Et les costumes traditionnels se vendent bien cette année. L’office du tourisme de la ville a organisé un concours sur ce thème et Major Cineplex offre par ailleurs l’entrée à ses cinémas dans tout le royaume à ceux qui seront habillés de la sorte ! On habille même les nouveaux-nés ainsi ! L’événement dont nous vous faisons part, qui dure 1 mois ici à Chiang Mai, vous donne l’occasion de visiter cette belle attraction – le parc royal Rajapruek donc – en habits traditionnels thaïlandais et ainsi faire de magnifiques photos-souvenirs (le service de location d’habits se trouve à l’Ayuttaya Garden au sein du parc, location à THB 150.-). Admirez donc le charme des orchidées du nord thaïlandais et visitez le pavillon royal tels des autochtones du passé.

RoyalFloraThaiTraditionalVisitCover1Montage

© Facebook – อุทยานหลวงราชพฤกษ์ + Mildalle

Durant le Songkran à proprement parler, c’est-à-dire le Nouvel An thaïlandais du 12 au 16 avril 2018, des animations spéciales sont au programme : vous verrez là ce que sont l’ablution purificatrice des statues du Bouddha et le versement d’eau sur les personnes accompagné des voeux de « Bonne Année » à la mode du Lanna, du nom de l’ancien royaume du Nord 💦


On vous invite à en savoir plus sur ce parc en cliquant ici. Ce qui vous permettra également de connaître les attractions alentour.

Le Parc Royal Rajapruek (อุทยานหลวงราชพฤกษ์) sur Facebook, sur le web et son emplacement.

Mise à jour le 17.04.2018

EnregistrerEnregistrer

Publicités

Le Royal Flora en fête

Nous ne saurions que trop vous recommander de mettre au programme la visite du parc royal Rajapruek (อุทยานหลวงราชพฤกษ์), à 12 km au sud-ouest de la ville de Chiang Mai (comptez 30 minutes pour l’atteindre). C’est une bouffée d’air frais bienvenue dans un splendide écrin de verdure. Avec plusieurs attractions alentour.

Ce parc de 80 hectares (c’est grand, très grand) vaut à lui seul le déplacement ! Il a été créé à l’occasion d’une exposition horticole internationale organisée en 2006 en l’honneur du précédent roi, feu Bhumibol le Grand.  Une exposition qui avait drainé près de 4 millions de visiteurs et que nous avons eu la joie et le plaisir de visiter en son temps. De nombreux pays y avaient alors érigé leur pavillons qui rivalisaient de beauté (florale), au rang desquels les pays reconnus pour leur art horticole comme le Japon, la Chine ou encore les Pays-Bas. Supervisée par le centre royal de recherche agricole de Mae Hia – celui-ci y continue ses recherches – il en reste donc un immense parc public qui se visite. Les deux attractions majeures sont la serre aux orchidées et le pavillon royal Ho Kham, splendide. Le parc royal Rajapruek est également appelé Royal Flora, du nom de l’exposition annuelle qui y est organisée. FloraFestival2017LogoFBRajapruek (ou Ratchaphruek, ต้นดอกราชพฤกษ์ en thaïlandais) correspond à l’arbre cassia fistula dont les noms communs sont le cassier, le faux séné ou encore le faux caroubier. Il produit de magnifiques fleurs jaunes; ce qui explique son autre nom populaire, la douche d’or. Sa fleur est de facto la fleur nationale de la Thaïlande. Et la couleur jaune correspond à la couleur du lundi en Thaïlande, jour-anniversaire du défunt roi Bhumibol.


FloraFestival2017CoverBEDO

Un parc en fête en cette fin janvier 2018

Si l’on vous parle aujourd’hui de ce parc, c’est qu’il vaut la peine de le visiter entre le jeudi 25 et le samedi 27 janvier 2018, période durant laquelle il sera particulièrement en fête :

  • Jeudi 25 janvier, de 9h30 à 16h : des ateliers vous en apprendront plus sur les qualité et les vertus des plantes, des herbes et autres essences de la région. Des produits utilisés dans la pharmacopée locale, notamment pour les massages, ô combien bienfaisants, utilisant des compresses chaudes aux herbes.
  • Du jeudi 25 au samedi 27 janvier, de 8h à 16h : le festival BEDO vous permettra de découvrir les produits agricoles de la région du Nord, des produits exclusivement biologiques. BEDO est l’acronyme du terme anglais de « Biodiversity-based Economy Development Office ». En clair, une économie biologique durable basée sur la biodiversité (site web et page Facebook). Au programme de ces trois jours : de nombreuses animations de sensibilisation à ce concept et des mini-concerts d’artistes locaux.
  • Du vendredi 26 au samedi 27 janvier, de 17h à 21h : Street Food FestivalFloraFestival2017CoverStreetFoodFestival  (événement Facebook). Ce sera la fête de la nourriture typique du nord de la Thaïlande avec des stands alimentaires et des food trucks. Deux soirées animées avec un impressionnant spectacle de feu et des mini-concerts d’artistes plus réputés, notamment des participants à l’émission TV Thailand Got Talent #5 (concept britannique repris en France sous le nom de La France a un incroyable talent).
  • Le samedi 27 janvier, de 9h à 17h : marché de fruits et légumes provenant des montagnes alentour; ce sont principalement les membres des minorités ethniques qui seront là. Faites-leur donc bon accueil.
  • Et enfin le dimanche 28 janvier, de 17h à 19h : spectacle musical de musique populaire nord-thaïlandaise (il devrait y avoir des danses traditionnelles).

Flora Festival 2017

Le parc Rajapruek organise chaque année le Flora Festival durant la « saison froide » ici au nord de la Thaïlande (une fraîcheur toute relative). Ce festival, qui a débuté le 1er novembre 2017, se terminera le 28 février 2018. En plus de la splendide serre aux orchidées, qui vous permettra d’admirer de magnifiques specimens, ce sont des dizaines d’autres fleurs qui arc-en-ciéliseront votre visite. Jetez donc un oeil sur cet album-photo. Une explosion florale qui émerveillera votre regard. Un regard que vous ne manquerez pas de porter sur le somptueux Pavillon Royal Ho Kham.

Ouvert tous les jours de 8h à 18h (vendredi, samedi et dimanche, fermeture à 19h30).

En y allant ces jours (fin janvier 2018), vous devriez y voir de nombreux étudiant(e)s récemment diplômé(e)s de la CMU – l’Université de Chiang Mai – qui se font photographier là – ou qui se prennent en selfie, profitant de la richesse chromatique des champs de fleurs.

FloraFestival2017PhotoCongratulations


Attractions alentour

Le Royal Flora se trouve sur le chemin de la fameuse boucle de Samoeng, un road trip dont on vous parlera un jour. En y allant, ne manquez pas les attractions alentour, notamment :

  • Le Wat Intharawat (ou Wat Ton Kwen), l’un des plus beaux temples bouddhistes de la région, témoin inestimable de la splendeur de l’architecture du Lanna. S’y déroule régulièrement des événements haut en couleur. C’est ici.
  • Le Wat Doi Kham, connu pour avoir fait gagner des joueurs à la loterie nationale. Il est souvent très animé, les pratiquants bouddhistes venant y déposer des milliers de fleurs. Difficile de ne pas le voir avec son grand Bouddha blanc érigée sur la colline d’où la vue sur le parc Rajapruek, sur toute la vallée et plus loin encore est magnifique. C’est .
  • Le Brandnew Field Good. C’est l’adresse du moment où tout le monde se presse. Un café-restaurant en pleines rizières financé par une star thaïlandaise. La vue sur les montagnes y est belle (mais le service déplorable lors de notre premier passage). On vous en reparlera sans doute. Quoiqu’il en soit, l’endroit vous emballera.
  • Si vous vous arrêterez à l’adresse précédente, vous ne manquerez alors pas de grimper sur la colline où vous attend le Phrathat Ban Pong (พระธาตุบ้านปง). Ce n’est pas un temple à proprement parler – le temple se trouve aux pieds de la colline – mais un site tout de blanc, encore en construction, qui protège un chedi vieux de 600 ans. Beaucoup d’hommes d’affaires viennent ici y faire des offrandes afin que leur commerce soit florissant. Vous ne regretterez pas l’ascension, croyez-nous.
  • La Royal Project Kitchen vous permettra de vous restaurer. C’est un restaurant de qualité utilisant principalement les produits issus de la Fondation du Projet Royal, des produits bio (est-il promis). Il se trouve ici.
  • Sans parler de ce qui est le zoo le plus moderne de la région, le Night Safari, juste à côté (mais alors votre programme risque d’être un brin trop chargé).

Puisque nous parlons de fleurs, concluons en vous révélant la date de la prochaine Fête des Fleurs de Chiang Mai, un rendez-vous incontournable que vous offre la Rose du Nord : ce sera donc du vendredi 2 au dimanche 4 février 2018.


Données pratiques

Le Royal Flora, ouvert tous les jours de 8h à 18h (vendredi, samedi et dimanche, fermeture à 19h30) :

  • sur Facebook (c’est là leur page de référence où vous trouverez les dernières informations à jour, malheureusement en langue thaïlandaise seulement pour l’écrasante majorité des publications)
  • sur le web (hélas, leur site en langue anglaise ne semble plus être mis à jour)
  • et en réalité, à savoir son emplacement.
FloraFestival2017PhotoWeLoveToGo

© Facebook – WeLoveToGo

Source photographique de l’image à la Une : Facebook.

EnregistrerEnregistrer

Commémoration de l’Anniversaire du Roi Bhumibol Adulyadej

On vous invite à prendre connaissance de la mise à jour de cet article avec la
commémoration de l’Anniversaire du Roi Bhumibol le 5 décembre 2018

Aujourd’hui 5 décembre 2017, c’est jour férié dans toute la Thaïlande. Ce jour correspond à la date de naissance du défunt roi Bhumibol le Grand, un jour férié maintenu malgré la disparition de ce roi bien-aimé. Le Premier ministre de la junte au pouvoir, le général Prayut Chan-o-cha, a d’ailleurs invité tous les Thaïlandais à lui rendre hommage.

S’agissant d’un jour chômé, il faut compter avec les fermetures habituelles (tous les bureaux étatiques, certains musées, les banques et assurances – mais pas les centres commerciaux, etc.). La vente d’alcool n’est pas prohibé.

AnniversaireBhumibol2017CoverA Chiang Mai, la commémoration officielle aura lieu ce soir dès 18h au Pavillon Royal du parc royal Rajapruek (ou Royal Flora, au sud-ouest de la ville). A 18h30 se produira un orchestre symphonique, le Sound Post Chamber Orchestra. Et à 19h09, les habitants allumeront une chandelle entamant des chants traditionnels du Lanna. Ces cérémonies aux chandelles sont toujours très émouvantes. Si vous désirez vivre un événement unique lors de votre passage à Chiang Mai, on vous recommande vivement d’y aller. Il est demandé de vous habiller de « manière appropriée » (sans que le noir soit de rigueur).

Cet événement attirera beaucoup de monde mais sans doute pas autant nombreux que celui de l’immense manifestation de l’année dernière au même endroit, où l’émotion était à son comble 😔


Le roi étant considéré comme le Père de la Nation, c’est aussi la Fête des Pères en Thaïlande (bien que certaines  informations contradictoires circulent à ce sujet). L’avenir nous dira si les pères thaïlandais continueront à être fêtés ce 5 décembre – ce qui est fort probable tant le Bhumibol est aimé de son peuple – ou alors si la date d’anniversaire du roi actuel, son fils Rama X, sera choisie, soit le 28 juillet. Toujours est-il que Google célèbre cette Fête des Pères à sa manière, avec un sympathique doodle 😄

AnniversaireBhumibol2017Doodle.gif

JournéeMondialeDesSolsSignalons encore que ce 5 décembre correspond à la Journée mondiale des sols dont le thème cette année est « Prendre soin de la planète commence par les sols ». Une problématique qui était chère au défunt roi, lui qui a tant oeuvré pour instaurer une économie d’autosuffisance respectant et la nature et ses habitants (les membres des minorités ethniques, nombreuses ici au nord, lui en sont encore fort reconnaissants). Un article du journal L’Express nous le rappelle.


AnniversaireBhumibol2017Bhumibol2

© Facebook

Nous reproduisons ci-dessous le communiqué officiel de l’Office du Tourisme de Thaïlande (TAT) quant à la commémoration de l’Anniversaire du Roi Bhumibol Adulyadej : « Le 5 décembre demeure un jour férié en Thaïlande en l’honneur de l’anniversaire de naissance du défunt Roi Bhumibol Adulyadej. A cette date la fête des Pères est également célébrée car le souverain était affectueusement considéré comme le « père de la nation ».
De son vivant, son anniversaire a toujours été une journée de fête nationale. Toutes les provinces du pays le célébraient à travers de belles festivités animées de feux d’artifice, de cérémonies aux chandelles ou encore de concerts de musique. Si les événements commémoratifs sont susceptibles d’être plus modérés dans les années à venir, il n’en reste pas moins que le 5 décembre restera un jour où les Thaïlandais continueront à rendre hommage à leur souverain bienaimé. À Bangkok, la tradition voulant que l’avenue Ratchadamnoen et les environs du Grand Palais soient somptueusement illuminés pour l’occasion sera perpétuée. Le Roi Bhumibol Adulyadej était un photographe et un marin passionné, mais également un musicien renommé. Saxophoniste et clarinettiste accompli, son penchant pour le jazz l’a amené à composer ses propres œuvres. Cet amour du défunt roi pour la musique a inspiré la série de concerts gratuits « Concert in the Park », qui se dérouleront au Lumphini Park à Bangkok.
Le souverain a accédé au trône et est devenu Rama IX, le neuvième roi de la dynastie Chakri, en 1946 alors qu’il n’avait que 18 ans. Afin de permettre au jeune monarque de compléter son éducation, le couronnement fut retardé jusqu’en 1950. Il épousa la reine Sirikit le 28 avril 1950 et son couronnement eut lieu une semaine plus tard, le 5 mai. Le roi Bhumibol et la reine Sirikit ont mis en place de nombreux projets royaux et œuvré pour améliorer la vie des populations rurales à travers la Thaïlande. La compassion du couple et la longévité de leur règne les ont conduits à être perçus affectueusement par de nombreux Thaïlandais comme le « père et la mère de la nation ». C’est pourquoi tout comme l’anniversaire du roi marque également la célébration de la fête des Pères, l’anniversaire de la reine, le 12 août, est considéré comme le jour de la fête des Mères. »

De son vivant, son anniversaire a toujours été une journée de fête nationale. Toutes les provinces du pays le célébraient à travers de belles festivités animées de feux d’artifice, de cérémonies aux chandelles ou encore de concerts de musique.

AnniversaireBhumibol2017Bhumibol3

Celles et ceux désirant en savoir plus sur feu le roi Bhumibol Adulyadej pourront commencer par lire la fiche que lui consacre Wikipedia. La Monarchie thaïlandaise est présente sur le web (c’est un site officiel, en anglais, quelque peu austère). Il y a également des pages Facebook panégyriques, à l’image de celles-ci : King Bhumibol The Great, Information Center for King Rama 9, Nous Nous aimons le roi Bhumibol Adulyadej – Rama IX (en thaïlandais) et Thai Royal Family News. Ou encore ce musée virtuel : 89 years of King Rama IX.

Le Roi Bhumidol et la famille royale de Thaïlande à Lausanne

Les férus de lecture plongeront avec délice dans l’ouvrage Le Roi Bhumidol et la famille royale de Thaïlande à Lausanne. Un livre qui révèle pour la première fois les souvenirs professionnels de Cléon C. Séraïdaris, précepteur particulier de Leurs Majestés les Rois Rama VIII et Rama IX durant leur études en Suisse, qui resta pendant vingt-six ans au service de la Famille Royale. C’est pour répondre au voeu de S.M. le Roi Bhumibol de faire connaître la carrière de son précepteur auprès de la Famille Royale en Suisse que le fils de ce dernier publie cet ouvrage, quinze ans après la disparition de son père. Par discrétion et loyauté, Cléon C. Séraïdaris n’avait pas révélé ces épisodes historiques, estimant être astreint à un devoir de réserve. Ces pages n’auraient donc jamais vu le jour sans la suggestion du Roi qui, lors d’une audience privée, encouragea l’auteur à éditer ce recueil (il en existe deux autres versions, en anglais et en langue thaïlandaise). Un témoignage unique, abondamment illustré de photographies et de documents issus des archives familiales de l’auteur, un point de vue intimiste et familial, une part de l’Histoire du Royaume de Thaïlande.


Vous pouvez revoir ci-dessous la gigantesque cérémonie d’hommage organisée l’année dernière au pont Bhumibol qui enjambe le Chao Phraya (Bhumibol Bridge) à Bangkok, quelques semaines après la disparition du roi bien-aimé.

 

 Crédit photographique de l’image à la une : © Facebook.