Bhumibol le Grand, le roi de Thaïlande bien-aimé (Rama IX)

70 ans de règne (de 1946 à 2016) ! Voilà ce que feu Bhumibol Adulyadej1 le Grand représente. Beaucoup de Thaïlandais n’ont eu qu’un seul roi, Sa Majesté Rama IX, un roi bien-aimé dont le souvenir perdure dans le cœur de ses sujets. Vous le voyez encore bien souvent affiché dans les échoppes ou dans l’espace publique.

Bhumibol3rdAnniversaryCoverFBPaisanTinnachatarak

Un roi devenu icône © Facebook

Voici les articles que nous avons consacré à ce monarque qui a parcouru de long en large son royaume. Et qui n’avait de cesse de vouloir améliorer le sort de son peuple.


Commémoration de sa disparition, le 13 octobre

La disparition de S.M. Bhumibol le Grand est commémorée chaque 13 octobre dans tout le royaume. Un jour devenu férié depuis l’année 2017, un an après la disparition du monarque. Beaucoup de manifestations sont organisées, à commencer par des aumônes matinales aux moines. Clou de cette journée : la cérémonie aux chandelles à la tombée du jour où 89 secondes de silence sont observées, chiffre correspondant à l’âge du roi au moment de quitter son écorce terrestre. Nous avons déjà relaté les commémorations des années suivantes :


Commémoration de sa naissance, le 5 décembre

Bhumibol est né le 5 décembre 1927 (correspondant à l’année 2470 de l’ère bouddhique thaïlandaise). Le roi étant considéré comme le Père de la Nation, le 5 décembre est également la Fête des Pères en Thaïlande. Le caractère festif des célébrations du temps où le roi était vivant, avec force feux d’artifice, a laissé la place à des cérémonies du souvenir où, comme le 13 octobre, des chandelles sont allumés à la nuit tombante. À Chiang Mai, les habitants, accompagnés par les représentants des nombreuses communautés étrangères, organisent une très belle parade, We Love The King.


Ses funérailles et la période de deuil

Tenant compte de la durée exceptionnelle du règne de feu Sa Majesté le roi Bhumibol le Grand, ses funérailles ne pouvaient être qu’historiques. Sans parler de l’émotion, palpable par tout un chacun, qui enveloppait les cérémonies funéraires somptueuses. Ses funérailles ont eu lieu plus de douze mois après sa mort, le 13 octobre 2016, soit exactement du 25 au dimanche 29 octobre 2017. S’agissant d’un roi bouddhiste, c’est une crémation qui a mis un terme à sa présence sur la terre sacrée des hommes libres (telle est la signification du mot Thaïlande). Une longue période qui a fait l’objet d’un deuil national qui s’est donc achevée officiellement le dimanche 29 octobre 2017. Plusieurs de nos articles en parlent :


Son legs

L’un des chevaux de bataille du défunt roi de Thaïlande était l’économie de suffisance. Un concept semblable à ce qui est appelé plus communément le développement durable. Il a permis au royaume de passer sans trop de heurts d’un pays considéré comme faisant partie du tiers-monde à une économie de pays émergent. Dans ce cadre-là, afin de venir en aide aux communautés rurales du nord thaïlandais, souvent issues des minorités ethniques, il a initié la création de la fondation du Projet Royal. On vous en parle plus en détail dans l’aparté La production de fraises et la Fondation du Projet Royal que vous retrouverez dans cet article.

« J’ai un peu laissé mon cœur à Lausanne et dans ses environs. »
Une confession du feu Bhumibol le Grand

La contribution de Bhumibol Adulyadej a été internationalement reconnue. C’est ainsi que le 5 décembre correspond à la Journée mondiale des Sols. C’est en son l’honneur que cette date – jour de son anniversaire – a été choisie ! La communauté mondiale, à travers la FAO, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, a salué ainsi l’engagement du roi Bhumibol pour les communautés agricoles, souvent bafouées, dont l’existence-même dépend de l’agriculture, d’où l’importance de la qualité des sols. Vous en aurez plus à travers le paragraphe La Journée mondiale des Sols #JMS figurant dans notre article.


La famille royale

L’épouse de Bhumibol est donc devenu veuve; il s’agit de la reine douairière Sirikit. Étant née un 12 août, la Fête des Mères est naturellement fêtée ce jour-là en Thaïlande. Le couple royal a donné naissance à plusieurs enfants dont le seul garçon est actuellement sur le trône, Sa Majesté Maha Vajiralongkorn (มหาวชิราลงกรณ), désigné héritier du trône en 1972. Il règne donc sur le royaume sous son nom dynastique de Rama X. Lui-même est marié à la reine consort Suthida (สุทิดา) , récemment dévoilée au public.

On en profite pour vous rappeler que le père des rois Rama VIII (Ananda Mahidol) et Rama IX (Bhumibol Adulyadej), et donc le grand-père du roi actuel, Rama X, est célébré tous les 24 septembre en tant que Père de la médecine thaïlandaise moderne. Il s’agit du Prince Mahidol.

Les liens renvoient tous vers les divers articles que nous avons consacrés aux membres de la famille royale.


Rama, la dynastie régnante des Chakri2

Bhumibol Adulyadej était le 9e roi de Thaïlande issu de la dynastie actuellement régnante des Chakri, une dynastie fondée en 1782 qui prit la succession des rois d’Ayutthaya défaits par les Birmans. Cette date correspond à la fondation de Bangkok comme capitale du royaume. Les rois Chakri prirent le nom dynastique de « Rama ». Dix rois se sont pour l’heure succédés sur le trône. Le règne de Rama IX fut exceptionnellement long (plus de 70 ans donc). Résumons les 10 règnes :

  • Rama Ier – Chao Phraya Chakri, roi de 1782 à 1809 (27 ans de règne);
  • Rama II – Loet La, roi de 1809 à 1824 (14 ans de règne);
  • Rama III – Phra Nang Klao, roi de 1824 à 1851 (26 ans de règne);
  • Rama IV – Phra Chom Klao (appelé Mongkut), roi de 1851 à 1868 (17 ans de règne);
  • Rama V – Chulalongkorn, roi de 1868 à 1910 (42 ans de règne);
  • Rama VI – Vajiravudh (nommé aussi Mongkut Klao), roi de 1910 à 1925 (15 ans de règne);
  • Rama VII – Prajadhipok, (aussi appelé Pokklao), roi de 1925 à 1935, date de son abdication (9 ans de règne);
  • Rama VIII – Ananda Mahidol (qui n’est autre que le grand frère de Bhumibol; connu comme le Dr Chao Fah, il célébré chaque année le 9 juin), roi de 1945 à 1946 (1 an de règne effectif);
  • Rama IX – Bhumibol Adulyadej, roi de 1946 à 2016 (70 ans de règne);
  • Rama XMaha Vajiralongkorn, roi depuis le 1er décembre 2016 (couronné le 4 mai 2019).
Chakri Memorial Day HD Wallpapers

La dynastie Chakri (source)

DynastieChakriVénérés comme des demi-dieux par leurs sujets, les rois, de confession bouddhiste, sont eux aussi incinérés à leur décès, après de spectaculaires funérailles royales. Les cendres des neuf rois de cette dynastie reposent toutes dans un temple spécifique, à Bangkok-même ou aux alentours.

Vous pouvez bien entendu les visiter; leur dépôt se fait au pied d’un Bouddha (il vous suffira de demander sur place). En cliquant sur le nom du temple bouddhiste, vous le verrez sur Google Maps.

Retrouvez une photo de tous ces lieux royaux sur le blog de Richard Barrow.


Pour aller plus loin

Celles et ceux désirant en savoir plus sur feu le roi Bhumibol Adulyadej pourront commencer par lire la fiche que lui consacre Wikipédia. La monarchie thaïlandaise est présente sur le web : site officiel, en anglais, quelque peu austère. Il y a également des pages Facebook panégyriques, à l’image de celles-ci : Following my King, Nous aimons le roi Bhumibol Adulyadej le Grand – le roi Rama IX, La dynastie Chakri et Me love Praracha, ou encore le Centre d’information de la cérémonie de crémation du roi Bhumibol Adulyadej. Sans oublier ce musée virtuel : 89 years of King Rama IX. Et enfin le bel hommage du quotidien anglophone Bangkok Post avec son microsite In Loving Memory.

La royauté thaïlandaise sur le web
Site web officiel (dont la version thaï semble plus fournie que l’anglaise).
À notre connaissance, aucune page Facebook officielle n’existe.

Les férus de lecture peuvent télécharger gratuitement Le roi Bhumibol. Force de la nation, un ouvrage illustré édité par le gouvernement thaïlandais en 2009. Et l’on vous invite également à plonger avec délice dans le livre Le Roi Bhumidol et la famille royale de Thaïlande à Lausanne. Un ouvrage qui révèle pour la première fois les souvenirs professionnels de Cléon C. Séraïdaris, précepteur particulier de Leurs Majestés les rois Rama VIII et Rama IX durant leurs études en Suisse, qui resta pendant vingt-six ans au service de la Famille Royale. C’est pour répondre au vœu de S.M. le roi Bhumibol de faire connaître la carrière de son précepteur auprès de la famille royale en Suisse que le fils de ce dernier a publié cet ouvrage, quinze ans après la disparition de son père. Par discrétion et loyauté, Cléon C. Séraïdaris n’avait pas révélé ces épisodes historiques, estimant être astreint à un devoir de réserve. Ces pages n’auraient donc jamais vu le jour sans la suggestion du roi qui, lors d’une audience privée, encouragea l’auteur à éditer ce recueil (il en existe deux autres versions, en anglais et en langue thaï). Un témoignage unique, abondamment illustré de photographies et de documents issus des archives familiales de l’auteur, un point de vue intimiste et familial, une part de l’histoire du royaume de Thaïlande.

Autre ouvrage plus récent, celui de Marie-Sybille de Vienne, universitaire fine connaisseuse du sud-est asiatique (surtout son versant économique). Il s’intitule Thaïlande, une royauté bouddhique aux XXe et XXIe siècles. Vous y ferez connaissance des arcanes du pouvoir mis en place par Bhumibol, s’articulant autour du Conseil Privé, du Bureau des propriétés de la Couronne (CPB) et de la symbolique royale. Un système d’influence qu’assoit son fils, le roi régnant, S.M. Rama X, en continuant de moderniser cette royauté bouddhique de la dynastie Chakri. Une dynastie qui, pour l’heure, a su éviter la crise née de l’exceptionnelle durée du règne de son défunt père.

#BhumibolAdulyadej #BhumibolLeGrand #Bhumibol #RamaIX #Rama9 #roi #royauté #dynastie #Chakri #RoiThaïlande #Thaïlande


1 Selon le système général de transcription du thaï (RTGS), Bhumibol Adulyadej (en langue thaï : ภูมิพลอดุลยเดช) devrait s’écrire Phumiphon Adunyadet. Nous avons adopté ici la graphie la plus usitée.
2 Source : Wikipédia

Source de l’image à la une © Facebook. Page mise à jour le 22.10.2019


Vous appréciez nos contributions ? Produire du contenu original demande du temps, des compétences et des connaissances. Utilisez nos liens d’affiliation tant pour vos hébergements, vos déplacements que les achats multimédias. Votre soutien ne vous coûtera rien de plus et nous aidera à continuer à vous offrir les informations que vous appréciez. Un grand merci à vous 🙏


 

Publicités