Résumé des conditions d’entrée en Thaïlande : Samui Plus, Pattaya Move On, Charming Chiang Mai, Hua Hin Recharge

Alors que plusieurs destinations touristiques sont accessibles depuis cet été à l’image de Samui, la Thaïlande s’apprête à rouvrir dès le mois d’octobre des stations balnéaires comme Hua Hin ou Pattaya, ainsi que la ville culturelle de Chiang Mai. Tour Asia, célèbre tour-opérateur helvétique, nous résume ici les conditions actuelle d’entrée des divers plans touristiques envisagés.

Publicités

Phuket Sandbox

Dans le cadre du Phuket Sandbox, l’isolement à l’hôtel n’est plus nécessaire que le temps d’obtenir le résultat du test RT-PCR. Il n’est plus nécessaire de séjourner dans le cadre d’un voyage organisé. La réservation d’hôtel doit être effectuée dans un hôtel SHA Plus ou un hôtel alternatif de quarantaine (AQ).

Deux tests PCR (un à l’arrivée et un au 6e jour) sont requis, trois dans le cas d’un séjour plus long (le troisième au 12e jour). Dès le 8e jour, il est possible d’aller sur Krabi (Koh Phi Phi, Koh Ngla ou Railay), Phannga (Khao Lak ou Ko Yao) ou Surat Tani (Samui, Koh Phangan ou Koh Tao). La poursuite du voyage au-delà de 14 jours est possible moyennant un test PCR négatif.

Nous avions naguère consacré une publication Facebook complète au programme Phuket Sandbox, de même qu’au plan qui a suivi, Phuket Sandbox 7+7 Extension.


Samui Plus

Trois jours d’isolement sont requis et le séjour doit s’effectuer dans le cadre d’un voyage organisé du 4e au 7e jour sur Koh Samui uniquement. Dès le 8e jour, il est possible d’aller soit sur Koh Phangan ou Koh Tao. Les sept premières nuits doivent s’effectuer dans le même hôtel alternatif de quarantaine. Dès le 8e jour, il est possible d’aller dans un hôtel SHA Plus. Deux tests sont requis (un à l’arrivée, le second le 6e ou le 7e jour). Dans le cas de séjours plus longs, un troisième est requis entre le 12e et le 13e jour. La prolongation au terme de 14 jours est possible moyennant un test PCR négatif.

Chiang Mai De-ci De-là vous a déjà parlé du programme Samui Plus dans l’article Réouverture de la Thaïlande au tourisme : après Phuket, voilà que Ko Samui s’ouvre elle aussi.


Pattaya Move On

Six jours d’isolement doivent être observés au début du séjour. Dès le 7e jour, le séjour doit s’effectuer dans le cadre d’un voyage organisé. Il n’est pas possible d’aller ailleurs avant 14 jours. Les sept premières nuits doivent s’effectuer dans un hôtel alternatif de quarantaine. Dès le 8e, il est possible d’aller dans un hôtel SHA Plus. Trois tests sont requis (arrivée, jours 6 et 13). La prolongation après 14 jours est possible moyennant un test PCR négatif.


Charming Chiang Mai

Pour Chiang Mai, seul le premier jour doit être passé en isolement. Le séjour doit s’effectuer dans le cadre d’un voyage organisé. Il n’est pas possible de se déplacer avant 14 jours. L’entier du séjour doit se faire auprès d’un hôtel SHA Plus. Deux tests sont requis pour cinq jours, trois pour 14 jours. La poursuite au-delà de 14 jours est possible moyennant un test PCR négatif.

Page Facebook officielle du plan Charming Chiang Mai


Hua Hin Recharge

Aucun jour d’isolement n’est requis, il faut juste attendre les résultats du test PCR à l’arrivée. Le séjour n’a pas besoin de s’effectuer dans le cadre d’un voyage organisé. Il n’est pas possible d’aller ailleurs avant 14 jours. L’entier du séjour doit se faire dans un hôtel SHA Plus. Trois tests sont requis au total (un à l’arrivée, un au 7e jour et le troisième au 13e jour). La poursuite du voyage au-delà de 14 jours est possible moyennant un test PCR négatif.


Conditions d’entrée pour les personnes vaccinées

Un Certificate of Entry, vols confirmés pour l’aller et le retour, séjour minimal de 14 nuitées dans un hôtel SHA+, confirmation de transfert vers l’hôtel SHA+, attestation d’assurance avec une couverture minimale de 100’000 francs, incluant les cas de Covid, certificat de vaccination complète (minimum 14 jours, maximum 1 an), pas de séjour dans un pays à risque dans les 21 jours précédant l’entrée en Thaïlande, test PCR négatif de maximum 72 heures avant le départ, trois tests PCR en Thaïlande et l’installation d’une application de traçage une fois sur place.

Publicités

Et d’autres destinations encore…

Dans le cadre de la deuxième phase du calendrier de réouverture du pays, en plus des destinations susmentionnées, le gouvernement royal thaïlandais a annoncé son intention de rouvrir également Bangkok, Phetchaburi et Prachuap Khiri Khan à partir du 1er octobre 2021.

Dans la déclaration officielle publiée le 9 septembre 2021, le porte-parole du gouvernement, M. Thanakorn Wangboonkongchana, a déclaré que les plans reflétaient la politique définie par le Premier ministre, le général putschiste Prayut Chan-o-cha, visant à rouvrir progressivement le pays par phases, après la première phase qui a rouvert Phuket, suivie par Surat Thani (Samui), puis Krabi et Phang-Nga au cours des deux derniers mois.

Cette réouverture en octobre sera lancée parallèlement aux nouvelles directives de « prévention universelle » du pays contre le Covid-19, pour lesquelles Bangkok, Chiang Mai, Chon Buri (Pattaya), Phetchaburi et Prachuap Khiri Khan se préparent, notamment en accélérant la vaccination de la population locale et en officialisant des campagnes touristiques telles que Bangkok Sandbox, Hua Hin Recharge et Charming Chiang Mai ».

À partir de la mi-octobre, 21 autres destinations à travers le pays rouvriront leurs portes. Il s’agit de Chiang Rai, Lamphun, Mae Hong Son, Nan, Phrae et Sukhothai au Nord; Bueng Kan, Nong Khai, Ubon Ratchathani et Udon Thani au nord-est ; Kanchanaburi et Ratchaburi à l’Ouest; Chanthaburi, Rayong et Trat à l’Est; Ayutthaya dans la région centrale et Nakhon Si Thammarat, Ranong, Satun, Songkhla et Trang au Sud.

La Thaïlande devrait procéder à la quatrième phase de réouverture en janvier 2022, avec la réouverture de 13 provinces frontalières dans le cadre de bulles de voyage avec les pays voisins.

Les quatre phases couvriront la réouverture de 43 provinces à travers la Thaïlande.

M. Thanakorn a également confirmé le succès du programme Phuket Sandbox au cours des deux derniers mois, qui a généré 1,6 millard de bahts de recettes touristiques pour un coût moyen des vacances des visiteurs de 61 894 bahts.

Parallèlement, le gouvernement royal thaïlandais prévoit également de stimuler le tourisme intérieur par le biais de deux campagnes de relance, Rao Thiao Duai Kan (Nous voyageons ensemble) et Tour Thiao Thai. Les inscriptions devraient être ouvertes ce mois-ci pour la période de voyage à partir d’octobre, début de la haute saison en Thaïlande.

La troisième phase de l’extension de la campagne « We Travel Together » subventionnera 40 % des tarifs des chambres d’hôtel ou des billets d’avion, ainsi qu’un bon électronique quotidien d’une valeur de 600 bahts. Dans le même temps, pour le stimulus Tour Thiao Thai, qui concerne les voyages organisés, le gouvernement subventionnera 40 % du paiement, soit jusqu’à 5 000 bahts par personne.

Publicités

On vous rappelle qu’il est également possible d’entrer en Thaïlande sans être vacciné en passant par la case Bangkok et en se soumettant à une quarantaine obligatoire. L’ambassade royale de Thaïlande en France vous donne toutes les indications du parcours du combattant qui vous attend.

Toutes ces solutions ne répondent hélas qu’à une infime proportion de la demande touristique habituelle ante covid. Puissent-elles n’être que les prémices d’une ouverture totale plus souple du Pays du Sourire dans le futur 😃


Sources éditoriales : © Inside Travel & TAT News
Article publié le 11.09.2021

Laisser un commentaire