Deux moines thaïlandais désopilants suscitent la controverse

Toutes celles et tous ceux qui ont eu l’occasion de visiter la Thaïlande auront constaté le respect dont bénéficient les moines bouddhistes du pays, un respect qui confine à la vénération. Tout Thaïlandais qui se respecte s’inclinera face au porteur d’une robe orange. Et voilà que deux membres du ‘clergé’ – un clergé connu pour être des plus conservateurs – adoptent une attitude iconoclaste.

Phra Maha Praiwan et Phra Maha Sompong ont saupoudré leurs sermons d’un ton humoristique. Et leur dernière intervention commune, des plus populaires, a irrité quelques dévots.

Nous vous livrons ci-dessous telle quelle la traduction de l’article (en anglais) qu’a consacré le média Thai PBS World à ce sujet qui embrasent la Thaïlande.

Publicités

Le double jeu du dhamma qui mêle le bouddhisme thaïlandais au rire

Deux célèbres moines du Wat Soithong, à Bangkok (วัดสร้อยทอง, ici) ont fait sensation le week-end dernier lorsqu’ils sont apparus ensemble sur Facebook Live pour prononcer des sermons communs pimentés de gags et de rires. Les réactions ont été nombreuses puisque plus de 200 000 internautes les ont regardés.

Aux yeux de leurs détracteurs, Phra Maha Praiwan et Phra Maha Sompong ne sont rien de plus que des comédiens, banalisant les enseignements sacrés du bouddhisme. En fait, l’activiste social et « maître des plaintes » Srisuwan Janya a été si indigné qu’il a demandé au Conseil suprême de la Sangha de prendre des mesures.

Pour leurs partisans, cependant, les deux moines insufflent vie et vitalité à de vieux enseignements religieux poussiéreux. Les religieux utilisent les médias sociaux pour toucher leurs fidèles, en particulier les jeunes, et agrémentent leurs sermons de références contemporaines et de vocabulaire à la mode. Leur style est certainement différent des enseignements solennels délivrés d’un air sacré par les moines de haut rang.

Des moines qui ont le sens de l’humour. Phra Maha Praiwan et Phra Maha Sompong étaient déjà célèbres bien avant qu’ils ne prononcent leur piquant sermon le week-end dernier. Ces deux moines apparaissent fréquemment à la télévision, étant rarement loin des feux de la rampe, car ils aiment tous deux aborder les sujets brûlants de la société, y compris la politique.

S’ils ont tous deux passé plus de dix ans en robe safran et possèdent trois masters à eux deux, leur caractéristique commune la plus remarquable est leur sens de l’humour. Leurs sermons ne sont jamais ennuyeux ou difficiles à comprendre.


Les deux protagonistes

Phra Maha Praiwan

Né Praiwan Wannabutr à Chanthaburi, Phra Maha Praiwan Worawano a 30 ans. Il est entré dans le monachisme au sortir de l’école primaire. Il a d’abord été ordonné novice à Sukhothai et, à l’âge de 18 ans, il avait atteint le 7e niveau dans l’étude du pāli, la langue du canon theravāda.

Il s’est ensuite rendu au Wat Soithong à Bangkok pour poursuivre ses études et est devenu le premier moine novice de Sukhothai à obtenir le niveau 9 en pāli, soit l’équivalent d’une licence. À l’âge de 20 ans, il a été ordonné moine sous les auspices de Sa Majesté le roi.

Phra Maha Praiwan a obtenu une maîtrise en bouddhisme à l’université Mahachulalongkornrajavidyalaya, puis une maîtrise en droit à l’université Ramkhamhaeng. Il poursuit actuellement un doctorat en études sur la paix dans sa première université.

Ce moine a fait parler de lui pour la première fois il y a quatre ou cinq ans, lorsqu’une chaîne de télévision numérique l’a invité à participer à ses émissions d’information. Ses discours et ses sermons avaient la particularité d’être toujours faciles à comprendre.

Pendant la crise actuelle du Covid-19, Phra Maha Praiwan a apporté de l’aide à plusieurs communautés grâce aux dons qu’il a reçus. Sa page Facebook compte actuellement plus de 1,8 million d’adeptes, et sa chaîne YouTube est également très fréquentée.

Publicités

Phra Maha Sompong

Né à Chaiyaphum, Phra Maha Sompong a aujourd’hui 42 ans. Il a étudié dans sa ville natale avant d’être ordonné moine en 1998. Il a ensuite obtenu le niveau 7 du Pali Scholar avant de passer sa licence de philosophie avec mention très bien à l’université Mahachulalongkornrajavidyalaya. Il a ensuite obtenu une maîtrise en sciences sociales à l’université Thammasat.

Phra Maha Sompong est entré sous les feux de la rampe bien avant Phra Maha Praiwan, devenant célèbre pour ses blagues et ses enseignements humoristiques. Il a écrit plusieurs livres sur le dhamma (l’enseignement bouddhiste) et apparaît régulièrement dans des émissions de télévision, notamment Dhamma Delivery.

Grâce à son style innovant et courageux de présentation des conférences sur le dhamma, il s’est constitué une forte base de fans au fil des ans. Ses sermons s’adressent aussi bien aux étudiants en bouddhisme qu’aux personnes actives.

Sa page Facebook, compte désormais plus de 826 000 adeptes et sa chaîne YouTube est également populaire.


Suite de l’affaire

L’embrasement médiatique rend ces deux moines plus populaires encore qu’ils n’étaient. Des parodies naissent ici et , des caricaturistes les honorent; ils ont même une poupée à leur effigie.

Phra Maha Sompong Talaputto et Phra Maha Praiwan Worawano se sont présentés devant la commission parlementaire des affaires religieuses. Cette commission enquête sur ces deux moines célèbres afin d’établir s’ils ont commis une faute religieuse en animant récemment leur talk-show comique sur Facebook Live.

Une affaire qui n’empêche nullement ces deux sympathiques moines de garder le sourire car après tout ne vivent-ils pas au Pays du Sourire ?


Vous désirez participez aux aumônes matutinales à Chiang Mai, au haut du Doi Suthep ? Faites-le avec notre partenaire, le Swiss-Lanna Tour.

Cliquez ici pour connaître tous les détails du circuit Doi Suthep matutinal.


Source rédactionnelle : © Thai PBS World – The dhamma double-act mixing Thai Buddhism with laughter – and stirring controversy

Article composé le 09.09.2021

Laisser un commentaire