Miss Thaïlande 2020 a été couronnée 👑

Miss Thaïlande, voilà un titre qui fait rêver les jeunes demoiselles du Pays du Sourire et tout à la fois fantasmer ces messieurs…

Il est vrai cependant que ce concours de beauté a perdu quelque peu de sa popularité face à deux autres événements de portée nationale, Miss Grand Thailand et Miss Universe Thailand. Il faut dire que les interruptions de ce concours de beauté sont nombreuses tout au long de sa vénérable existence, la dernière en date correspondant à la période de deuil qui a suivi la mort du roi bien-aimé Bhumibol le Grand (aussi, pas de concours durant les années 2017 et 2018).

Miss Thaïlande 2020. Apprenez-en un peu plus sur l’histoire de ce concours de beauté, le plus ancien du pays, sur les 30 candidates en lice – parmi lesquelles le Top 5 du vote populaire – posant en maillot de bain, sur la gagnante bien sûr, mais également sur les attractions visitées par ces reines de beauté en pays Lanna.

Publicités

Miss Thaïlande – Résurrection d’un concours

Wikipédia nous apprend que Miss Thaïlande est un concours de beauté né en 1934. On parlait alors de Miss Siam puisque tel était le nom du pays. Devenu Miss Thaïlande depuis 1939, en thaï il est appelé นางสาวไทย1 (nang sao thai), terme composé de nang (femme) et sao (jeune fille), nang sao se traduisant alors par Mademoiselle (ou Miss); thai correspond bien sûr au nom du pays.

Traditionnellement, la gagnante du concours se présentait ensuite au concours international Miss Universe mais ce n’est plus le cas depuis l’année 2000. Néanmoins et ce depuis l’année dernière, Miss Thaïlande représente la Thaïlande au concours Miss International.

La tenante actuelle du titre, soit Miss Thaïlande 2019, est Mlle Sireethorn Leearamwat, Bint de son petit nom; pharmacienne de formation, elle habite Bangkok. Elle a également ravi le titre de Miss International 2019 (vidéo de son couronnement). Vous pouvez la suivre tant sur Facebook que sur Instagram. Nous vous en avons déjà parlé puisqu’elle fait partie des 5 héros thaïlandais en tête de la lutte contre le Covid-19.

Et c’est donc elle qui a présenté l’étincelante couronne promise à la vainqueur :

Truffée de diamants, sa valeur est de 1,5 million de bahts. C’est là l’œuvre du designer Chawalit Chommuang, patron de God Diamonds (le tout sponsorisé par Siri Thai Gems). L’expression de toute l’élégance thaïlandaise. Et c’est la rivière Chao Phraya qui l’a inspiré : un fleuve qui relie deux terres, le Lanna au nord (la rivière Ping en est un affluent) et la capitale Bangkok, au centre.


Plus que 30 candidates en lice

Elles étaient cent. Elle ne sont plus que trente. C’est le nombre de candidates retenues à la suite d’une dernière sélection qui s’est déroulée le 21 novembre dernier au centre commercial Central World, à Bangkok.

Toutes habillées de robes bleu indigo qui mettaient leur beauté en valeur. On vous présente donc les 30 candidates au titre de Miss Thaïlande 2020 :

Une autre série de photos publiée sur notre page Facebook vous permet de profiter encore de leur joli minois et de découvrir leur petit nom (écrit en anglais pour celles et ceux ne sachant point lire le thaï). Et l’on ne résiste pas à partager ici la vidéo de présentation des 30 candidates dans les rues de Bangkok (si cette vidéo vous a plu, retrouvez les Miss dans ce magnifique album-photo intitulé Bangkok Street).

Publicités

Le thème retenu cette année, en anglais dans le texte, est Authentic Empowering Beauty qui peut se traduire par Une beauté authentique qui donne du pouvoir !

Et si ce concours nous tient particulièrement à cœur c’est parce que l’édition 2020 est organisée à… Chiang Mai. Les deux provinces voisines de Lamphun et Lampang accueilleront elles aussi les 30 candidates. La compétition préliminaire avec toutes les candidates retenues est fixée au samedi 12 décembre 2020 alors que la finale aura lieu le dimanche 13 décembre 2020 au Centre international d’exposition et de congrès de Chiang Mai (CMECC). Et même si vous ne vous trouvez point dans la Rose du Nord, vous pourrez suivre en direct cette soirée de gala sur le canal Ch7HD.

Non pas que l’on soit des aficionados des concours de beauté mais depuis l’élection de Baby Bow au titre de Miss Chiang Mai 2017, nous suivons plus attentivement les concours de beauté du Pays du Sourire. Il faut dire que Mlle Bow continue de nous charmer; nous l’avons entrevue en dernier lieu au défilé de mode de la Chiang Mai Creative Mind 2020. D’ailleurs, se présente pour ravir le titre de Miss Thaïlande 2020, Yaimai, une candidate dont vous vous avons déjà parlée puisqu’elle a été Miss Grand Chiang Mai 2018; elle porte le no 9 (#MT09) concourant sous son vrai prénom, Ornchada.

La bande-annonce ci-dessous trahit la riche culture du nord thaïlandais, appelé autrefois le royaume du Lan Na (qui s’étendait au-delà des frontières siamoises) :

Une bande-annonce visible également sur Facebook

Le Lanna sublimé

Ces joutes où la beauté est reine permettent à une région de se mettre en avant de manière originale. Ainsi du nord thaïlandais cette année puisque c’est ici que l’édition 2020 y est organisée. Et le nord, c’est précisément le Lanna, du nom de l’ancien royaume – un ensemble de chefferies plus précisément – finalement annexé par le royaume du Siam pour accoucher ce qui est la Thaïlande moderne.

Et voilà nos candidates, elles qui portent la tenue traditionnelle du Lanna à merveille, poser sur des sites emblématiques des villes de Lampang, Lamphun et Chiang Mai, les grandes cités du Lanna (Chiang Rai et Chiang Saen, dans le Triangle d’Or, ayant été omises). Les endroits sont alors sublimés par la beauté des Miss, elles-mêmes maquillées et vêtues par les meilleurs designers du cru. On vous offre le résultat – plutôt réussi – de ce shooting :

Et le Lanna et sa riche culture était de la fête, surtout lors de la compétition préliminaire du samedi soir. Devant un décor où le chedi du Wat Phra That Doi Suthep brillait de mille feux, les Miss étaient présentées vêtues de tenue traditionnelle lanna. Un palanquin porté à dos d’hommes transportait une déesse protégée par une ombrelle, du Lanna bien entendu. Le tout animé par des danses traditionnelles, dont la fameuse danse des ongles, le fon leb. Et les candidates n’ont pas manqué de défiler ainsi, en tenue traditionnelle. C’était de toute beauté; la preuve en images.


Le Top 5 du vote populaire

Miss Populaire. C’est forcément l’une de ces cinq candidates qui ravira le titre !

Après deux manches, voici les cinq élues pour gagner le titre de Miss Thaïlande Populaire 2020. Il s’agit de
MT 13 – May
MT 16 – Ploy
MT 19 – Nita
MT 17 – Mint
MT 23 – Junior

Les Thaïlandais sont appelés à voter par SMS jusqu’au 12 décembre 2020…


Les candidates en maillot de bain

Beaucoup d’entre vous attendent impatiemment le défilé des candidates en maillot de bain. C’est un incontournable des concours de beauté, du moins ici en Thaïlande. À défaut de pouvoir participer au défilé, voici déjà quelques photos des reines de beauté en costume de bain.

La marque choisie cette année par les organisateurs est Phatchara, une marque thaïlandaise dont le slogan est Vivez une vie colorée. Confectionnant du prêt-à-porter plutôt classe, cette griffe propose donc des maillots de bain du même acabit. Retrouvez Phatchara sur le web, sur Facebook et sur Instagram.

On se contera de publier la photo des seules candidates qui figurent dans le Top 3 du vote populaire :

  • Sur le podium, en troisième position, à droite ci-dessous, Mint (มิ้นท์), candidate no 17 (#MT17). Thanaphat Rattaporn – c’est là son vrai nom – est âgée de 24 ans et licenciée de l’université Thammasat (faculté de génie électrique).
  • Seconde, à gauche ci-dessous, Ploy (พลอย), candidate no 16 (#MT16). Priyada Bua Somboon, 26 ans, est elle aussi diplômée mais dans le domaine médical ayant étudié à l’université de médecine traditionnelle chinoise de Shanghai.
  • Et enfin, première du podium, qui se détache clairement de ses collègues, raflant plus de 45 % des votes, May (เมย์), candidate no 13 (#MT13), au milieu ci-dessous. Âgée de 27 ans, Natthaphat Pongprapan a obtenu un bachelor en géosciences à l’université Mahidol de Kanchanaburi.

May ravira-t-elle le titre tant convoité de Miss Thaïlande 2020 ? Il vous a fallu patienter jusqu’au soir du dimanche 13 décembre pour le savoir. On vous le dévoile ci-dessous… Et pour découvrir l’ensemble des 30 candidates en maillot de bain Phatchara, on vous renvoie à notre publication Facebook, ô combien populaire.

Publicités

Décidément, cette édition de Miss Thaïlande aura beaucoup axé sa promotion sur les tenues de bain. Non contents d’avoir fait poser les Miss en maillot de bain de marque Phatchara, les voici encore en bikini sur le toit de l’hôtel U Nimman, dans le quartier branché de Chiang Mai, avec le Doi Suthep en arrière-fond, montagne tutélaire de la ville. Et ce en dépit de la saison fraîche ! Les Miss en bikini peuvent être vues sur cette publication Facebook, de même qu’en vidéo (Facebook ou YouTube). Ce qui n’aura finalement été qu’un entraînement au défilé en bikini du samedi soir, soirée préliminaire avant la finale de dimanche !

Pour couronner le tout, un shooting photo en noir et blanc complète cette trilogie. Les maillots que revêtent les Miss sont des maillots Bikini Wish Shop, une marque que vous retrouvez tant sur Facebook que sur Instagram. Et avouons que cette série de photos en noir et blanc les met vraiment en valeur.


Est élue Miss Thaïlande 2020…

Après la présélection qui a retenu 30 candidates, après la demi-finale de samedi soir qui a maintenu 16 finalistes, c’est au soir du dimanche 13 décembre 2020 que Bint, Miss Thaïlande 2019 et également Miss International 2019, a remis sa couronne à… May (เมย์), Mlle Natthaphat Pongprapan, candidate no 13 (#MT13). Celle-là même qui a survolé l’élection de Miss Populaire ! On rappelle donc qu’elle a 27 ans; habitant Nakhon Pathom, elle est diplômée universitaire (au bénéfice d’un bachelor en géosciences).

Précisons encore qu’elle a raflé trois autres récompenses : Miss Populaire 2020 donc, Miss Natural Facial Skin 2020, un prix lié à la beauté de son visage, plus particulièrement à la qualité de sa peau (et vous savez les Thaïlandais très sensibles au teint), et enfin Miss Kwanjai2 Chiang Mai 2020 (ขวัญใจเชียงใหม่2). Ce dernier prix est attribué à la Miss la plus appréciée du concours (l’on pourrait ainsi traduire par Miss Sympathie).

May n’en était pas à son premier coup d’essai puisqu’elle était aussi candidate malheureuse d’un concours de beauté concurrent, Miss Universe Thailand 2020 (elle figurait cependant dans les favorites) ! On rappelle qu’entre autres prix, la valeur de la couronne gagnée est de 1,5 million de bahts…

Comme toutes les autres candidates, lors de la finale, May aura défilé tant en maillot de bain qu’en robe de soirée. On retrouve Miss Thaïlande 2020 dans sa chambre d’hôtel, le lendemain de son couronnement, au petit-déjeuner, au U Nimman ici à Chiang Mai. Elle qui a déclaré être prête à servir d’ambassadeur culturel et d’ambassadeur du tourisme en Thaïlande tout au long de son mandat (et avec la crise économique née de la pandémie sanitaire de cette année, le tourisme aura bien besoin d’une promotion pour être relancé).

Vous pouvez suivre May (เมย์), Mlle Natthaphat Pongprapan, tant sur Facebook que sur Instagram.

Le quinté gagnant de Miss Thaïlande 2020

Première dauphine de Miss Thaïlande 2020, Nita (นิต้า), candidate no 19 (#MT19). Âgée de 24 ans, Mlle Nithakan Aksornwan est diplômée en marketing et commerce électroniques de l’université polytechnique de l’État de Californie, sise à Pomona. Trois autres dauphines ont été consacrées, à savoir les troisième, quatrième et cinquième places :

  • Supannikar Nopparat (Yok, หยก qui signifie jade), candidate #MT11, âgée de 23 ans;
  • Kamonporn Thongphol (Kif, กิ๊ฟ qui est la transcription du terme anglais gift, cadeau), candidate #MT30, âgée de 20 ans;
  • Pitta Santiwitch (Phraeo, แพรว qui signifie luisante, lumineuse), candidate #MT11, âgée de 27 ans.

Précisons encore que Yaimai/Ornchada, candidate no 9 (#MT09) et accessoirement Miss Grand Chiang Mai 2018 est revenue bredouille de ce concours.

Lors de cette finale, elles ont bien entendu toutes défilé avec grâce en tenue de soirée. Vous pouvez revivre tant la compétition préliminaire du samedi (vidéo Facebook et YouTube) que la finale de Miss Thaïlande 2020 diffusée en direct à la télévision sur Ch7HD :

Une finale diffusée également en Live FB

MISS THAÏLANDE 2020

Page Facebook officielle (aucun site web à notre connaissance)


Visite du nord thaïlandais

Les concours de beauté font partie des actions les plus efficaces pour qui veut promouvoir un produit car ils sont très suivis en Thaïlande, un pays qui regorge de ce type de compétition. Les Miss se prêtent donc à la promotion de moult attractions (en cliquant sur les divers liens, c’est comme si vous accompagniez ces ravissantes demoiselles).

Et qui vient au nord de la Thaïlande se doit forcément de rencontrer… des éléphants ! Les candidates de Miss Thaïlande n’ont pas dérogé à la règle en se rendant au Centre de conservation des éléphants, sis à Lampang. Un centre qui rencontre lui aussi les difficultés économiques nées de la pandémie sanitaire du Covid-19. Il propose néanmoins des activités écotouristiques au milieu de la nature : baignade avec les pachydermes, observation de leurs larges compétences, entraînement avec des mahouts et observation de leur mode de vie. Retrouvez l’album-photo de leur visite. À Chiang Mai, vous pourrez en faire de même : rencontrer des éléphants dans des camps situés dans la jungle, par exemple avec Loolu 🐘

C’est par un vol de la compagnie aérienne Vietjet, une excellente compagnie thaïlandaise low cost d’origine vietnamienne, que les 30 dernières candidates sont arrivées à l’aéroport international de Chiang Mai (CNX). Comme tout hôte de marque, elles ont rendu hommage aux Trois Rois sur la place éponyme. Accueillies au resort Siripanna Villa (un établissement apprécié, avis TripAdvisor) et comme l’on est en pays bouddhiste, les demoiselles n’auront pas manqué une cérémonie d’offrandes aux moines (un rituel quotidien que vous pouvez d’ailleurs vivre vous-même au haut du Doi Suthep).

Après une séance-photo en gare de Chiang Mai, le train les a emmenées à Lamphun, chef-lieu de la province voisine, la plus ancienne ville du nord thaïlandais. Arrêt obligatoire au fameux pont de Mae Tha, avec le magnifique club de golf Gassan en arrière-fond. À Lamphun, elles n’auront pas manqué de rendre hommage aux reliques sacrées du Wat Phra That Haripunchai, le temple au cœur de la ville dont le chedi a inspiré celui du fameux Wat Phra That Doi Suthep, à Chiang Mai. Lamphun est un haut-lieu de la production de soie; après un repas traditionnel khantok (c’est là le nom du plateau où sont servis les mets), les Miss ont eu l’occasion de s’adonner à un atelier au centre textile Ban Nong Nguak.

Les Miss en pays Lanna

Le lendemain, après une rencontre avec des Thaï Lüe, une ethnie minoritaire que nous apprécions beaucoup, arrivée à Lampang, chef-lieu d’une autre province voisine de Chiang Mai, faisant elle aussi partie du Lanna. Lampang, que les Thaïlandais appellent la « ville des voitures à cheval » (เมือง รถ ม้า, meuang rot ma) est aussi connue pour sa céramique; visite incontournable : le Wat Phra That Lampang Luang, chef-d’œuvre de l’architecture bouddhiste lanna, jadis libéré par le roi Thipchang. Occasion aussi de visiter le site de Mae Moh, là-même où l’on peut admirer un magnifique champ de tournesols mexicains. En soirée, un riche programme culturel propre au Lanna a été offert aux reines de beauté.

Retour à Chiang Mai. Avec un déplacement à Mae Taeng, district au nord de la ville, lieu où a été construit ce que nous surnommons le Vatican du Bouddhisme, le Wat Ban Den, un temple qui devrait vous émerveiller… En plus de l’étonnante cascade Buatong, une nouvelle attraction vous attend : Pang Pao Beach, qui est un café-restaurant ayant créé une ambiance balnéaire. Au centre d’étude de Huai Hong Krai, les Miss ont eu droit à la présentation du thé de Gymnema, un produit bienfaisant dont on devrait vous reparler tantôt… Puis encore une soirée khantok – vous savez maintenant de quoi il s’agit – avec un repas et des danses traditionnelles lanna au centre culturel Old Chiang Mai (là-même où est organisé le Chiang Mai Street Jazz Festival).

Floralies. Durant la saison fraîche – de mi-novembre à fin janvier – c’est une explosion florale qu’offre la Rose du Nord. Les « fermes florales » ont éclos ces derniers temps dans la région de Mae Rim, au nord de la ville, s’ouvrant au public. Et c’est l’une de celles qui attirent le plus de monde qui a accueilli les 30 candidates : I Love Flower Farm. Des fleurs que vous retrouvez également au jardin botanique de la reine Sirikit (QSBG), avec sa récente attraction, la passerelle au-dessus de la canopée (Canopy Walk). Les Miss ne pouvaient manquer de visiter le Night Safari, un zoo – tout contesté soit-il – qui accueille beaucoup de célébrités; c’est l’un des deux grands zoos de Chiang Mai.

Et vous savez que Chiang Mai est appréciée dans toute la Thaïlande et au-delà pour la qualité de son artisanat. À commencer par les ombrelles, célébrées annuellement durant le Festival des Ombrelles de Bosang. Et c’est précisément au centre communautaire des ombrelles de Bosang que ces nymphes se sont arrêtées. Artisanat toujours avec la visite d’un atelier de celadon, matière ressemblant à la céramique. Sans oublier un saut au village OTOP des potiers près de Hang Dong, au sud de Chiang Mai.

Le concours Miss Thaïlande s’est déroulé durant ce qui est un des événements-phares de Chiang Mai, sa fameuse Semaine du Design (la Chiang Mai Design Week donc). Les Miss en ont profité pour poser à la nap – Nimman Art & Promenade, festival annuel que nous adorons.

Plusieurs établissements de Chiang Mai ont sponsorisé Miss Thaïlande. Vous pouvez bien entendu vous y rendre : par exemple au tout récent café-restaurant Cool Sky Cafe, dans un restaurant au riche menu, le Good View All Day (avis TripAdvisor), ou encore dans un restaurant qui ne vous sert que des mets locaux et thaïlandais, le สวนข้าวหอม (Suan Hom Kao Ram, Fragrant Brown Rice Garden en anglais, avis TripAdvisor & Wongnai), qui se trouve à Sansai, ici. Les Miss auront dormi au Wintree City Resort, un excellent hôtel moderne qui vous propose un délicieux petit-déjeuner au bord de sa piscine (vous pouvez prendre connaissance des avis TripAdvisor et le réserver sur Booking).

Les candidates ont donc visité beaucoup d’attractions de la Rose du Nord. Cependant, l’attention médiatique s’est portée – hélas – sur une vidéo qui a fait le tour du monde : les 30 candidates sont toutes tombées à l’eau suite à l’effondrement d’une passerelle dans un café-restaurant ici à Chiang Mai ! Voyez donc le résultat de l’ingénierie thaïlandaise :

Miss Thaïlande 2020 – rappelez-vous simplement de son surnom, May – complète à merveille le trio des reines de beauté formé de Nam, tenant du titre de Miss Grand Thailand 2020, et Amanda, couronnée Miss Universe Thailand 2020.

Vous avez pu suivre cette élection (très peu médiatisée) sur notre page Facebook. À vous de nous dire si c’est la plus belle qui a gagné.

Il reste à confirmer si Miss Thaïlande 2020 représentera son pays lors du prochain concours de Miss International. On lui souhaite bon vent !


1 Un terme auquel est accolée l’appellation anglophone, à savoir นางสาวไทย – Miss Thailand
2 Qwan-jai, qui devrait se transcrire officiellement khwan chai selon le RTGS, est également un prénom féminin thaïlandais, signifiant chérie, favorite, bien-aimée

Sans mention contraire, les sources photographiques sont la page Facebook officielle นางสาวไทย – Miss Thailand
Article composé le 25.11.2020 et mis à jour le 17.12.2020.

Vous appréciez notre travail ? Produire du contenu original demande du temps, des compétences et des connaissances. Utilisez nos liens d’affiliation tant pour vos hébergements, vos déplacements que les achats multimédias. Votre soutien ne vous coûtera rien de plus et nous aidera à continuer à vous offrir les informations que vous appréciez. Un grand merci à vous 🙏

4 Commentaires

Laisser un commentaire