Archives des étiquettes : Huay Tueng Thao

Le King Kong des rizières

Huay Tueng Thao (อ่างเก็บน้ำห้วยตึงเฒ่า). C’est le nom d’une retenue d’eau aux pieds du Doi Suthep, située dans une zone militaire à Don Kaeo, dans le district de Mae Rim, à 14 km au nord de la ville de Chiang Mai. Ce lac n’a donc rien de naturel mais avec le Doi Suthep en toile de fond, le caractère bucolique de l’endroit le rend très populaire. Ainsi, pour échapper à la torpeur de la ville, ses habitants aiment à y passer d’agréables moments, notamment le dimanche après-midi où beaucoup pique-niquent. Les touristes ne s’y aventurent que rarement et c’est bien dommage car le site est l’endroit idéal pour se détendre et profiter du paysage. Les plus actifs pourront utiliser les pédalos et des kayaks ou bien encore pêcher. Et pourquoi ne pas profiter d’un massage thaïlandais ?C’est l’endroit rêvé pour faire du vélo ou encore du VTT (location sur place)… Plusieurs restaurants aux mets locaux vous permettront de vous sustenter (salade de papaye, riz gluant, poisson grillé évidemment, riz frit et nouilles, entre autres menus). Des vendeuses aux paniers colorés vous proposent des fruits frais et autres insectes. Des paillotes agrémentent le lieu où il est bien entendu possible de s’y baigner. Pour un peu, on se croirait à la mer ! L’on peut même y passer la nuit : il y a des hébergements (bungalows de paille à THB 600.- la nuit, appelez le 053 121 119 ou le 098 808 65 99), de même qu’une zone de camping.

Tel le monstre du Loch Ness, beaucoup vous diront avoir aperçu ces derniers jours une bête monstrueuse au cœur-même des rizières. Et vous pouvez les croire ! L’armée a en effet édifié un gorille de paille qui attire tous les curieux de la région (et les amateurs de selfies originaux). C’est une nouvelle attraction sise au lac Huay Tueng Thao offerte durant la saison verte (l’histoire ne dit pas encore comment le gorille réagira sous les fortes pluies de la région mais des observateurs sur le terrain ont signalé une grande bâche bleue qui le protège). Et le succès est au rendez-vous dès l’ouverture. Le géant mesure 4 mètres de haut et 2,30 mètres de large; il a coûté 70 000 bahts. Il a fallu 6 jours pour le créer, avec l’aide de bénévoles issus de l’Université de Technologie de Rajamangala. Une passerelle en bambou agrémente l’endroit.

La culture du riz n’est pas des plus rémunératrices. Cette attraction apportera un revenu complémentaire bienvenu aux agriculteurs. Et c’est l’occasion pour tous les visiteurs de découvrir non seulement un monstre de paille mais surtout de se frotter à la riziculture locale, les pieds dans la boue, sous le regard attendri des buffles d’eau. Une atmosphère des plus originales qui ravira les familles et les couples. Et une belle occasion d’admirer des rizières du plus bel effet (c’est le temps du repiquage en ce moment¹). Une seconde vidéo ici.

Avec ou sans ce « King Kong des rizières », le lac Huay Tueng Thao est un site que nous vous recommandons chaudement. Vous aurez ainsi une idée plus verte ce que peut être la (trop) polluée Rose du Nord durant votre séjour à Chiang Mai.


Le site lacustre est ouvert tous les jours (entrée payante de 8h à 17h: THB 50.- pour les étrangers et THB 20.- pour les locaux). A notre connaissance, aucun moyen de transport public ne s’y rend (sauf à s’arrêter sur la route 107 avec un song thaew jaune qui se rend à Mae Rim, exactement à ce carrefour (อุโมงค์ ดอนแก้ว กรมทางหลวง) mais alors il vous faudra encore marcher vers le lac, plus de 3 km (comptez 30 minutes) en direction de l’ouest; départ des song thaew au marché Warorot et la gare routière Chang Phueak). C’est donc la destination idéale pour qui se déplace en vélo (30 kilomètres aller-retour tout de même), en scooter ou motocycle, ou encore en voiture. Sans omettre les song thaew, les taxi/camionnettes rouges typiques de la ville, une fois négocié le prix avec le chauffeur (déplacement(s) et attente sur place).

Page Facebook du lac Huay Tueng Thao. Le site web officiel ne semble plus être mis à jour. Emplacement exact.

Huay Tueng Thao - King Kong - Tickets.jpeg


Si vous êtes motorisé, ne manquez pas d’autres sites touristiques tout proches qui ne sont pas dénués d’intérêt :

  • La base militaire où vous pourrez admirer des dizaines de chevaux broutant dans un grand parc (หมวดสัตบาลที่ 3, en bordure de la route 107). Du lac, comptez 30 minutes de marche à pied (plus de 3 km).
  • Le Khuang Phra Chao Lanna tout proche (ข่วงพระเจ้าล้านนา),  que l’on qualifiera d’apaisant parc bouddhique puisque vous pouvez y admirer des œuvres architecturo-religieuses typiques de cette région, le Lanna (mais ce n’est pas un temple).
  • Le parc Cowboy Army Riding Club, un site d’où s’envolent des montgolfières, et le parc Rama IX Lanna (สวนลานนา ร.9), avec son labyrinthe végétal qui ravira les jeunes enfants (mais l’entretien du lieu laisse à désirer). Ces deux adresses sont cependant un brin redondantes si vous avez passé précédemment du temps au lac Huay Tueng Thao.
  • Le Musée de la Banque de Thaïlande (Bank of Thailand Museum – North Region Office, ธนาคารแห่งประเทศไทย สำนักงานภาคเหนือ), divisé en deux sections : une première présentant l’histoire de la monnaie thaïlandaise et une seconde axée sur l’importance du textile.
  • Le Wat Pa Dara Phirom (วัดป่าดาราภิรมย์ พระอารามหลวง), un complexe bouddhiste peu connu et dont l’architecture vous enchantera. Situé dans un parc à la quiétude enveloppante. Y sont organisées des rencontres entre bouddhistes avec la pratique de la méditation. De même que le ravissant Palais Darabhirom voisin (พระตำหนักดาราภิรมย์), une très belle villa en bois transformée en musée. C’est là qu’habitait la princesse Dara Rasmi, une des épouses du roi siamois Chulalongkorn, grande défenseur des arts du Lanna (les Québécois écriront défenseuse).
  • Sans parler des attractions jusqu’à la pléthore offertes par la vallée de Mae Sa, plus au nord ! Petit clin d’œil cependant pour les coquins qui pourront compléter la journée en visitant le Jardin Érotique (Chiang Mai Erotic Garden), lui aussi au coeur des belles rizières de Mae Rim, à 15 km au nord du lac Huay Tueng Thao.

MISE A JOUR AOÛT 2018

Ce n’est plus un seul mais bel et bien deux King Kong qui se trouve désormais à Huay Tueng Thao, un lac paisible jusque là ! L’inauguration a eu lieu à la fin du mois de juillet (vidéo). Et l’acolyte est plus grand encore que le premier gorille. La preuve en image :

Huay Tueng Thao - King Kong - Chiang Mai News 07.2018

On ne peut que vous inviter à y faire un tour. Vous y côtoierez de très belles rizières (jusqu’en octobre du moins).


¹ l’article a été écrit début juin 2018. Mise à jour le 03.09.2018.

Source de l’image à la Une : © Facebook – เช็คอินเชียงใหม่ Checkin Chiangmai

Publicités