Pandémie du Covid-19 : quel pays l’a gérée le mieux ? La France ? La Thaïlande ?

Il en a coulé de l’eau sous le pont Nawarat depuis que le nouveau coronavirus a fait son apparition en fin d’année dernière dans l’Empire du Milieu. La Thaïlande a été le premier pays à avoir été touché par le Covid-19 hors de Chine. Des mesures restrictives ont été promulguées, ceci dans le cadre d’un état d’urgence – qui perdure pour l’heure – incluant un couvre-feu nocturne.

Vous savez déjà que le pays a réussi à créer un test de détection rapide; c’est le Professeur Dr. Narin qui a dirigé les recherches. D’autres héros se sont distingués en Thaïlande dans la lutte contre cette pandémie. Maintenant que beaucoup de pays vivent leur déconfinement étape par étape, Forbes a dévoilé le résultat d’une étude mondiale qui s’est penchée sur les pays les plus sûrs en matière de Covid-19.

Publicités

Quel est le pays le plus sûr face au Covid-19 ?

Deep Knowledge Group (DKG) en remet une couche. Ce consortium international spécialisé dans l’analyse de données scientifiques avait déjà établi un classement il y a quelques semaines, analysant la réponse des gouvernements face à la pandémie naissante. Le trio de tête des pays les plus sûrs était, dans l’ordre : 1. Israël, 2. Allemagne et 3. Corée du Sud. Suivaient la Suisse (11e rang), la Belgique (19e), la Thaïlande (21e) qui faisait mieux que la France (26e seulement) ! Les auteurs expliquaient « Dans notre évaluation de la sécurité et des risques, les régions qui avaient un niveau très élevé de préparation aux situations d’urgence et une capacité à gérer efficacement les crises ont obtenu le meilleur score parce qu’elles avaient la plus grande probabilité de mieux gérer les premiers stades de la pandémie. »

En mettant ses données à jour, tenant compte des plus récents éléments, voici donc la dernière version de son classement mondial où figurent pas moins de 200 pays. On se permet tout de même de vous rappeler que comparaison n’est pas forcément raison; cet intéressant article du réseau The Conversation vous dit pourquoi.

Les 6 critères retenus pour établir ce classement mondial :

➙ Efficacité de la quarantaine
➙ Efficacité du gouvernement
➙ Suivi & détection des cas
➙ Préparation du système de santé
➙ Résilience économique régionale
➙ Préparation aux situations d’urgence

And the winner is… Selon les dernières données, c’est la Suisse qui tire le mieux son épingle du jeu. Elle arrive cette fois-ci en tête du classement. La richesse du pays, qui n’a pratiquement pas de dette, a permis « d’aider financièrement les entreprises et les citoyens les plus vulnérables à amortir les effets de la crise économique. En conséquence, la crise du chômage a été contrôlée plus efficacement dans cette région que dans la plupart de celles considérées dans ce rapport », notent les auteurs. Parmi les autres points forts, ils évoquent « l’accessibilité garantie à des services de santé de haute qualité pour l’ensemble de la communauté » et « de grandes capacités de mobilisation de nouvelles ressources sanitaires ». L’étude rappelle tout de même que bien que première, la Suisse peut encore mieux faire. La RTS – Radio Télévision Suisse vous en dira plus dans son article très complet.

Sur les marches du podium suivent l’Allemagne au 2e rang et Israël en 3e position. Quid des pays qui nous intéressent, au premier rang desquels le Pays du Sourire ? Dans l’ordre, le Canada manque de peu le Top 10 se plaçant au 12e rang. La Thaïlande, bien que perdant des plumes, se place en 47e position mondiale (zone entre le vert et le jaune), avant la France (60e, zone jaune, piètre rang) et la Belgique (78e, zone orange en raison de ses nombreux décès).

Au niveau régional, en prenant les pays de l’ASEAN1, cela donne le classement suivant, avec le Vietnam qui sort clairement du lot :

  1. Vietnam, 20e rang mondial;
  2. Malaisie, 30e rang mondial;
  3. Thaïlande, 47e rang mondial;
  4. Myanmar, 83e rang mondial;
  5. Indonésie, 97e rang mondial;
  6. Cambodge, 98e rang mondial;
  7. Laos, 99e rang mondial.

La Thaïlande qui, rappelons-le, est considérée comme une économie émergente, s’en tire plutôt bien. Évidemment, elle est surclassée, sans surprise, tant par Singapour (4e pays au niveau mondial et premier en Asie) que le Japon (5e). La Chine arrive en 7e position, Hong Kong 13e et Taïwan 16e. Au niveau du continent asiatique, la Thaïlande se classe au 11e rang sur 36 pays.

Globalement, au niveau mondial, ce sont bien malheureusement les pays africains sub-sahariens qui s’en tirent le plus mal :


Résultat détaillé de la Thaïlande

Sur 100 pays ou régions évaluées, la Thaïlande ne se place qu’au 85e rang pour ce qui est de l’efficacité de son plan de quarantaine. En revanche, beau rang obtenu dans le classement de l’efficacité du gouvernement (ou plus généralement des services publics) puisque la Thaïlande se trouve ici en 25e position, de quoi rendre le sourire aux dirigeants. Une belle 38e place dans la surveillance et la détection du Covid-19. 54e rang dans la préparation du pays aux soins de santé. Beau score également pour sa résilience économique (28e rang). Et enfin elle détient la 68e place pour sa préparation aux situations d’urgence. Le pays obtient un score total de 541 points; mieux que la la moyenne pacifico-asiatique qui est de 502 points.

Théo Courant a compilé un certain nombre d’éléments qui pourraient expliquer pourquoi la Thaïlande ne subit que très peu d’infections au Covid-19. Son analyse permet de mieux comprendre l’excellente maîtrise de la pandémie au royaume de Thaïlande. Un pays qui a su introduire la médecine moderne dans son système de santé (on vous en parle ici). C’est par exemple un fer de lance dans la lutte contre le tabagisme.

Quoi qu’il en soit, les données de cette étude seront fort utiles aux autorités siamoises afin d’améliorer encore leur système de santé pour faire face une prochaine pandémie car les experts s’accordent tous sur la probabilité plus que certaine de nouvelles épidémies mondiales dans les prochaines décennies.

Téléchargez gratuitement le rapport COVID-19 Regional Safety Assessment (200 Regions)

Le Club des Correspondants Étrangers de Thaïlande (FCCT) a par ailleurs organisé aujourd’hui même une conférence retransmise en direct sur Facebook (vidéo ci-dessous). Thème de circonstance : Pourquoi la Thaïlande a-t-elle si bien combattu le Covid-19 ?


Quid de la réouverture des frontières siamoises ?

Le document rappelle cependant que la crise sanitaire est loin d’être terminée. Vous savez que le royaume de Thaïlande est toujours sous le coup d’un état d’urgence, au moins jusqu’au 30 juin 2020. Et ses frontières sont fermées au tourisme. Aucune date n’a encore été fixée pour leur réouverture, ce qui permettrait au tourisme – une manne estimé à 20% du PIB – de repartir, cahin-caha.

Selon les éléments distillés par les autorités, ce sont avant tout des critères sanitaires qui seront déterminants. Aussi, le pays privilégiera les pays de provenance qui sont « Covid-safe », soit ceux ayant le moins de cas détectés, voire exempts comme la Nouvelle-Zélande. Espérons cependant que la Thaïlande, pays touristique s’il en est, tienne également compte de ce classement pour faire le bon choix…

#Covid19 #coronavirus #pandémie #classement #pays #sûr #DKG


1 Nous n’avons pas trouvé Brunei dans le classement; il ne figure donc pas dans les 100 premiers pays (ni dans les 100 suivants…) !

Source de l’image à la une © Facebook – ศูนย์ข้อมูล COVID-19.
Article composé le 09.06.2020 et mis à jour le 11.06.2020.

Vous appréciez notre travail ? Produire du contenu original demande du temps, des compétences et des connaissances. Utilisez nos liens d’affiliation tant pour vos hébergements, vos déplacements que les achats multimédias. Votre soutien ne vous coûtera rien de plus et nous aidera à continuer à vous offrir les informations que vous appréciez. Un grand merci à vous 🙏

5 Commentaires

  • La Thaïlande
    Y a même pas photo

  • Pas trop sûr de comprendre comment fonctionne se classement, car quand on voit le résultat du nombre d’infections/mort en Thaïlande, vs l’Espagne par exemple, faudrait qu’on m’explique pourquoi elle est devant… Je me doute que ce ne sont pas là les seuls critères, mais ça en dit quand même long sur la préparation du pays et sa gestion de la crise.

  • Marc Vanderschelden

    Il n’y a aucune comparaison entre le nombre de cas et de morts en Thaïlande et en Espagne !
    La rapidité de réaction des autorités et la discipline/prudence du peuple Thaïlandais a fait que le nombre de contaminés et de morts est minime par rapport à beaucoup d’autres pays placés étonnement ( par erreur, manipulation des chiffres ???) devant la Thaïlande ! ( 251 789 cas en Espagne, contre 3195 en Thaïlande et 28 388 morts en Espagne contre 58 en Thaïlande ).

    • Marc, le nombre de personnes contaminées et celui des morts ne sont que des facteurs parmi d’autres dans cette évaluation qui prend en compte la gestion globale. Un autre indice existe qui lui est focalisé sur les seuls chiffres que vous indiquez.

  • Ping : 15 juin – Journée de l’ASEAN contre la Dengue 🦟 | Chiang Mai de-ci de-là

Laisser un commentaire