12 août – Célébration de la Fête des Mères en Thaïlande

La Thaïlande fête heureusement elle aussi ses mères ! Dans cet article, l’on vous dit pourquoi la date du 12 août a été choisie, qui est donc la « Mère de tous les Thaïlandais », comment les habitants du royaume fêtent l’événement et quelles sont les célébrations ici à Chiang Mai. In fine, vous saurez même dire « Bonne Fête maman » en thaï 😄

MotherDay2016

Comme dans la plupart des pays du monde, la Thaïlande célèbre la Fête des Mères. Depuis 1976, cette fête a été fixée au 12 août. C’est donc officiellement ce dimanche 12 août 2018 que seront fêtées toutes les mères du royaume. Tombant sur un week-end, le jour férié sera compensé lundi. Le 12 août correspond à l’anniversaire de Sa Majesté la reine douairière Sirikit, mère de Sa Majesté Rama X, l’actuel roi de Thaïlande. Au même titre que son défunt mari, feu Bhumibol le Grand qui était considéré comme le Père de tous les Thaïlandais, elles est elle-même la Mère de tous les Thaïlandais. Cette journée a donc été choisie pour célébrer la Fête des Mères (วันแม่, wan mae en thaïlandais).


La reine douairière Sirikit

Ainsi, le 12 août, tout le pays célèbre l’anniversaire de Sa Majesté la reine douairière Sirikit (สิริกิติ์) qui souffle cette année 86 bougies. C’est donc l’épouse de feu le roi Bhumibol le Grand, qu’elle a rencontré à Paris. Ils se sont fiancés le 19 juillet 1949, en Suisse (où son mari étudiait, à Lausanne). À noter que tous deux parlaient français.

La reine Sirikit n’exerce pas de fonction politique, même si elle a assuré la régence en 1956, lors de la période de retraite monacale du roi. Elle occupe en revanche de nombreuses fonctions caritatives, dont la présidence de la Croix-Rouge. De nombreuses décorations ont salué ses divers engagements : envers les réfugiés cambodgiens, la protection de l’environnement, les conditions de vie des femmes dans les campagnes, l’éducation en zone rurale et la promotion de la culture et des arts thaïlandais. Une reine dont la beauté a naguère inspiré les créateurs de mode, comme nous le rappelle le site MGR Online.

La reine Sirikit Kitiyakara n’a plus fait d’apparition publique depuis plusieurs années maintenant. Wikipédia vous permet d’en savoir plus sur elle. Vous pouvez également télécharger ce dithyrambe à sa gloire, qui résume toutes ses actions bienfaitrices.

MotherDay2017CoverFB


Festivités en Thaïlande

Quelques semaines avant la fête des mères, les gens de tout le pays hissent le drapeau national accolé d’un drapeau bleu qui est le drapeau de la reine; les maisons sont également décorées avec le portrait de Sa Majesté la reine. Les établissements scolaires marquent eux aussi l’événement. Les Thaïlandais expriment ainsi avec beaucoup d’honneur leur loyauté envers elle. Durant plusieurs jours, les bâtiments administratifs et autres immeubles du royaume se parent des portraits de la souveraine bien-aimée (comme ici dans une gare de la compagnie ferroviaire nationale, la SRT). Les sites Internet mettent en place une page d’accueil spéciale pour lui rendre hommage et moult activités, dont des expositions, sont organisées en son honneur un peu partout dans le pays jusqu’à la fin du mois. Par ailleurs, beaucoup de Thaïlandais se parent de bleu, la couleur du jour de naissance de la reine, le vendredi.

Dans la capitale, l’avenue Ratchadamnoen, Sanam Luang et toute la zone autour du Grand Palais sont enguirlandées et illuminées de nuit. À Bangkok, la matinée du 12 août est consacrée aux cérémonies officielles et religieuses. À 19h, le public se rassemble sur l’esplanade Sanam Luang (ainsi que sur les places principales des autres villes du royaume) pour allumer une chandelle et entonner une chanson à sa gloire (à 19h19 précisément). Cette cérémonie hautement solennelle est suivie de concerts et de nombreux feux d’artifices qui embrasent les cieux.

Les Thaïlandais profitent de cette journée pour remercier leur chère maman pour son amour inconditionnel. La matinée de la fête des mères en Thaïlande commence par l’aumône aux moines (cérémonie qui permet d’acquérir des mérites). Suivant la tradition thaïlandaise, les enfants s’agenouillent devant leur mère pour montrer leur amour et leur gratitude. Ils lui offrent des fleurs ou des guirlandes de jasmin blanc (พวงมาลัยดอกมะลิ, [phuang malai dòrk má-lí]). En retour, la mère donne sa bénédiction aux enfants. Les fleurs de jasmin blanc sont le symbole de l’amour maternel. La couleur blanche de cette fleur symbolise la pureté de cet amour, l’intensité de son parfum en illustre la force, et le fait que cette fleur s’épanouisse toute l’année suggère l’éternité de cet amour. Les cadeaux ont également fait leur apparition depuis quelques années; ils sont devenus de rigueur pour exprimer l’amour pour sa maman. En complément, les activités caritatives, les dons, les offrandes aux moines représentent une partie importante de la journée pour exprimer l’amour et la gratitude de l’enfant envers sa mère.

Lors de la Fête des Mères, les Thaïlandais offrent à leur maman un bouquet de jasmin dont la blancheur rappelle la pureté de l’amour d’une mère pour son enfant


Célébrations à Chiang Mai

Pratiquement tous les organismes gouvernementaux, établissements scolaires compris, marquent l’événement (exemple au parc national Mae Lay où à la municipalité de Mae Hia où une belle danse traditionnelle a été exécutée) où sont également conviés les hauts dignitaires bouddhistes. Ainsi, la ville de Chiang Mai a organisé une cérémonie le 8 août dernier, solennité qui a bien peu d’intérêt pour le touriste de passage ou l’expatrié. De nombreuses célébrations sont aussi orchestrées par les entreprises privées, sans parler des animations (intéressées) des centres commerciaux. En revanche, pas de course cycliste populaire cette année comme cela avait été le cas en 2015, une action nommée Bike for Mom (qui avait suivi la retentissante action internationale Bike for Dad en l’honneur de feu le roi Bhumibol le Grand). Et contrairement à l’année dernière, Lamphun ne marquera pas non plus l’événement par une impressionnante danse Lanna aux chandelles qui avait égayé le Festival du Longane.

Nous croyons savoir, sans que le programme nous soit encore connu, que les festivités officielles se tiendront sur la place Thapae (ประตูท่าแพ), le 12 août à la tombée de la nuit. Y aura-t-il des feus d’artifice ce soir-là, l’avenir nous le dira…

Le parc royal Rajapruek (ou Royal Flora, อุทยานหลวงราชพฤกษ์, au sud-ouest de la ville) marque également l’événement en repiquant du riz. Une activité originale qui se déroule le vendredi 10 août 2018, de 9h à 10h.

Royal Flora Montage

Et comme chaque année, l’accès au jardin botanique de la reine Sirikit (QSBG – สวนพฤกษศาสตร์สมเด็จพระนางเจ้าสิริกิติ์, à Mae Rim) est gratuit le 12 août.

QSBG - Montage

Du jeudi 9 au lundi 13 août 2018, de 8h à 18h, on vous conseille vivement de vous rendre sur la place des Trois Rois (พระบรมราชานุสาวรีย์สามกษัตริย์). Devant l’entrée du Musée folklorique du Lanna (Lanna Folklife Museum, พิพิธภัณฑ์พื้นถิ่นล้านนา) prend place le 37e Lanna Flora Festival. Vous l’aurez deviné, il s’agit d’un festival de fleurs (à ne pas confondre avec la grande Fête des Fleurs qui se déroule chaque année début février). Événement organisé en l’honneur de Sa Majesté la reine mère Sirikit (qui fêtera donc son anniversaire ce 12 août). Les jeudi 10 et vendredi 11 août ont lieu des concours d’orchidées. La cérémonie officielle d’ouverture est fixée au samedi 11 août, en matinée. Il y a là généralement une très belle danse traditionnelle. Une exposition agrémentée d’un marché aux fleurs, avec notamment des produits OTOP. Ce festival organisé conjointement par la Chiangmai Orchid Society (สมาคมกล้วยไม้เชียงใหม่ในพระบรมราชินูปถัมภ์) et la Municipalité de Chiang Mai (événement Facebook). Sachez encore que la reine a donné son nom à plusieurs fleurs; Chang Puak Magazine nous en dit plus à ce sujet 🌺

Lanna Flora Festival 2018 Cover Montage

Et c’est une avalanche de promotions qui s’abattent sur le consommateur thaïlandais (dont peut profiter le touriste de passage). Ainsi, les cinémas du Major Group offrent la place de cinéma à toutes les mamans qui seront accompagnées les 11, 12 et 13 août 2018. Grab, service de transport VTC actif dans 18 villes de Thaïlande, dont Chiang Mai, vous offre THB 60.- de rabais sur les 10 premiers trajets avec le code promotionnel WITHLOVE, de quoi emmener souvent votre maman à bon compte. A défaut, obtenez une offre avec notre propre code promotionnel : CMDECIDELA !

Les restaurants – pour la plupart internationaux – ne manquent pas, eux aussi, de marquer (commercialement) l’événement. En vrac : Le Méridien et son restaurant Favola; ce grand hôtel propose également des offres promotionnelles sur d’autres prestations comme les massages dans son spa. Ou bien alors le bien-nommé Jasmin, restaurant du Dusit Princess. Ou sinon un buffet au Dusit D2. Le Shangri-La est aussi de la fête, tant au China Kitchen qu’au Kad Cafe. De même que le Na Nirand où les sucreries colorées sont à l’honneur. L’Oxygen Dining Room, restaurant du resort X2, y va aussi de son offre; là, nous sommes dans la haute gastronomie (française). Dans le même registre, le Dhara Dhevi, l’un des meilleurs hôtels de la Rose du Nord, si ce n’est le meilleur, met tous ses restaurants à contribution pour satisfaire les mères les plus exigeantes : allEgRO, restaurant italien (où l’événement est judicieusement appelé Festa Della Mamma), Fujian, restaurant chinois, Akaligo, restaurant que l’on qualifiera de fusion, et même son fameux buffet sucré du samedi. Plus abordable, le buffet du Chiangmai Grandview Hotel. Pas moins de deux buffets à choix au Duangtawan Hotel : un buffet de dim sum au Sunflower, restaurant chinois, et un buffet japonais au restaurant Tawan; à défaut, le Marco Polo sert un menu à THB 480.-. Moins cher encore, le buffet du U Nimman. Si maman est végétarienne, c’est au Moreganic que vous pourrez l’inviter. Les restaurants servant une cuisine nord-thaïlandaise ne sont pas en reste à l’image de Ruannatee Terrace qui propose une offre spéciale wan mâe.

One Nimman Mother's Day Cover Montage.jpeg

Sur la droite du cliché, vous voyez ce que sont les malai de jasmin. Vous en trouverez dès THB 100.- au marché aux fleurs dans le quartier Warorot. Attention : vu le prix du jasmin ce jour-là, il est rare que tout le collier soit en fleurs de jasmin (dans ce cas, ce n’est pas moins de THB 600.- qui vous seront demandés) ! Les fleuristes utilisent une fleur semblable, bien moins odorante, que vous voyez ici au bas de la guirlande. Parfois, c’est tout le collier qui est composé de ce succédané, d’où le prix moindre.

Nouvellement arrivé à Chiang Mai, le Mövenpick Suriwongse offrira le repas à votre maman pour autant qu’elle soit accompagnée de trois autres personnes. Celles et ceux désirant être agréablement surpris par un chef thaïlandais multi-primé pourront se rendre au The Redbox Thailand. Le resort de luxe Anantara (anciennement The Chedi), vous permet de jouir d’un après-midi au bord de la rivière Ping avec un thé accompagné de d’exquises sucreries ou alors, en soirée, d’un repas à la carte , européen, péruvien ou indien; votre mère appréciera. Encore plus original, l’atelier proposé par Diew, un MasterChef Thailand, qui vous permet d’apprendre à composer un cake floral. Cela se passe chez Boonthavorn Chiang Mai samedi 11 août, de 14h à 16h. Dans la même veine, l’espace créatif Niramis vous propose deux ateliers pour composer un origami floral, les dimanche 12 et lundi 13 août. Même les cliniques y vont de leur offre spéciale « Fête des Mères » ! C’est le cas de l’Absolute Health. Initiative plus louable, profiter de l’occasion pour faire un don du sang – les Thaïlandais y voient une manière d’accumuler des mérites. Vous pouvez l’effectuer samedi 11 août, de 9h à 15h30, auprès de la Croix-Rouge thaïlandaise, organe qui gère la Banque du Sang.

Give Blood for Mom Cover FB event recadré


Quelques mots en langue thaï

Voici quelques mots en langue thaïlandaise en lien avec cette Fête des Mères¹. Bonne chance pour leur prononciation 😉

  • Mère : แม่ [mâe]
  • Fête des Mères : วันแม่ [wan mâe] = jour mère
  • Le jour national de la Fête des Mères : วันแม่แห่งชาติ [wan mâe haeng chat] = jour mère national
  • Bonne Fête des Mères : สุขสันต์วันแม่ [souksan wan mâe] = joyeux jour mère
  • Je t’aime maman : รักแม่ [rak mâe] = aimer mère
  • Sa Majesté la reine : พระราชินี [prá raa-chí-nii]
  • Feu d’artifice : ดอกไม้ไฟ [dòrk-máai-fai]
  • Fleur de jasmin : ดอกมะลิ [dòrk má-lí]
  • Guirlande de fleurs : พวงมาลัย [phuang malai]
  • Guirlande de fleurs de jasmin blanc : พวงมาลัยดอกมะลิ [phuang malai dòrk má-lí]

Avouons que les créatifs thaïlandais savent émouvoir. Ainsi de leurs vidéos. Et celles pour la Fête des Mères ne font pas exception. En voici une parmi d’autres, intitulée « Un enfant qui ne manque de rien » :

Vous pouvez également visionner d’autres vidéos sur le même sujet, l’amour maternelle, que ce soit « Souvenirs de maman » (produite par la chaîne de restauration KFC) ou encore   « La vérité des Mères« , une production Amazing Thailand (activez donc les sous-titres).

On en profite pour vous présenter Piyamapor, une maman thaïlandaise de 40 ans, et ses deux filles : Anaïs Pitcha, 3 ans, et Mélina Chanya, 18 mois. Un intéressant reportage du magazine Parents qui vous permet de savoir ce que représente la maternité au Pays du Sourire. Et en cadeau-bonus, un superbe album-photo du photographe Sarawut Intarob.

À toutes les mères merveilleuses, patientes et aimantes, nous souhaitons une journée enchantée. N’oubliez pas d’honorer la vôtre ! Bonne Fête des Mères. Et Joyeux Anniversaire à Sa Majesté la reine Sirikit, Longue Vie à elle.

On se quitte avec cette émouvante interprétation, une chanson intitulée « Mère de la terre »:



MISE A JOUR APRES L’ÉVÈNEMENT

C’est avec émotion que nous partageons ci-dessous la plus récente photo de Sa Majesté la reine mère Sirikit. Il s’agit d’un cliché officiel daté du 12 août 2018 à l’occasion de son 86e anniversaire. Ici avec deux de ses enfants, Sa Majesté le roi Rama X (qui parle aussi allemand) et Son Altesse la princesse Maha Chakri Sirindhorn (qui, elle, entre autres langues, parle français). Vous pouvez visionner l’album-photo complet ici.


¹ On remercie ici Gilbert Courtot, qui s’est exprimé dans le groupe Facebook Apprendre le Thaï, de même que Learn Thai with Mod.

La source de la photo à la Une (reprise en fin d’article) nous est hélas inconnue (probablement Facebook). Sources rédactionnelles : Learn Thai with Mod, TAT – l’Office du tourisme thaïlandais. Mise à jour le 25.08.2018.

Publicités